Avantages de l’AECG

Document d'information

L’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne (AECG) offre aux entreprises canadiennes un accès sans précédent à 28 pays, à un bassin de plus d’un demi-milliard de consommateurs et à un marché de 24 billions de dollars. En 2018, le Canada a exporté pour près de 44,5 milliards de dollars de marchandises vers l’Union européenne (UE), soit 7 % de plus que l’année précédente.

Les avantages de l’AECG se font déjà sentir des deux côtés de l’Atlantique, alors que le commerce bilatéral des marchandises a augmenté de plus de 9 % de 2017 à 2018. Les droits de douane (ou les lignes tarifaires) ont été éliminés pour 98 % des produits échangés entre l’UE et le Canada. Au cours des prochaines années, les droits visant 1 % des lignes tarifaires supplémentaires seront graduellement éliminés, de sorte qu’au total 99 % des produits canadiens entreront en franchise de droits sur le marché de l’UE.

En 2018, les cinq principaux secteurs d’exportation ayant connu la croissance la plus rapide sont l’aluminium (hausse de 378 %), les véhicules automobiles et les pièces (hausse de 89 %), les huiles et combustibles minéraux (hausse de 84 %), les produits chimiques inorganiques (hausse de 82 %) et la pâte de bois (hausse de 45 %).

Les trois principaux pays vers lesquels les exportations canadiennes ont le plus progressé en 2018 sont les Pays-Bas avec une hausse de 1,6 milliard de dollars (ou 51 %); l’Italie avec une hausse de 735 millions de dollars (ou 33 %) et l’Allemagne avec une hausse de 649 millions de dollars (ou 17 %).

Avantages de l’AECG

L’AECG renforce les relations économiques et crée de nouvelles possibilités économiques pour les entreprises canadiennes et européennes, notamment en :

  • offrant un plus large éventail de choix à des prix plus abordables aux consommateurs canadiens et européens;
  • réduisant ou éliminant les droits de douane pour les exportateurs et les importateurs;
  • facilitant la tâche aux entreprises canadiennes qui souhaitent vendre leurs services en Europe;
  • permettant aux entreprises canadiennes de participer à des appels d’offres pour les marchés publics de l’UE;
  • protégeant les innovateurs et les artistes canadiens;
  • assurant la reconnaissance des qualifications professionnelles entre les diverses économies;
  • encourageant les entreprises européennes à investir davantage au Canada;
  • protégeant les droits des personnes au travail;
  • assurant la protection de l’environnement.

L’AECG aide les Canadiens à commercer avec l’UE grâce à :

  • des règles d’origine claires;
  • la simplification du dédouanement et la facilitation des échanges;
  • l’accès aux marchés publics de l’UE;
  • la mobilité accrue de la main-d’œuvre.

L’AECG a été signé par l’UE et le Canada en 2016 et est entré en vigueur en septembre 2017. Même si l’Accord est appliqué sur une base provisoire, tous les principaux éléments économiques qui y sont prévus ont pris effet. L’Accord entrera pleinement en vigueur une fois que tous les états membres de l’UE l’auront ratifié officiellement. Jusqu’à présent, 13 membres l’ont fait, soit l’Autriche, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la Lettonie, la Lituanie, Malte, le Portugal, la République tchèque, le Royaume-Uni et la Suède.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :