Le Canada annonce de nouvelles initiatives d’élimination des mines terrestres

Document d'information

Les initiatives annoncées aujourd’hui dans le cadre du Programme pour la stabilisation et les opérations de paix d’Affaires mondiales Canada et du Fonds canadien d’initiatives locales totalisent près de 12 millions de dollars. Elles appuieront l’action contre les mines dans les régions du monde les plus touchées par les mines terrestres et les autres restes explosifs de guerre.

La lutte contre les mines au gouvernorat de Raqqa

Programme : Programme pour la stabilisation et les opérations de paix
Échéancier : 2018 à 2019

En Syrie, Daech a installé des engins explosifs dans des maisons, des écoles et des lieux publics. Ce projet dans le gouvernorat de Raqqa vise à assurer le retour sécuritaire des civils grâce à la collaboration des collectivités locales, qui aideront au repérage des endroits à risque et à la coordination du retour des personnes déplacées vers leur foyer. Cela inclut la sensibilisation et le déploiement d’équipes de déminage, y compris une équipe d’intervention d’urgence et des groupes dirigés par des femmes, le déploiement d’équipes de liaison communautaire pour repérer les sites à risque et la cartographie des zones minées et déminées.

La lutte contre les mines en Ukraine

Programme : Programme pour la stabilisation et les opérations de paix
Échéancier : 2018 à 2019
Partenaire : UNOPS

En raison du conflit en cours dans la région du Donbass, dans l’est de l’Ukraine, des zones importantes, en particulier celles à proximité de la « ligne de contact » de Donetsk et de Louhansk, recèlent de mines terrestres, de munitions explosives non explosées et d’autres restes explosifs de guerre, qui posent de graves dangers pour la population régionale. Depuis septembre 2015, les Forces armées canadiennes offrent de la formation à l’armée ukrainienne, notamment dans le domaine de la détection et de l’enlèvement des mines terrestres et d’autres restes explosifs de guerre. Le financement susmentionné ira à l’achat de matériel et d’équipement non létaux servant à former les équipes de déminage ukrainiennes afin qu’elles enlèvent en toute sécurité les mines terrestres et les autres restes d’explosifs de guerre, conformément aux normes d’action contre les mines de l’ONU. Grâce à son soutien, le Canada contribuera aux efforts visant à améliorer la sûreté et la sécurité des centaines de milliers de personnes directement touchées par le conflit dans le Donbass.

La lutte contre les mines dans le sud de la Syrie

Programme : Programme pour la stabilisation et les opérations de paix
Échéancier : 2018 à 2019
Partenaire : Mayday Rescue

Des centaines de milliers de citoyens dans le sud de la Syrie ont fui leur foyer pour échapper à la guerre. Grâce à ce projet d’enlèvement d’engins explosifs dangereux installés par Daech, de sensibilisation aux dangers qu’ils représentent et d’amélioration de la gestion et de la coordination des efforts de déminage, la population pourra retourner chez elle.

Action intégrale contre les mines en Colombie

Programme : Programme pour la stabilisation et les opérations de paix
Échéancier : 2018 à 2019
Partenaire : Organisation des États américains

La Colombie est le deuxième pays comptant le plus grand nombre de mines terrestres au monde; aussi, le déminage est une entreprise à grande échelle essentielle pour jeter les bases d’un développement à long terme et d’une paix durable. Le projet fournira un appui technique, logistique et administratif supplémentaire dans les zones les plus gravement menacées par les mines antipersonnel et les munitions explosives non explosées. Il permettra aussi de sensibiliser la population aux risques que représentent les mines, d’assurer la liaison avec les collectivités touchées et d’effectuer sur place la surveillance et l’inspection des zones déminées et le contrôle de la qualité. Ce financement s’ajoute aux 1,3 million de dollars annoncés par le ministre Dion le 26 septembre 2016.

Élargissement du programme d’aide aux victimes de mines terrestres et de restes explosifs de guerre au Cambodge

Programme : Fonds canadien d’initiatives locales
Échéancier : 2017-2018
Partenaire : Programme de développement des Nations Unies (PNUD) et Autorité d’action contre les mines et d’aide aux victimes du Cambodge

Le Cambodge fait encore face à d’importants défis posés par les mines terrestres et les restes explosifs de guerre en raison d’une série de conflits internes et régionaux prolongés. Dans le cadre de ce projet, le Canada fournit de l’équipement et de la formation à un réseau de 48 bénévoles survivants afin de contribuer à la collecte de données, à l’élaboration et à la planification de politiques, ainsi qu’à la coordination et au soutien par les pairs pour aider les victimes.

Atténuation des effets des mines terrestres et des restes explosifs de guerre au Cambodge par l’appui au programme de déminage

Programme : Fonds canadien d’initiatives locales
Échéancier : 2017-2018
Partenaire de mise en œuvre : PNUD

La contamination par les mines et les restes explosifs de guerre continue de représenter une énorme menace et d’avoir de graves conséquences humanitaires, sociales et économiques au Cambodge. Le PNUD collabore actuellement au Projet de développement humanitaire par l’action contre les mines (2016-2019), dont le but est de tirer parti de la mise en œuvre fructueuse des première et deuxième phases du programme « Déminage axé sur les résultats » (2006-2015). Ce programme a donné des résultats importants dans le renforcement des capacités des AMCE en matière d’assurance de la qualité, de planification stratégique et d’élaboration de politiques, ainsi que de gestion socioéconomique du déminage des terres à des fins productives.

Promotion de l’égalité des genres et de la participation des femmes au programme de gestion des munitions explosives non explosées (UXO) et d’aide aux victimes en République démocratique populaire du Laos

Programme : Fonds canadien d’initiatives locales
Échéancier : 2017-2018
Partenaire de mise en œuvre : ONU Femmes

Le secteur des UXO de la République démocratique populaire du Laos est composé de l’Autorité nationale de réglementation, du Programme national des munitions explosives non explosées (UXO Laos), de diverses ONG humanitaires, de plusieurs sociétés commerciales accréditées fournissant des services en matière d’UXO et de l’Armée populaire du Laos.

La République démocratique populaire du Laos est un des pays les plus lourdement bombardés au monde : plus de deux millions de tonnes de munitions y sont tombées pendant la guerre d’Indochine (1964-1973). Malgré la réduction du nombre de victimes ces dernières années, la contamination par les UXO demeure une menace pour les populations rurales, en particulier dans les collectivités pauvres et isolées, et constitue un obstacle à l’utilisation sécuritaire des terres à des fins de développement socioéconomique. Le projet appuiera les efforts visant à garantir que l’égalité des genres et les droits des femmes sont pleinement pris en compte dans la gestion des programmes UXO et l’aide aux victimes des UXO. Au bout du compte, ces mesures contribueront à une mise en œuvre plus efficace et fondée sur les droits du plan stratégique national à l’égard du secteur des UXO.

Améliorer la qualité des activités éducatives sur les dangers des mines pour renforcer la sensibilisation en matière de risques posés par les UXO dans les collectivités rurales de la République démocratique populaire du Laos

Programme : Fonds canadien d’initiatives locales
Échéancier : 2017-2018
Partenaire de mise en œuvre : PNUD

L’Autorité nationale de réglementation a réglementé et coordonné la transition des démineurs humanitaires vers des opérations fondées sur les preuves plutôt que sur les demandes. Cela a eu pour effet d’éliminer davantage d’armes à sous-munitions par hectare. Cependant, l’Autorité nationale de réglementation éprouve toujours des problèmes de capacité, notamment en matière de coordination, de gestion de l’information, de gestion de la qualité, de communications, de surveillance et d’évaluation. Le PNUD travaillera directement avec les partenaires locaux de mise en œuvre pour améliorer l’efficacité de la sensibilisation aux dangers des mines en République démocratique populaire du Laos. Ce financement permettra au secteur des UXO du Laos d’acquérir de l’équipement pour mener ses activités en cours sur la sensibilisation aux dangers des mines dans les écoles et dans les rassemblements communautaires dans les provinces de Sekong et de Salavane.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :