Les violations des droits de la personne en Tchétchénie feront l’objet d’une enquête

Déclaration

Le 1er novembre 2018 - Ottawa, Ontario - Affaires mondiales Canada

La ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, a fait aujourd’hui la déclaration suivante sur la création d’une mission d’experts chargée de rendre compte des allégations de violations et d’abus des droits de la personne en Tchétchénie :

« Le Canada condamne les graves violations et abus des droits de la personne commis envers la communauté LGBTI en Tchétchénie. Compte tenu des manquements répétés de la Russie à répondre aux questions soulevées par le Canada et 15 autres États de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe [OSCE] en août dernier, nous avons invoqué le mécanisme de Moscou de l’OSCE afin de mettre en place une mission d’enquête menée par des experts en vue d’examiner les violations et abus des droits de la personne en Tchétchénie, commis depuis janvier 2017.

« En plus d’établir et de rendre compte des faits, nous encourageons la mission d’experts à faire des recommandations à la Fédération de Russie, à l’OSCE et à la communauté internationale sur les solutions possibles aux problèmes soulevés. L’inaction dans ce contexte contribue à un climat d’impunité pour les responsables qui ont commis des abus aux droits de la personne. »

Liens connexes

Personnes-ressources

Adam Austen
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères
Adam.Austen@international.gc.ca

Le Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada - Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :