Conférence internationale sur la planification familiale au Rwanda : le Canada donne suite à ses engagements sur la santé sexuelle et reproductive et les droits connexes

Communiqué de presse

Le 13 novembre 2018 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

Le Canada reconnaît que soutenir l’égalité des genres et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles est la meilleure façon de réduire la pauvreté. Le renforcement du pouvoir est un élément clé de la santé sexuelle et reproductive et des droits connexes (SSRD), qui permettent aux femmes et aux filles d’exercer un contrôle sur leur corps, leur vie et leur avenir.

La ministre du Développement international, l’honorable Marie-Claude Bibeau, a annoncé aujourd’hui un financement pouvant atteindre 104,4 millions de dollars pour des projets axés sur une approche globale en matière de SSRD, dont l’accès universel aux services de planification familiale et l’accès aux avortements sécuritaires et légaux.

La ministre Bibeau a fait cette annonce à la Conférence internationale sur la planification familiale (CIPF) qui se tient à Kigali, au Rwanda, du 12 au 15 novembre 2018. Elle y plaide en faveur du rôle vital de la planification familiale qui s’inscrit dans un ensemble complet de SSRD visant à renforcer le pouvoir des femmes et des filles, notamment en contexte humanitaire.

Cet investissement s’inscrit dans le cadre de l’engagement de 650 millions de dollars annoncé par le premier ministre Justin Trudeau en mars 2017 et ayant pour but de réduire les lacunes en matière de financement de SSRD.

Lors de sa visite au Rwanda, la ministre Bibeau a également annoncé un financement de 20,25 millions de dollars pour des projets portant sur l’éducation et de l’aide humanitaire tenant compte de la spécificité des genres.

Citations

« Pour le Canada, la santé sexuelle et reproductive et les droits connexes sont considérés comme des droits de la personne. Lorsque les femmes, même les plus marginalisées, ont un accès complet, gratuit et volontaire aux contraceptifs modernes, dans le cadre d’un ensemble complet qui inclut l’accès à l’avortement sécuritaire et légal, elles exercent un contrôle sur leur corps et sur leur vie. Cela leur permet de réaliser leur plein potentiel et de contribuer de manière significative à la vie de leur famille et de leur communauté, et aide à bâtir un monde meilleur. »

- Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international

Faits en bref

  • La CIPF est la plus grande conférence scientifique sur la santé reproductive et la planification familiale au monde, où plus de 3 700 participants sont attendus.

  • Cette année, plus de 110 pays seront représentés à la CIPF.

  • Chaque jour, environ 830 femmes meurent de complications liées à la grossesse ou à l’accouchement.

  • Les services de planification familiale permettent aux femmes de décider si elles auront des enfants, combien elles en auront, quand elles les auront et avec qui elles en auront.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Justine Lesage
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Développement international
343-203-5977
justine.lesage@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @DevCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le développement international du Canada – Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :