Le Canada annonce des projets dans les secteurs de la santé et de l’agriculture en Haïti

Document d'information

Le Canada a annoncé aujourd’hui l’octroi de 35,5 millions de dollars en aide au développement pour financer trois projets visant à améliorer la santé et à promouvoir les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, et cinq projets issus de l’appel de propositions Renforcer les chaînes de valeur agroalimentaires et l’adaptation aux changements climatiques en Haïti.

Fonds des Nations Unies pour la population : 15 millions de dollars sur quatre ans

L’aide du Canada permettra de renforcer les capacités du gouvernement à former, à recruter, à déployer et à maintenir en poste des sages-femmes dans les régions les plus désavantagées d’Haïti en la matière. Le projet appuiera les établissements de formation en Haïti qui offrent des programmes d’études pour devenir sages-femmes et infirmières sages-femmes. Le projet permettra également d’améliorer la capacité du ministère de la Santé publique et de la Population à gérer et à réglementer l’éducation et la pratique des sages-femmes, et de renforcer la capacité de l’Association nationale des sages-femmes à promouvoir cette profession. Ce projet sera mis en œuvre en collaboration avec l’Université du Québec à Trois-Rivières et l’Association canadienne des sages-femmes.

Fondation des Nations Unies et Global Alliance for Clean Cookstoves : 20 millions de dollars sur cinq ans

Le projet vise à transformer le secteur énergétique en Haïti de façon à générer des répercussions positives sur la santé et la situation économique des femmes, ainsi que sur l’environnement, notamment l’adaptation aux changements climatiques, en favorisant l'usage des fours et des énergies propres. Le projet vise à réduire l’utilisation de la cuisson au bois, la fumée à l’intérieur des maisons, la récolte du bois et la déforestation, tout en augmentant les possibilités économiques, particulièrement pour les femmes.

Partners in Health et Zanmi Lasante : 550 000 dollars

Les fonds canadiens octroyés par le Centre de recherche en développement international permettront d’améliorer la mise en œuvre d’un programme pour prévenir la violence sexuelle et fondée sur le genre dans les régions du Bas-Artibonite et du Plateau Central d'Haïti, entre autres. L’objectif est d’utiliser des systèmes d’information améliorés pour recueillir et analyser les données sur la prévalence de la violence afin d’offrir des services de meilleure qualité, plus équitables et plus abordables pour les femmes et les filles.

Cinq nouvelles initiatives issues de l’appel de propositions
Renforcer les chaînes de valeur agroalimentaires et l’adaptation aux changements climatiques en Haïti

L’aide du Canada permettra notamment de rétablir et d’accroître les capacités productives au sein de certaines filières arboricoles, maraîchères et céréalières selon des techniques et des technologies plus respectueuses de l’environnement et mieux adaptées aux changements climatiques. Ces initiatives seront mises en œuvre par SUCO, Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières et l’Alliance agricole internationale (CECI, UPA DI, SOCODEVI), en collaboration avec Développement international Desjardins, Papyrus S.A. et Oxfam-Québec. Les actions prévues permettront également de mieux structurer les filières, de renforcer les capacités des différents intervenants et de créer des emplois, non seulement au niveau de la production agricole, mais aussi au niveau de la transformation et de la commercialisation de ces produits. Ces améliorations seront profitables pour les personnes les plus vulnérables vivant en zones rurales, particulièrement les femmes et les jeunes. L’appel de propositions Renforcer les chaînes de valeur agroalimentaires et l’adaptation aux changements climatiques en Haïti a été annoncé par la ministre Bibeau en Haïti, en novembre 2016.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :