Le ministre du Commerce international fera la promotion du programme commercial progressiste du Canada à la 11e Conférence ministérielle de l’OMC en Argentine

Communiqué de presse

Le 8 décembre 2017 - Ottawa, Ontario - Affaires mondiales Canada

Le Canada est un chef de file mondial dans la défense du système commercial international fondé sur des règles, et de ses institutions, y compris l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Le rôle historique et continu du Canada en vue de façonner le système commercial multilatéral signifie qu’il faut travailler avec acharnement pour améliorer et renforcer ces règles et ces institutions au profit de l’économie mondiale contemporaine, afin qu’en tirent profit les Canadiens et les citoyens du monde entier.

Du 10 au 13 décembre 2017, le ministre du Commerce international, l’honorable François-Philippe Champagne, participera à la 11Conférence ministérielle de l’OMC à Buenos Aires, en Argentine. À cette occasion, le Canada fera la promotion d’un système commercial mondial axé sur une approche inclusive et progressiste qui profite à la classe moyenne et à ceux qui s’efforcent d’y accéder. Le Canada continuera de promouvoir l’égalité des genres et la durabilité de l’environnement, tout en cherchant à mieux répondre aux besoins des petites et moyennes entreprises.

Dans la foulée de la visite officielle du premier ministre Justin Trudeau en Argentine, en novembre 2016, le ministre Champagne rencontrera des ministres et des hauts fonctionnaires argentins, ainsi que des représentants d’entreprises canadiennes et du milieu local des affaires, pour discuter des possibilités d’accroître les échanges commerciaux et les investissements entre les deux pays.

Le ministre Champagne se rendra également en Uruguay les 14 et 15 décembre, où il rencontrera des représentants du gouvernement, d’entreprises canadiennes et de la société civile pour discuter de l’engagement du Canada envers un commerce ouvert et progressiste avec l’Uruguay, ainsi que des débouchés qui s’offrent aux entreprises canadiennes.

Citations

« L’OMC joue un rôle central pour garantir et améliorer l’intégrité du système commercial fondé sur des règles, duquel nous sommes tous tributaires pour assurer notre prospérité collective. Il faut axer nos efforts sur la façon dont les avantages du commerce peuvent être répartis équitablement parmi nos citoyens. J’ai hâte de discuter des possibilités de donner à l’OMC une nouvelle direction qui comprend une vision plus progressiste pour l’avenir.

« L’Argentine et l’Uruguay sont des marchés importants et, à titre de membres du Mercosur, ils représentent des partenaires clés pour le programme commercial progressiste du Canada. »

- François-Philippe Champagne, ministre du Commerce international

Faits en bref

  • L’OMC, qui compte 164 pays membres, a été fondée le 1er janvier 1995.

  • Les conférences ministérielles sont la plus haute instance décisionnaire de l’OMC. Ces conférences se tiennent au moins une fois tous les deux ans, et les ministres du Commerce des pays membres de l’OMC y participent.

  • En 2016, le commerce bilatéral entre le Canada et l’Argentine, ainsi qu’entre le Canada et l’Uruguay, s’est élevé à 1,9 milliard de dollars et à 245 millions de dollars respectivement.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pierre-Olivier Herbert
Attaché de presse
Cabinet du ministre du Commerce international
343-203-7332

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CommerceCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le commerce international du Canada - Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :