Le Canada s’engage à appuyer davantage les droits des personnes LGBTQ2 et intersexuées

Communiqué de presse

Le 7 août 2018 - Vancouver, Colombie-Britannique - Affaires mondiales Canada

Le Canada est déterminé à continuer de lutter pour les droits des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, queers, bispirituelles (LGBTQ2) et intersexuées.

Aujourd’hui, la ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, a conclu sa participation à la Conférence de la Coalition pour les droits égaux (CDE), qui a réuni des participants provenant de plus de 80 pays afin de promouvoir les droits des personnes LGBTQ2 et intersexuées à travers le monde.

Au cours de la conférence, les pays membres ont adopté une série d’engagements concrets afin de faire en sorte que les droits des personnes LGBTQ2 et intersexuées et le développement inclusif progressent sur le plan international. Lors d’une cérémonie de signature au terme de la conférence, Chypre a rejoint la CDE en tant que 40e pays membre.

Le Canada s’engage à concrétiser plusieurs engagements visant à soutenir les droits des personnes LGBTQ2 et intersexuées au pays et à l'étranger, notamment en adoptant des mesures ciblées, une communication proactive et des programmes de rayonnement avec les communautés LGBTQ2 et intersexuées et les représentants d’organisations qui défendent leurs droits sur la scène mondiale, et en appuyant les initiatives inclusives pour faire avancer les droits de la personne et améliorer la situation socio-économique, surtout des pays en voie de développement.

Afin de faire progresser les objectifs de la Politique d’aide internationale féministe, le Canada établira des stratégies pour mieux aborder les défis auxquels les communautés LGBTQ2 et intersexuées font face.

De plus, dans le cadre du Programme pour la stabilisation et les opérations de paix, le Canada lancera un appel de concepts de projets avec du financement jusqu’à un million de dollars afin de répondre aux défis liés aux droits des personnes LGBTQ2 et intersexuées durant les conflits violents. Cette annonce vise à protéger les personnes LGBTQ2 et intersexuées lors des conflits; à encourager la contribution des personnes LGBTQ2 et intersexuées dans les réponses aux conflits et les efforts de stabilisation; et à stabiliser les sociétés après un conflit tout en faisant progresser les droits des communautés LGBTQ2 et intersexuées.

Citations

« Nous savons qu’il y a encore du travail à faire pour soutenir et faire progresser les droits des personnes LGBTQ2 et intersexuées. Nous continuerons à travailler pour défendre et promouvoir les droits des minorités sexuelles partout dans le monde. »

- L’hon. Chrystia Freeland, C.P., députée, ministre des Affaires étrangères

« La diversité et l’inclusion ont été au cœur de cette conférence. Les représentants des gouvernements et de la société civile du monde entier rentreront de Vancouver avec des idées, des perspectives et des approches nouvelles pour promouvoir les droits fondamentaux des personnes LGBTQ2 et intersexuées. »

- Randy Boissonnault, conseiller spécial du premier ministre sur les enjeux liés à la communauté LGBTQ2

Faits en bref

  • La Coalition pour les droits égaux est le premier forum intergouvernemental qui se consacre à la protection des droits des personnes LGBTQ2 et intersexuées. Elle a été fondée en juillet 2016, sous la conduite de l’Uruguay et des Pays-Bas, lors de la Conférence mondiale sur les droits des personnes LGBTI à Montevideo, en Uruguay. La CDE fait progresser les droits des personnes LGBTQ2 et intersexuées et promeut un développement inclusif dans les États membres et non membres. La CDE, qui compte 40 États membres, met de l’avant son programme en mobilisant des organisations de la société civile, des organismes multilatéraux et des activistes du monde entier.

  • En juin 2017, les ministres canadien et chilien des Affaires étrangères ont annoncé que le Canada et le Chili coprésideraient la CDE pour un mandat de deux ans

  • La Conférence de la CDE a réuni des participants de plus de 80 pays qui représentent les gouvernements des États membres et plusieurs pays observateurs. Lors d’une cérémonie de signature au terme de la conférence, Chypre a rejoint la CDE en tant que 40e pays membre.

  • Parmi les participants, on comptait également des représentants d’organisations internationales et de groupes de la société civile du monde entier qui se consacrent à la promotion des droits des personnes LGBTQ2 et intersexuées dans tous les pays, y compris ceux possédant des lois discriminatoires et un cadre politique répressif.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
Adam.Austen@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada - Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :