Le Canada conclut la fructueuse réunion des femmes ministres des Affaires étrangères

Communiqué de presse

Le 22 septembre 2018 - Montréal, Québec - Affaires mondiales Canada

Lorsque les droits des femmes sont respectés, que leurs voix sont entendues et qu’elles sont libres d’exercer du leadership, les collectivités sont plus prospères, pacifiques, sûres et unies.

La ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, a clôturé avec succès la réunion des femmes ministres des Affaires étrangères à Montréal, coprésidée par Federica Mogherini, la haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission.

La ministre a profité de l’occasion pour annoncer l’intention du gouvernement canadien de créer un poste pour la première ambassadrice du Canada pour le Programme sur les femmes, la paix et la sécurité. L’ambassadrice fournira des conseils pour la mise en œuvre effective du Plan d’action national du Canada sur les femmes, la paix et la sécurité.

De plus, le Canada a confirmé qu’il coprésidera avec l’Uruguay le réseau des responsables des questions liées au Programme sur les femmes, la paix et la sécurité en 2020. À ce titre, les deux pays organiseront une conférence mondiale avec les États membres du réseau, les organisations régionales et les femmes artisanes de la paix du monde entier.

La ministre Freeland a annoncé une contribution de plus de 25 millions de dollars pour renforcer la participation active et significative des femmes dans les processus de paix, soutenir les enquêtes sur les crimes sexuels et basés sur le genre, instaurer une paix durable et inclusive et promouvoir le renforcement du pouvoir des femmes et l’égalité des genres dans les pays en développement. Tous ces projets soulignent le rôle important que les organisations regroupant des femmes peuvent jouer sur le terrain afin d’aider à la stabilisation de leurs collectivités et de leurs pays.

À la réunion des femmes ministres des Affaires étrangères, la ministre Freeland a réitéré l’engagement du Canada à promouvoir le rôle crucial des femmes en matière d’affaires étrangères. Au cours de deux journées de rencontres, les ministres ont discuté de la façon de consolider la place des femmes et ont saisi l’occasion d’écouter le point de vue de militants pour les droits des femmes et de dirigeants de la société civile. Ces femmes inspirantes ont partagé leurs recommandations pour faire progresser un programme féministe sur la scène internationale.

Citations

« Ces deux derniers jours, des femmes ministres des Affaires étrangères du monde entier se sont réunies à Montréal pour discuter de questions mondiales urgentes. Les femmes sont de puissantes agentes de changement et de paix. Je suis ravie d’avoir accueilli mes collègues au Canada et je suis impatiente de poursuivre notre collaboration au cours des prochains jours et des prochains mois. »

- L’hon. Chrystia Freeland, C.P., députée fédérale, ministre des Affaires étrangères

Faits en bref

  • Le Programme sur les femmes, la paix et la sécurité est basé sur la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies, adoptée en 2000, et sept résolutions ultérieures sur les femmes, la paix et la sécurité. Ce programme vise à accroître la participation significative des femmes aux négociations de paix et aux autres efforts de paix et de sécurité, et à protéger les femmes et les filles contre la violence sexuelle et fondée sur le genre dans les conflits.

  • Le réseau des responsables des questions liées au Programme sur les femmes, la paix et la sécurité est une tribune internationale de 76 États membres et de six organisations régionales, travaillant en étroite collaboration avec les organismes des Nations Unies et la société civile. Son objectif est de diffuser les pratiques exemplaires et d’aider tous les États membres à faire progresser la mise en œuvre de toutes les résolutions sur les femmes, la paix et la sécurité adoptées par le Conseil de sécurité.

  • Le 26 août 2016, le gouvernement du Canada a annoncé le lancement du Programme pour la stabilisation et les opérations de paix (PSOP) d’Affaires mondiales Canada. Pour la période 2016 à 2019, le programme dispose d’un budget de 450 millions de dollars et le Budget de 2018 a confirmé le financement continu du programme. Par le biais du PSOP, le Canada travaille avec des alliés et des partenaires afin de mettre un terme aux conflits violents, d’assurer la sécurité et de créer un espace pour le dialogue et la résolution des conflits.

  • En juin 2017, le Canada a lancé son nouveau programme Voix et leadership des femmes dans le cadre de sa Politique d’aide internationale féministe. Le Canada s’est engagé à affecter 150 millions de dollars sur cinq ans pour répondre aux besoins des organisations de femmes locales dans les pays en développement qui s’efforcent de promouvoir les droits des femmes et des filles et l’égalité des genres.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
Adam.Austen@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada ‒ Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :