Déclaration du Canada au sujet des droits de douane américains sur le bois d’œuvre résineux canadien

Déclarations

Le 2 novembre 2017 - Ottawa, Ontario - Affaires mondiales Canada

La ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, et le ministre des Ressources naturelles, l’honorable Jim Carr, ont fait aujourd’hui la déclaration suivante au sujet des décisions définitives prises par le département du Commerce des États-Unis dans les enquêtes visant l’imposition de droits antidumping et compensateurs sur les importations de certains produits de bois d’œuvre résineux du Canada :

« L’industrie forestière canadienne soutient des centaines de milliers de bons emplois pour la classe moyenne dans l’ensemble du pays, y compris dans les collectivités rurales et autochtones. Le gouvernement du Canada continuera de défendre fermement l’industrie forestière canadienne contre les mesures commerciales protectionnistes. Notre secteur forestier est innovant, respectueux de l’environnement et concurrentiel à l’échelle internationale. Il représente 7 % de nos exportations et contribue pour 22,3 milliards de dollars au PIB du Canada.

« La décision du département du Commerce des États-Unis relative aux droits antidumping et compensateurs punitifs contre les producteurs canadiens de bois d’œuvre résineux est injuste, non fondée et profondément préoccupante. C’est la raison pour laquelle nous avons annoncé un plan d’action de 867 millions de dollars destiné à soutenir les collectivités et les travailleurs touchés et à planifier un avenir meilleur pour nos travailleurs.

« Nous exhortons l’administration américaine à annuler ces droits de douane qui nuisent aux travailleurs et aux collectivités du Canada. Ces droits de douane constituent également une taxe imposée aux familles américaines de classe moyenne, pour qui l’achat d’une maison, les réparations et les rénovations seront donc plus coûteuses. En outre, il est clair que ces tarifs aggravent le problème de l’approvisionnement en bois d’œuvre aux États-Unis et forcent les constructeurs d’habitations américains à se tourner vers les marchés étrangers pour combler leurs besoins.

« Nous allons défendre vigoureusement l’industrie canadienne du bois d’œuvre résineux, notamment au moyen de procédures judiciaires. Nous estimons que nous obtiendrons des résultats favorables à notre industrie, comme ce fut le cas dans le passé. Nous examinons toutes les options, notamment les procédures judiciaires en vertu des règles de l’Accord de libre-échange nord-américain et de l’Organisation mondiale du commerce, et nous allons agir rapidement.

« Nous demeurons en contact étroit et régulier avec les provinces, les territoires, l’industrie et les travailleurs canadiens. Nous continuons d’encourager nos homologues américains à en venir à un accord négocié et durable sur le bois d’œuvre résineux. Le ministre Carr convoquera de nouveau dans les prochains jours le Groupe de travail fédéral-provincial sur le bois d’œuvre résineux afin de discuter des derniers développements dans ce dossier. » 

Liens connexes

Personnes-ressources

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
Adam.Austen@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter :  @CommerceCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le commerce international du Canada – Affaires mondiales Canada

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
1-855-862-1809
NRCan.media_relations-media_relations.RNCan@canada.ca

Alexandre Deslongchamps
Cabinet du ministre des Ressources naturelles
343-292-6837


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :