Le Canada et le Royaume-Uni s'engagent en faveur de la liberté de la presse

Communiqué de presse

Le 11 juillet 2019 - Londres, Royaume-Uni - Affaires mondiales Canada

La liberté de la presse est un des piliers de toute démocratie libérale.

Lors du Forum de Paris sur la paix en novembre 2018, le premier ministre Justin Trudeau a souligné qu'un effort international est nécessaire pour défendre la liberté de la presse, protéger les journalistes et garantir la liberté d'expression. Le premier ministre a signé la déclaration internationale de Reporters sans frontières sur l'information et la démocratie.

Cette semaine, le Canada poursuit son engagement international à l’égard de la protection de la liberté de presse en co-présidant la première Conférence mondiale sur la liberté de la presse.

Des représentants de plus de 100 pays ont aujourd’hui terminé la Conférence mondiale à Londres, au Royaume-Uni.  Durant la conférence de deux jours, des ministres, des chefs d'institutions internationales et plus de 1 000 représentants des médias, des universitaires et des organisations de la société civile se sont penchés sur les questions liées à la liberté de presse, et à sa promotion et à sa protection dans le monde entier.

Le Canada et le Royaume-Uni ont présenté un Engagement mondial pour la liberté des médias qui engage les pays aux vues similaires à travailler ensemble pour identifier les violations et les abus des droits des membres de la presse et à prendre les mesures qui s’imposent

À l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le Canada a annoncé 12 millions de dollars pour l'organisation Journalists for Human Rights. Aujourd'hui, le Canada annonce 10 millions de dollars de plus par année pour promouvoir et protéger la démocratie.

Ce financement soutiendra les processus électoraux, le renforcement des pratiques démocratiques en luttant contre la désinformation, et le renforcement de l'engagement civique. Un premier million de dollars sera d'abord versé au nouveau Fonds mondial de défense des médias, hébergé par l'UNESCO.

Également lors de la conférence, le Groupe d'experts juridiques de haut niveau sur la liberté de la presse a été lancé, qui comprend l’ancien ministre de la Justice et procureur général du Canada, l’honorable Irwin Cotler. Le groupe a pour mandat de donner des conseils et de formuler des recommandations sur les mécanismes juridiques et politiques qui permettront de protéger la liberté de presse.

Le Canada sera l'hôte de la deuxième Conférence mondiale sur la liberté de presse en 2020.

Citations

« Nous devons défendre notre presse indépendante - même, et peut-être surtout, quand elle nous critique - en tant qu'institution centrale de la démocratie. Nous devons lutter pour une société ouverte, contre une société fermée. Nous devons nous battre pour la complexité de la vérité démocratique, plutôt que pour la simplicité séduisante de la rhétorique autoritaire. C'est ce que nous avons fait lors de cette conférence et c'est ce que nous nous sommes engagés à faire, avec nos partenaires aux vues similaires, dans les jours à venir. »

-      L’hon. Chrystia Freeland, C.P., députée fédérale, ministre des Affaires étrangères

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :