Parlons d'eau - Substances perfluoroalkyliques dans l'eau potable

Avril 2019

Substances perfluoroalkyliques (SPFA)

Les substances perfluoroalkyliques (SPFA) sont des composés chimiques synthétiques, dont les plus courants sont le sulfonate de perfluorooctane (SPFO) et l'acide perfluorooctanoïque (APFO). Les SPFA sont utilisées dans une grande variété de produits industriels et de consommation comme les adhésifs, les cosmétiques et les produits de nettoyage, ainsi que dans des applications chimiques spécialisées, comme les mousses extinctrices. Les SPFA sont également utilisées dans des revêtements résistants à l'eau, aux taches et à l'huile appliqués sur des tissus ou des papiers. Les concentrations se SPFA dans l'environnement pourraient être plus importantes dans les zones avoisinant des installations qui utilisent de grandes quantités de ces produits chimiques, et près des endroits où les mousses extinctrices contenant des SPFA ont été utilisées pour éteindre des incendies.

L'exposition à court terme aux SPFA dans l'eau potable à des niveaux légèrement supérieurs aux concentrations maximales acceptables (CMA) ou aux valeurs préliminaires ne devrait pas avoir d'effets sur la santé puisque les valeurs préliminaires sont basées sur une exposition à vie à la substance. Les risques potentiels pour la santé d'une exposition nettement au-dessus de ces valeurs dépendront de la quantité de SPFA à laquelle une personne a été exposée et de la durée de cette exposition. Des niveaux élevés de SPFA ont été liés à des effets néfastes dans les études animales, y compris des lésions au foie et des incidences sur le développement neurologique. Cependant, il y a peu d'informations disponibles sur les risques pour la santé humaine associés aux SPFA.

Des activités comme prendre un bain ou une douche, laver la vaisselle, se brosser les dents et faire la lessive ne posent pas de problème de santé. Les SPFA restent dans l'eau, de sorte que vous ne pouvez pas les respirer, ni les absorber par la peau.

L'ingestion d'eau, que ce soit en la buvant, en l'utilisant pour préparer des aliments ou dans les préparations pour nourrissons, ne pose pas de risque pour la santé tant que les niveaux de SPFA dans l'eau potable ne dépassent pas les CMA ou les valeurs préliminaires pendant une longue période de temps.

Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada pour SPFO et APFO

Les valeurs recommandées de Santé Canada s'appliquent à des eaux destinées à la consommation humaine. Seuls le SPFO et l'APFO ont suffisamment été étudiés pour élaborer des documents techniques des Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada.

Santé Canada inclut une marge de sécurité (ou « zone tampon ») lors de l'élaboration des valeurs recommandées. Ainsi, les valeurs recommandées, telles que les concentrations maximales acceptables (CMA) sont établies à un niveau conçu pour protéger la santé des Canadiens, y compris les enfants, sur la base d'une exposition à vie à la substance.

Tableau 1 : Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada - CMA pour APFO et SPFO
Nom de la SPFA Acronyme Concentration maximale acceptable (CMA) (milligrammes par litre) (mg/l) Concentration maximale acceptable (CMA) (microgrammes par litre) (µg/L)
acide perfluorooctanoïque APFO 0,0002 0,2
sulfonate de perfluorooctane SPFO 0,0006 0,6

Résultats d'Analyse de qualité de l'eau pour spfo et apfo

Les effets sur la santé du SPFO et de l'APFO sont similaires et bien documentés. Des études récentes (2018) indiquent que le SPFO et l'APFO agissent de façons similaires sur le même organe. Par conséquent, lorsque ces deux substances sont détectées ensemble dans l'eau potable, la meilleure façon de protéger la santé humaine est de les considérer en même temps pour faire une comparaison avec les valeurs préliminaires.

Pour ce faire, il faut additionner le rapport de la valeur observée pour le SPFO sur sa concentration maximale acceptable avec le rapport de la valeur observée pour l'APFO sur sa concentration maximale acceptable; si le résultat de cette addition est égal ou inférieur à un, l'eau est considérées propre à la consommation. La science actuelle ne permet pas de justifier l'utilisation de cette approche avec les autres SPFA.

Si les résultats de votre analyse d'eau potable sont au-dessus des concentrations maximales acceptables (tableau 1), ou si la somme de leurs ratios est supérieure à un, tel que décrit ici-haut, vous pouvez faire appel à des systèmes de traitement disponibles qui peuvent enlever les SPFA de l'eau.

Valeurs préliminaires pour les autres spfa dans l'eau potable établies par Santé Canada

Les valeurs préliminaires dans l'eau potable de Santé Canada sont fournies à titre de conseils et s'appliquent à des eaux destinées à la consommation humaine. Elles sont élaborées à la demande d'un ministère fédéral, d'une province ou d'un territoire quand une réponse rapide est nécessaire et qu'il n'existe aucune ligne directrice (ou Recommandation) officielle. En raison de la nécessité d'une réponse rapide, les valeurs préliminaires sont une évaluation rapide pour aider une organisation à identifier un niveau auquel aucun effet sur la santé n'est prévu. Elles sont basées sur un examen limité de la science existante et ne font pas l'objet d'examen par les pairs ou de consultation publique comme le feraient les Recommandations officielles. Cependant, elles sont toujours basées sur des approches d'évaluation de risques similaires à celles des Recommandations officielles. Les valeurs préliminaires sont basées sur les études scientifiques disponibles, ainsi que sur des évaluations effectuées par d'autres administrations.

Santé Canada a élaboré des valeurs préliminaires pour quelques SPFA à la demande de plusieurs administrations. Comme pour les Recommandations, Santé Canada inclut une marge de sécurité (ou « zone tampon ») lors de l'élaboration des valeurs préliminaires, Ainsi, les valeurs préliminaires sont établies à un niveau conçu pour protéger la santé des Canadiens, y compris les enfants, sur la base d'une exposition à vie à la substance.

L'information scientifique sur la plupart des SPFA est limitée. Les valeurs préliminaires pour la plupart des autres SPFA ont été établies en utilisant le SPFO et l'APFO comme substituts, mais sont estimées être moins toxiques en fonction de leur structure chimique.

Tableau 2 : Valeurs préliminaires pour les autres SPFA dans l'eau potable établies par Santé Canada
SPFA Acronyme Valeur préliminaire dans l'eau potable (milligrammes par litre) (mg/l) Valeur préliminaire dans l'eau potable (microgrammes par litre) (µg/L)
perfluorobutanoate PFBA 0,03 30
sulfonate de perfluorobutane SPFB 0,015 15
sulfonate de perfluorohexane SPFHx 0,0006 0,6
perfluoropentanoate PFPeA 0,0002 0,2
perfluorohexanoate PFHxA 0,0002 0,2
perfluoroheptanoate PFHpA 0,0002 0,2
perfluorononanoate PFNA 0,00002 0,02
sulfonate de fluorotélomère 6:2 SFT 6:2 0,0002 0,2
sulfonate de fluorotélomère 8:2 SFT 8:2 0,0002 0,2

Résultats d'analyse de qualité de l'eau et les Valeurs préliminaires pour les autres spfa

L'exposition aux SPFA dans l'eau potable n'est pas considérée comme présentant un risque pour les Canadiens si les niveaux sont inférieurs aux valeurs préliminaires de Santé Canada décrites ci-dessus.

Si les résultats de votre analyse d'eau potable sont au-dessus des valeurs préliminaires (tableau 2), vous pouvez faire appel à des systèmes de traitement disponibles qui peuvent enlever les SPFA de l'eau.

Options de traitement pour les SPFA

Les SPFA peuvent être éliminées en traitant l'eau de puits : en utilisant soit un filtre à charbon actif installé soit au robinet ou au conduit d'alimentation où l'eau entre à la maison; ou en installant un système d'osmose inverse au robinet d'eau potable. Les systèmes à osmose inverse devraient seulement être installés au robinet, car l'eau traitée peut provoquer la corrosion de la plomberie et entraîner la libération d'autres contaminants, comme les métaux lourds, dans l'eau.

Avant d'installer un système de traitement, votre eau devrait être analysée pour évaluer la présence et la concentration de SPFA. Une fois que le système est en place, l'eau entrant dans le système et l'eau traitée devraient être analysées périodiquement pour vous assurez que le système est efficace et qu'il continue de l'être.

Pour plus de renseignements :

Les Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada pour le SPFO et l'APFO

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :