À l’occasion de la Semaine nord-américaine de la sécurité nautique, le ministre Marc Garneau rappelle aux plaisanciers de respecter les mesures de sécurité liées à la COVID-19

Communiqué de presse

Le 15 mai 2020    Ottawa    Transports Canada

La longue fin de semaine de mai représente le début non officiel de la saison de navigation au Canada. Cette année, le gouvernement a pour priorité absolue d’assurer la sécurité des Canadiens pendant la pandémie de COVID-19. Les plaisanciers devront respecter les mesures de sécurité liées à la COVID-19 au cours de la saison.

Le ministre des Transports, l’honorable Marc Garneau, profite du lancement de la Semaine nord-américaine de la sécurité nautique pour demander aux plaisanciers de rester à la maison et leur rappelle que les mesures mises en place pour contribuer à limiter les risques de propagation de la COVID-19 s’appliquent également à eux. Ces mesures comprennent :

  • le respect des directives données par les autorités sanitaires locales;
  • là où la navigation est permise, la prise continue de mesures pour limiter la propagation de la COVID-19, notamment les bonnes pratiques en matière d’hygiène, le lavage fréquent des mains et le respect de la consigne sur l’éloignement physique;
  • le port d’un masque non médical ou d’un couvre-visage qui peut être utile lorsque l’éloignement physique s’avère impossible dans les lieux publics.

Le gouvernement du Canada rappelle également aux plaisanciers canadiens les restrictions de voyage entre le Canada et les États-Unis qui s’appliquent aux voyages non essentiels (p. ex., pour le tourisme, les loisirs ou le divertissement) et restent en vigueur au moins jusqu’au 21 mai 2020.

De plus, voici quelques rappels importants pour aider à assurer la sécurité des plaisanciers sur les plans d’eau pendant la saison de navigation :

  • Veiller à ce que toutes les personnes à bord portent un gilet de sauvetage ou un vêtement de flottaison individuel homologué qui est convenablement ajusté et en bon état;
  • Ne pas conduire un bateau avec les facultés affaiblies par la drogue ou l’alcool, car la conduite avec les facultés affaiblies est dangereuse et illégale;
  • Avoir avec soi une preuve de compétence;
  • Prévoir l’imprévu, c’est-à-dire dresser une liste de vérification avant le départ pour s’assurer que le bateau a du carburant et fonctionne bien, et que l’équipement de sécurité est à bord, en bon état et facile d’accès.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19 au Canada, Transports Canada a travaillé avec l’Agence de la santé publique du Canada, les autres ordres de gouvernement, les intervenants de l’industrie du transport et les peuples autochtones pour veiller à ce que le réseau de transport du Canada demeure sûr et sécuritaire pour tous les Canadiens au cours de cette période.

Citations

« Le gouvernement du Canada reste déterminé à assurer la sécurité des Canadiens, en particulier au cours de cette période difficile sans précédent. Chaque année, le lancement de la Semaine nord-américaine de la sécurité nautique est une occasion de rappeler aux Canadiens l’importance d’accorder la priorité à leur sécurité à celle de leur famille, et je sais que je peux compter sur la collaboration des plaisanciers afin de respecter les mesures de sécurité et d’appliquer les recommandations des autorités locales de santé publique en vue d’aider à réduire la propagation de la COVID-19. »

Le ministre des Transports,
L’honorable Marc Garneau

Faits en bref

  • La Semaine nord-américaine de la sécurité nautique de 2020, qui a lieu du 16 au 22 mai, fait la promotion d’un vaste éventail de pratiques de navigation sécuritaires auprès des quelque 12,4 millions de plaisanciers au Canada.

  • Transports Canada définit une embarcation de plaisance comme étant un bateau, un navire, un bâtiment ou toute autre embarcation utilisés exclusivement à des fins d’agrément et qui ne transportent pas de passagers ou de marchandises moyennant rétribution. Les canoës, les kayaks, les voiliers et les bateaux à moteur sont aussi compris dans cette définition.

  • D’après la Croix-Rouge canadienne, on compte en moyenne chaque année 160 morts liées aux activités nautiques pratiquées pendant la navigation de plaisance. Près de 90 % des plaisanciers qui se sont noyés ne portaient pas leur gilet de sauvetage ou le portaient inadéquatement.

Liens connexes

Personnes-ressources

Livia Belcea
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
613-991-0700
Livia-marina.belcea@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055
media@tc.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :