Vingt-trois Premières Nations de la Nation Anishinabek en Ontario sont en voie d’accéder à l’autonomie gouvernementale en matière d’éducation

Communiqué de presse

Le 6 décembre 2017    Ottawa (Ont.)     Affaires autochtones et du Nord Canada - Nation Anishinabek

Le gouvernement du Canada est déterminé à aller au-delà de la Loi sur les Indiens en travaillant en étroite collaboration avec les membres des Premières Nations ainsi qu’à renouveler la relation avec eux en se fondant sur la reconnaissance des droits, le respect, la collaboration et le partenariat.

Aujourd’hui, l’honorable Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord, a annoncé que la loi habilitant l’Entente sur l'éducation de la Nation Anishinabek franchira toutes les étapes à la Chambre des communes. Le projet de loi C 61 donnera effet au plus important accord d’autonomie gouvernementale en matière d’éducation à avoir été conclu au Canada. Il s’agit d’une étape importante vers l’autodétermination et l’amélioration de la réussite des élèves Anishinabek, puisque l’accord permettra à 23 Premières Nations de la Nation Anishinabek de se soustraire à l’application de la Loi sur les Indiens. Le projet de loi C 61 sera maintenant soumis à l’examen du Sénat.
 
L’Entente sur l'éducation de la Nation Anishinabek jette les bases d’un changement transformationnel dans les 23 Premières Nations participantes partout en Ontario, en autorisant les Anishinabek à prendre en charge l’éducation de la prématernelle à la 12e année dans les réserves ainsi que la gestion administrative du financement dédié aux études post-secondaires.

Il met en place le système d’éducation anishinabek, qui a été conçu par les Anishinabek afin d’offrir des programmes et des services éducatifs adaptés à la culture et à la collectivité, au bénéfice des élèves Anishinabek d’aujourd’hui et de demain. Cela comprend la promotion de la culture et de la langue anishinaabe.


Citations

« Le vote favorable nous rapproche de notre objectif visant à mettre sur pied le système d’éducation anishinabek. Le soutien de cette loi démontre l’engagement du Canada à l’égard de l’éducation de Premières Nations. Lorsque cette loi entrera en vigueur, nous serons fins prêts à assumer entièrement le contrôle de l’éducation de la prématernelle à la 12e année dans nos Premières Nations participantes. »

Patrick Wedaseh Madahbee
Chef du Grand Conseil, Nation Anishinabek

« L’Entente sur l’éducation de la Nation Anishinabek fait en sorte que le pouvoir de prendre les décisions relatives à l’éducation sera exercé là où il convient, à savoir dans les 23 Premières Nations participantes. Cet accord historique sera garant de meilleurs résultats scolaires pour les élèves leur assurant un lien étroit avec leur culture et leur langue. Le gouvernement du Canada est fier de travailler en véritable partenariat pour permettre à la prochaine génération d’avoir accès aux outils qui la mèneront vers la réussite. Vous êtes tous une source d’inspiration. »

L’honorable Carolyn Bennett, M.D., c.p., députée
Ministre des Relations Couronne-Autochtones et des Affaires du Nord

Faits en bref

  • Le 16 août 2017, le gouvernement du Canada et les 23 Premières Nations participantes ont signé l’Entente sur l’éducation de la Nation Anishinabek. Il s’agit du plus important accord d’autonomie gouvernementale en matière d’éducation à avoir été conclu au Canada, vu le nombre de Premières Nations concernées.

  • Les Premières Nations participantes ont signé une entente complémentaire sur l’éducation avec le gouvernement de l’Ontario. La Convention-cadre en matière d’éducation exprime une vision pour une nouvelle relation qui appuie la réussite et le bien-être des élèves Anishinabek dans le système d’éducation anishinabek et le système d’éducation financé par la province.

  • Au Canada, on compte 27 accords d’autonomie gouvernementale visant 67 collectivités autochtones.

  • La recherche montre que l’autonomie gouvernementale des Autochtones peut contribuer à combler les écarts socioéconomiques et améliorer le bien-être des collectivités.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Sabrina Williams     
Attachée de presse     
Cabinet de l’honorable Carolyn Bennett  
613-697-8316  

Relations avec les médias 
Affaires autochtones et du Nord Canada  
819-953-1160

Marci Becking
Agente de communication
Nation Anishinabek
705-497-9127


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :