Le Canada est profondément préoccupé par les rapports faisant état d’efforts de rapatriement prématuré des Rohingyas

Déclaration

Le 14 novembre 2018 – Ottawa, Ontario – Affaires mondiales Canada

La ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, et la ministre du Développement international, l’honorable Marie-Claude Bibeau, ont fait aujourd’hui la déclaration suivante au sujet de rapports faisant état d’un accord visant à commencer le rapatriement des réfugiés rohingyas au Myanmar au cours des prochains jours et dans le contexte actuel :

« Le Canada est profondément préoccupé par le rapatriement proposé de réfugiés rohingyas au Myanmar ce mois-ci. Les agences de l’ONU et les organisations internationales ont clairement indiqué que les conditions du retour des Rohingyas au Myanmar sont nettement insuffisantes. La crise continue. La violence et l’impunité persistent dans l’État de Rakhine et les réfugiés continuent de fuir le pays. Les Rohingyas ne doivent pas être rapatriés dans un environnement où la violence et les violations flagrantes des droits de la personne se poursuivent.

« Le Canada a toujours insisté sur le fait que le rapatriement des réfugiés rohingyas au Myanmar doit être volontaire, sécuritaire, digne, durable, et qu’il doit protéger les droits de la personne.

« Le Canada souligne le rôle essentiel du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés visant à déterminer le caractère volontaire des retours possibles des réfugiés et à s’assurer que ces retours sont fondés sur un consentement éclairé.

« Le Canada exhorte le gouvernement du Myanmar à assurer la protection de tous les réfugiés rohingyas de retour au pays et à leur fournir les mesures de protection nécessaires. Il est essentiel de garantir à tous les Rohingyas la liberté de circulation, l’égalité des droits, l’accès aux services de santé et d’éducation, et surtout, l’accès à la citoyenneté. Le rapatriement ne doit pas être précipité.

« Nous continuons de demander au gouvernement du Myanmar d’accorder un accès total et sans entrave aux Nations Unies et aux organisations internationales, ainsi qu’aux observateurs internationaux, afin qu’ils puissent surveiller, évaluer et faciliter tous les efforts futurs de rapatriement. »

Personnes-ressources

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
Adam.Austen@international.gc.ca

Justine Lesage
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Développement international
343-203-5977
justine.lesage@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE et @DevCanada
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada et Le développement international du Canada – Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :