Projet de réhabilitation de l’édifice du Centre : Préserver le patrimoine et la culture autochtones

Document d'information

L’édifice du Centre est l’un des bâtiments les plus emblématiques du Canada et un symbole de notre démocratie et de nos valeurs. Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) veut s’assurer que l’édifice du Centre réhabilité représente vraiment notre riche diversité et le patrimoine autochtone.

Grâce à la réhabilitation, les nombreux symboles et œuvres d’art autochtones présents dans le bâtiment seront remis en état et réinstallés. Par exemple, le vitrail « Giniigaaniimenaaning », commandé pour commémorer les survivants des pensionnats et leurs familles, a été retiré par mesure de protection pour la durée du projet et sera réinstallé au-dessus de l’entrée des députés à la Chambre des communes.

Dès le début du projet, SPAC a communiqué avec des représentants de la Nation algonquine pour leur expliquer le travail qui sera entrepris, en s’engageant à intégrer des éléments de conception autochtones, en particulier dans le nouveau Centre d’accueil du Parlement. Dans le cadre de ce processus, SPAC compte procéder à une consultation élargie au cours d’une séance de visualisation. Les participants à cette séance comprendront des aînés, des experts autochtones et des universitaires, ce qui permettra d’apporter des perspectives externes à la réhabilitation de l’édifice du Centre et à la construction du Centre d’accueil du Parlement, et de multiplier les occasions d’inclure des éléments historiques, artistiques et culturels autochtones.

SPAC a également travaillé avec les organisations autochtones nationales et avec les Kitigan Zibi Anishinabeg et les Algonquins de Pikwakanagan à la création de contenu autochtone sur les panneaux d’interprétation qui s’étendent le long du chantier de l’édifice du Centre. L’un des panneaux portera sur le travail de collaboration visant à authentifier un couteau en pierre (Mòkomàn) découvert sur la Colline du Parlement dans le cadre des travaux archéologiques associés à la préparation du projet de l’édifice du Centre. SPAC et les 2 communautés algonquines travaillent ensemble pour transférer l’artefact à la Nation algonquine, ainsi que pour développer une école d’archéologie autochtone sur le terrain afin de s’assurer que les Autochtones mènent cet important travail archéologique.

SPAC crée également des possibilités pour les entreprises autochtones en visant à sous-traiter au moins 5 % des travaux actuels et futurs à des entreprises autochtones. SPAC élabore notamment des programmes d’apprentissage dans une variété de métiers afin d’encourager un plus grand nombre d’Autochtones à participer aux projets de la Cité parlementaire. SPAC travaille sur un projet pilote en collaboration avec l’Aboriginal Apprenticeship Board of Ontario afin d’accroître la participation des Autochtones au marché du travail relativement aux projets de la Cité parlementaire et de la région de la capitale nationale. Ce projet se concentrera d’abord sur le programme de l’édifice du Centre afin d’élaborer une approche reposant sur la « validation de principe », y compris un ensemble de services de « conciergerie » pour appuyer les soumissionnaires retenus.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :