Le Canada exhorte le régime syrien et la Russie à protéger les civils de la ville d’Idleb

Déclaration

Le 6 septembre– Ottawa, Ontario – Affaires mondiales Canada

La ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, a fait aujourd’hui la déclaration suivante au sujet de la situation de plus en plus préoccupante dans la ville d’Idleb, en Syrie :

« Depuis le début de la guerre, le régime syrien et ses alliés ont commis de sérieuses violations du droit international humanitaire, et ils continuent de bombarder régulièrement et cibler sans distinction les civils.

« Le Canada est de plus en plus préoccupé par l’offensive possible menée par le régime syrien à Idleb, en Syrie, qui aurait des répercussions humanitaires désastreuses pour les 3 millions de civils qui s’y trouvent actuellement, dont beaucoup ont été déplacés plus d’une fois. Parmi ces civils se trouvent des enfants, des médecins, des premiers intervenants et des journalistes. Ils ne devraient jamais être des cibles.

« Nous condamnons sans réserve toutes les attaques visant des civils, des travailleurs humanitaires et des infrastructures civiles. Nous exhortons le régime syrien à respecter le droit international humanitaire, à protéger la vie des civils et à permettre l’acheminement complet, sûr et sans entraves de l’aide humanitaire. Le Canada continue de surveiller l'évolution de la situation humanitaire à Idleb et se tient prêt à réagir, au besoin.

« Nous sommes gravement préoccupés par le fait que le régime Assad puisse de nouveau utiliser des armes chimiques contre son propre peuple à Idleb, ce qui constituerait un crime de guerre. Le Canada et la communauté internationale ont condamné à maintes reprises l’usage délibéré et moralement répréhensible d’armes chimiques par le régime syrien, que des enquêteurs internationaux indépendants ont confirmé.

« La Russie et l’Iran, en tant qu’alliés du régime syrien, assument la responsabilité morale de la souffrance continue du peuple syrien ainsi que de la destruction et de la mort causées par les attaques d’armes offensives ou chimiques du régime Assad.

« Le Canada poursuivra ses efforts pour que le régime soit tenu responsable de ses crimes de guerre, grâce à son appui à la collecte et à la préservation de preuves dans la région. Cela inclut en outre le financement de la Commission internationale pour la justice et la responsabilité, de Hala Systems et du Mécanisme international, impartial et indépendant d’aide aux enquêtes et à la poursuite des auteurs des crimes les plus graves en vertu du droit international commis en République arabe syrienne depuis mars 2011. »

Personnes-ressources

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
Adam.Austen@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias

Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :