Le soutien du Canada aux organisations non gouvernementales par l’intermédiaire du Fonds de secours pour la crise au Myanmar

Document d'information

En contrepartie des dons de 12,5 millions de dollars faits par les Canadiens au Fonds de secours pour la crise au Myanmar entre le 25 août et le 28 novembre 2017, le gouvernement du Canada versera une contribution de 12,55 millions de dollars au Fonds.

L’aide humanitaire issue du Fonds de secours pour la crise au Myanmar sera répartie aux organisations non gouvernementales et aux organismes de l’ONU comme suit :

  • Société canadienne de la Croix-Rouge – 1 million de dollars
  • CARE Canada – 1 million de dollars
  • Handicap International – 1,3 million de dollars
  • Comité international de la Croix-Rouge (CICR) – 400 000 $
  • Organisation internationale pour les migrations (OIM) – 850 000 $
  • Médecins du Monde – 1,5 million de dollars
  • Médecins Sans Frontières (MSF) – 1,5 million de dollars
  • Développement et Paix – 750 000 $
  • Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (BCAH) – 50 000 $
  • Aide à l’enfance - Canada – 2,2 millions de dollars
  • Programme alimentaire mondial – 500 000 $
  • Vision mondiale – 1,5 million de dollars

Ces fonds permettront d’aider à répondre aux besoins humanitaires des personnes qui sont touchées par la crise, en concentrant les efforts sur la satisfaction des besoins particuliers des femmes et des filles, ainsi que de fournir notamment :

  • un accès à de l’eau de qualité et en quantité suffisante ainsi qu’à des installations sanitaires et d'hygiène, dont des installations sanitaires et des latrines séparées pour les filles et les garçons, et la construction de puits tubulaires, d’endroits pour se laver et de stations pour le lavage des mains;
  • des services de planification familiale ainsi que de santé sexuelle et reproductive, comme l’aide psychosociale ou les méthodes contraceptives;
  • du soutien en santé mentale et psychosociale aux personnes souffrant de traumatisme;
  • des trousses d’accouchement hygiéniques pour les femmes enceintes et des trousses pour les nourrissons;
  • des services médicaux et des soins de santé de base dans des cliniques fixes ou mobiles, de même que des services de protection, en outre pour prévenir la violence fondée sur le genre et traiter les blessures qui en découlent;
  • des trousses d'abris, y compris du soutien technique et de l’aide relative à la construction à l’intention des ménages vulnérables, comme ceux qui sont dirigés par une femme;
  • des espaces conviviaux pour les femmes et les enfants, ainsi que la mise sur pied de petits groupes de soutien par et pour les adolescentes;
  • du soutien à la gestion de cas et de l’aide pour les filles et les garçons à risque, dont les enfants non accompagnés et séparés de leur famille;
  • des services de distribution alimentaire.

Le Canada est reconnu comme l’un des principaux donateurs d'aide humanitaire aux personnes touchées par les conflits et les catastrophes naturelles. Le Canada continuera d’appuyer la mise en œuvre de mesures humanitaires à déploiement rapide, fondées sur des principes et axées sur les besoins afin de sauver des vies, d’alléger les souffrances et d’assurer la dignité des personnes touchées.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :