La ministre Monsef conclut avec succès les réunions ministérielles du G7 sur le développement tenues à Paris et annonce un soutien pour améliorer l’accès des femmes et des filles à l’éducation

Communiqué de presse

Le 5 juillet 2019 - Paris, France - Affaires mondiales Canada

Le Canada est déterminé à promouvoir l’égalité des genres et à faire en sorte que les filles, les adolescentes et les femmes aient accès à une éducation de qualité, surtout en situations de conflit et de crise.

Les 4 et 5 juillet 2019, la ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres, l’honorable Maryam Monsef, a participé à des réunions ministérielles du G7 sur le développement à Paris, en France, où elle a rencontré ses homologues du développement et les ministres de l’Éducation d’autres pays du G7. La ministre a discuté des moyens de lutter contre les inégalités et a réaffirmé l’importance de l’égalité des genres et du renforcement du pouvoir économique des femmes afin de bâtir un monde plus pacifique, plus inclusif et plus prospère.

Pendant son séjour à Paris, la ministre Monsef a également rencontré les ministres de l’Éducation et des Finances des pays du G5 Sahel et du Sénégal, de même qu’annoncé 25 nouveaux projets éducatifs, principalement en Afrique subsaharienne. Ces projets s’inscrivent dans le sens de la Déclaration de Charlevoix sur l’éducation de qualité pour les filles, les adolescentes et les femmes dans les pays en développement, résultat clé du Sommet du G7 de 2018 tenu dans Charlevoix. Ces projets visent les fins suivantes : éliminer les obstacles et améliorer l’accès équitable des femmes et des filles à une éducation de qualité; investir dans des systèmes d’éducation de qualité; soutenir le développement des compétences et les données ventilées selon le sexe sur l’éducation et l’égalité des genres, en particulier pour les femmes et les filles dans les pays fragiles, en situation de crise et aux prises avec des conflits, ainsi que dans les pays accueillant des réfugiés. Ces projets entraîneront des résultats d’apprentissage et une employabilité améliorés chez les femmes, les adolescentes et les filles, y compris celles qui ont un handicap.

Ces projets, grâce à l’adoption d’une approche sûre et inclusive en matière d’éducation, feront progresser l’égalité des genres et appuieront l’atteinte des objectifs de développement durable. Les projets correspondent en tous points à la Politique d’aide internationale féministe du Canada et à ses six champs d’action.

Au cours des deux journées de réunions, les chefs de délégation du G7 pour le développement ont approuvé quatre déclarations demandant de prêter attention à l’égalité des genres, aux jeunes et aux femmes dans les États fragiles et touchés par des conflits, en particulier au Sahel. Les ministres ont souligné la nécessité d’établir de solides partenariats et des approches novatrices pour s’attaquer à la fragilité, à la pauvreté et au financement du développement durable, ainsi que pour renforcer l’efficacité des efforts de coopération au développement du G7, en mettant l’accent sur l’emploi des jeunes des régions rurales du Sahel. Ils ont également publié trois déclarations communes sur l’éducation afin de promouvoir une planification du secteur de l’éducation tenant compte des sexospécificités, de favoriser une meilleure coordination de l’enseignement et de la formation techniques et professionnels, et d’attirer davantage l’attention sur les défis éducatifs auxquels les filles et les garçons du Sahel sont confrontés.

Citations

« Dans les années 1920, l’érudit ghanéen James Emman Aggrey a déclaré : “Si vous éduquez un homme, vous éduquez un individu, mais si vous éduquez une femme, vous éduquez toute une nation”. L’investissement dans l’éducation des femmes et des filles profite à tous. Comme nous l’avons appris lors de la Conférence Women Deliver 2019 le mois dernier, si la moitié de la population mondiale ne parvient pas à exploiter son plein potentiel, nous en payons tous le prix. Le Canada et ses partenaires poursuivent leur collaboration afin de veiller à ce que les femmes et les filles du monde entier aient un accès égal à des possibilités d’éducation et d’apprentissage de qualité. »

- Maryam Monsef, ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres

Faits en bref

  • Les filles vivant dans des régions touchées par des conflits sont près de deux fois et demie plus susceptibles que les garçons de ne pas fréquenter l’école. Les adolescentes vivant dans des régions touchées par des conflits courent près de 90 % plus de risques de ne pas fréquenter l’école secondaire que les adolescentes vivant dans des pays en développement stables.

  • Comparativement à d’autres régions du monde, l’Afrique subsaharienne abrite le plus grand nombre d’enfants et de jeunes non scolarisés, et affiche les plus grandes disparités entre les genres.

  • La Déclaration de Charlevoix sur l’éducation de qualité pour les filles, les adolescentes et les femmes dans les pays en développement a été un résultat clé de la présidence canadienne du G7 en 2018. Cette déclaration a favorisé une action internationale en vue d’éliminer les obstacles et d’améliorer la qualité de l’éducation et l’acquisition de compétences pour les filles et les femmes vivant dans des pays fragiles, en situation de crise et aux prises avec des conflits.

  • Le Canada s’est engagé à verser 400 millions de dollars des 3,8 milliards de dollars mobilisés à Charlevoix pour offrir une éducation de qualité aux femmes et aux filles qui vivent dans des pays fragiles, en situation de crise et aux prises avec des conflits. À ce jour, le Canada a affecté 265,2 millions de dollars en vue de répondre à cet engagement, les projets annoncés aujourd'hui totalisent 143,7 millions de dollars.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @DevCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le développement international du Canada - Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :