Le Canada est consterné par l’imposition de peines sévères par Brunéi en vertu de son code pénal de la charia

Déclaration

Le 5 avril 2019 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

Affaires mondiales Canada a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Le Canada est consterné par l’imposition de peines sévères par Brunéi en vertu de son code pénal de la charia, qui comprend les châtiments corporels et la peine de mort. Ces dispositions inhumaines dans le code affecteront les femmes et les membres de la communauté LGBTQ2 en particulier.

« Les droits de la personne sont universels. Le Canada condamne la violence et la discrimination contre toute personne, qu’elles soient fondées sur le genre, l’identité du genre ou l’orientation sexuelle et quel que soit l’endroit où elles se produisent.

« Nous avons fait part de nos préoccupations directement au Brunéi et nous exhortons ce pays à suspendre l’application de son nouveau code pénal et à y apporter des modifications pour qu’il soit conforme aux obligations internationales en matière de droits de la personne. »

Personnes-ressources

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada - Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :