Le Canada annonce un soutien supplémentaire au Mécanisme de financement mondial

Communiqué de presse

Le 6 novembre 2018 – Ottawa, Ontario – Affaires mondiales Canada

Le gouvernement du Canada continue de lutter contre la pauvreté au pays et à l’étranger. Pour rendre le monde meilleur, il faut faire en sorte que tous, notamment les femmes et les filles, aient un bon départ dans la vie. Les principaux facteurs déterminants sont une bonne santé et une bonne alimentation, la chance d’aller à l’école et d’y rester, et celle de contribuer à la vie de sa famille et à l’économie.

La ministre du Développement international, l’honorable Marie-Claude Bibeau, a annoncé aujourd’hui un financement supplémentaire de 50 millions de dollars pour le Mécanisme de financement mondial (GFF) pour la période de 2015 à 2020. Le GFF est un mécanisme de financement novateur qui aide les pays en développement à transformer la manière dont ils définissent leurs priorités et investissent dans le domaine de la santé, au profit des femmes, des enfants et des adolescents.

Ce financement fait suite à l’engagement pris par le Canada, dans le cadre du G7, de s’attaquer aux obstacles qui nuisent à l’éducation et que les femmes et les filles vivant dans les États fragiles et touchés par un conflit doivent affronter. Grâce à cette annonce, le Canada porte son engagement total à 290 millions de dollars pour la période de 2015 à 2020. Le Canada reste déterminé à soutenir le Mécanisme, y compris pour la deuxième période de reconstitution de 2020 à 2023.

Le Canada, en collaboration avec la Banque mondiale, la Norvège, les Nations Unies et d’autres partenaires, a fondé le GFF en 2015. Le Canada reste attaché à ce partenariat et aux résultats attendus afin de renforcer le pouvoir des femmes, des enfants et des adolescents et en bout de compte, de réduire la pauvreté.


Citations

« Le Canada est convaincu que le Mécanisme de financement mondial révolutionne la façon dont les pays établissent les priorités et financent les investissements dans les ressources humaines. Je suis particulièrement inspirée par le soutien du GFF pour les services spécialisés aux femmes, aux enfants et aux adolescents. Le Canada reste déterminé à soutenir le GFF au-delà de 2020 afin de sauvegarder et de promouvoir un monde où toutes les femmes et les filles ont librement accès aux soins et aux services dont elles ont besoin pour réussir. »

- Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international

Faits en bref

  • Le Canada est un donateur fondateur du Mécanisme de financement mondial. Pour la période de 2015 à 2020, il y a consacré 290 millions de dollars, ce qui comprend ce nouvel engagement de 50 millions de dollars.

  • Le GFF soutient la prestation intégrée de services et harmonise les interventions en matière de santé et de nutrition à d’autres secteurs, comme celui de l’éducation, pour faire la promotion de la santé, des droits et du bien-être des femmes, des enfants et des adolescents.

  • Le Canada investit aussi 400 millions de dollars sur trois ans pour améliorer l’accès et réduire les obstacles à une éducation de qualité dans les États fragiles ou touchés par des conflits, en plus des 180 millions de dollars versés en janvier 2018 au Partenariat mondial pour l’éducation pour la période de 2018 à 2020.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Justine Lesage
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Développement international
343-203-5977
justine.lesage@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @DevCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le développement international du Canada – Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :