Le Canada souligne le 20e anniversaire de la Convention d’Ottawa sur l’interdiction des mines terrestres et annonce d’autres mesures de soutien à la lutte contre les mines

Communiqué de presse

Le 4 décembre 2017 - Ottawa, Canada - Affaires mondiales Canada

Le Canada est déterminé à éliminer les mines terrestres dans le monde, comme le précise l’historique Convention d’Ottawa sur l’interdiction des mines antipersonnel adoptée il y a 20 ans à Ottawa, au Canada.

Depuis la signature de la Convention d’Ottawa le 3 décembre 1997, d’importants progrès ont été faits, comme la destruction de 51 millions de mines terrestres et le déminage de vastes étendues de terres et de routes. Ces mesures ont permis de réduire le nombre de victimes des mines terrestres et donné aux collectivités la possibilité de récupérer des espaces qu’elles n’avaient pas pu utiliser après un conflit.

Même si le Canada célèbre les progrès accomplis au cours des 20 dernières années, il reconnaît que beaucoup de travail reste à faire pour mettre fin au fléau que représentent les mines terrestres. À cette fin, la ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, a annoncé aujourd’hui un soutien additionnel de près de 12 millions de dollars afin de poursuivre l’objectif du Canada, qui est de débarrasser le monde des mines terrestres et de réduire la menace que représentent d’autres restes explosifs de guerre.

Les mines et autres restes explosifs de guerre font un plus grand nombre de victimes directes chez les hommes et les garçons, et cela de façon disproportionnelle. Toutefois, ce sont généralement les femmes qui assument la responsabilité principale de s’occuper des survivants et des victimes indirectes. Lorsqu’un conjoint ou un autre homme de la famille perd la vie ou devient handicapé des suites de blessures causées par une mine antipersonnel, les femmes peuvent être victimes de discrimination et de difficultés persistantes. Compte tenu de ces dimensions sexospécifiques, le Canada s’emploie à intégrer des considérations liées au genre dans ses initiatives de lutte contre les mines.

Le Canada continuera de défendre la cause d’un monde sans mines sur la scène internationale, grâce à ses projets d’action contre les mines et de promotion de la cause auprès de ses partenaires internationaux.

Citations

« Aujourd’hui, nous avons de bonnes raisons de célébrer. Depuis l’entrée en vigueur de la Convention d’Ottawa il y a 20 ans, les mines terrestres ont causé beaucoup moins de blessures et de morts. Mais il reste encore beaucoup à faire pour débarrasser le monde des mines terrestres. Nous continuerons à nous consacrer aux objectifs de la Convention d’Ottawa et à travailler avec tous nos partenaires pour mettre un terme définitif au fléau que représentent les mines terrestres.

- L’honorable Chrystia Freeland, C.P., députée, ministre des Affaires étrangères

« Vingt ans après la signature de la Convention d’Ottawa, le Canada demeure déterminé à agir contre les mines. Alors que nous célébrons cet anniversaire et les progrès remarquables que nous avons accomplis, nous nous souvenons de tous ceux qui, néanmoins, ont été tués ou mutilés par les mines terrestres au cours des deux dernières décennies. C’est en leur nom que nous nous engageons à continuer de faire tout ce que nous pouvons pour empêcher que les mines terrestres tuent et blessent les personnes qui vivent près de celles-ci. »

- Matt DeCourcey, secrétaire parlementaire de la ministre des Affaires étrangères

« Le 20e anniversaire de la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel devrait être l’occasion de nous réengager à atteindre l’objectif de débarrasser le monde de toutes les mines terrestres. Les mines sont, pour la population du Cambodge, de la Colombie, du Bangladesh, de la Syrie et d’ailleurs dans le monde, une des menaces les plus graves pour la vie et l’intégrité physique. Les mines terrestres constituent encore des armes de destruction massive, et il faut redoubler d’efforts pour éliminer leur incidence violente sur les personnes vulnérables du monde. »

- L’honorable Lloyd Axworthy, C.P., O.C., O.M., Ph. D.

Faits en bref

  • En 1996, un mouvement mondial de la société civile pour interdire les mines terrestres a pris forme dans le monde, sous la gouverne de la Campagne internationale pour l’interdiction des mines terrestres (CIMT) et du Comité international de la Croix-Rouge. La CIMT et sa coordonnatrice fondatrice, Jody Williams, ont reçu conjointement le prix Nobel de la paix de 1997 lors d’une cérémonie à Oslo.

  • En octobre 1996, les représentants de 50 pays se sont réunis à Ottawa pour discuter d’une interdiction mondiale. Par la suite, Lloyd Axworthy, alors ministre des Affaires étrangères du Canada, a annoncé que le Canada tiendrait, en décembre 1997, une conférence qui allait mener à la signature d’une convention sur l’interdiction totale des mines terrestres.

  • Le 3 décembre 1997, 122 États ont ratifié, à Ottawa au Canada, la Convention sur l’interdiction de l’emploi, du stockage, de la production et du transfert des mines antipersonnel et sur leur destruction, aujourd’hui connue sous le nom de Convention d’Ottawa ou de Traité contre les mines.

  • Il y a maintenant 162 États parties à la Convention, alors que 122 l’avaient ratifiée à l’origine.

  • L’action contre les mines reste au cœur de la politique étrangère du Canada et s’inscrit dans le cadre de deux priorités thématiques : l’aide bilatérale aux États touchés par les mines, conformément aux initiatives de soutien au développement de plus grande envergure, et le Programme pour la stabilisation et les opérations de paix, axé sur la stabilisation des États touchés par les conflits et la mise en place de conditions garantissant une paix durable.

Produits connexes

Personnes-ressources

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
Adam.Austen@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :