Le ministre du Commerce international participera à une réunion du Conseil des ministres de l’Alliance du Pacifique, en Colombie, et y explorera les débouchés commerciaux à l’intention des travailleurs Canadiens et de leurs familles

Communiqué de presse

Le 26 juin 2017 - Ottawa, Ontario - Affaires mondiales Canada

Le gouvernement du Canada est déterminé à promouvoir et à resserrer ses liens grandissants avec ses partenaires latino-américains, y compris le bloc commercial important que représente l’Alliance du Pacifique, en adoptant une approche ouverte et progressiste en matière de commerce et d’investissement qui pourra mener à la croissance, à des débouchés commerciaux et à des emplois pour la classe moyenne tant au Canada qu’en Amérique latine.

Du 27 au 29 juin, le ministre du Commerce international, l’honorable François-Philippe Champagne, fera sa première visite officielle en Colombie afin de rencontrer ses homologues, de s’entretenir avec des investisseurs et différents autres intervenants clés, et de manifester la présence de plus en plus marquée du Canada au sein de l’Amérique latine, en assistant à une réunion du Conseil des ministres de l’Alliance du Pacifique en compagnie d’États observateurs. À l’occasion de cette rencontre, le ministre Champagne s’entretiendra avec ses homologues étrangers sur des enjeux d’intérêt commun, en particulier le potentiel économique et social qui s’offre à un pays qui a entrepris un programme plus ouvert et progressiste en matière de commerce.

Lors de son passage à Bogotá les 27 et 28 juin, le ministre Champagne participera à des rencontres, y compris une table ronde réunissant des investisseurs canadiens clés en Colombie pour souligner les mérites de l’approche progressiste du Canada en matière de commerce et d’investissement et décrire la stratégie du Canada en ce qui concerne la responsabilité sociale des entreprises. À Cali, le 29 juin, le ministre assistera à une réunion du Conseil des ministres de l’Alliance du Pacifique en compagnie d’États observateurs. 

Citations

« L’Alliance du Pacifique, dont les États membres présentent une classe moyenne en croissance et des économies de marché ouvertes, offre un potentiel immense pour les partenariats commerciaux, lesquels appuieront à leur tour la croissance inclusive dans les Amériques et nous aideront à poursuivre notre programme commercial progressiste.

« Le Canada entretient des liens étroits et grandissants avec la Colombie en matière de commerce et d’investissement. Nous sommes déterminés à poursuivre la mise en œuvre d’une approche progressiste à l’égard du commerce, de manière à renforcer cette relation afin de créer de réels débouchés pour la classe moyenne de nos deux pays. »

- François-Philippe Champagne, ministre du Commerce international

Faits en bref

  • L’Alliance du Pacifique est une initiative d’intégration régionale mise sur pied en 2011 par le Chili, la Colombie, le Mexique et le Pérou, qui vise à favoriser la libre circulation de biens, de services, de capitaux et de personnes entre les États membres.

  • En 2012, le Canada est devenu le premier pays non latino-américain membre de l’Alliance du Pacifique en tant qu’observateur. En outre, le Canada est le seul pays observateur ayant signé une déclaration conjointe de partenariat, qui énonce six domaines de collaboration, allant du commerce à l’éducation et à la formation, en passant par l’environnement et les changements climatiques.

  • La valeur du commerce total de marchandises du Canada avec les États membres de l’Alliance du Pacifique a atteint 48 milliards de dollars en 2016. Les quatre pays de l’Alliance représentent plus de 75 p. 100 du commerce bilatéral du Canada avec l’ensemble de la région latino-américaine.

  • Le Canada a conclu des accords de libre-échange exhaustifs avec les quatre membres de l’Alliance du Pacifique.

  • La valeur des échanges bilatéraux entre le Canada et la Colombie s’est élevée à 1,6 milliard de dollars en 2016, et les investissements directs étrangers entre les deux pays ont atteint 3,7 milliards de dollars à la fin de 2016. 

  • Les exportations vers la Colombie consistent principalement en des céréales, des légumineuses, des engrais, du papier et du carton, des véhicules et de la machinerie.

Liens connexes

Personnes-ressources

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CommerceCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le commerce international du Canada - Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :