Notices biographiques

Document d'information

Mme Caroline Charette (LL.B. [droit civil], Université de Montréal,1995) est entrée au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 1998. À l’administration centrale, elle a été directrice du Secrétariat de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne de 2016 à 2017 et directrice exécutive à la Direction du réseau régional et des relations intergouvernementales de 2017 à 2018. À l’étranger, elle a été affectée à Tokyo en tant que déléguée commerciale de 2001 à 2005, à New Delhi comme gestionnaire adjointe du programme commercial de 2006 à 2009, ainsi qu’à l’ambassade du Canada à Paris à titre de ministre-conseillère (affaires économiques et commerciales) et de déléguée commerciale principale de 2013 à 2016.

Mme Marcy Grossman (B.A. [psychologie], Université Carleton, 1987; M.A. [psychologie], Université Carleton, 1990) s’est jointe au gouvernement du Canada en 1990. Elle a travaillé au Service correctionnel Canada et a ensuite occupé plusieurs postes de gestion au Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada de 1998 à 1999, au Centre canadien de gestion de 1999 à 2001 et à Industrie Canada en 2001. Elle s’est jointe au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 2001 à titre de chargée de compte principale pour Partenaires pour l’investissement au Canada. De 2016 à 2018, elle a été stratège principale travaillant à la création de la nouvelle agence de promotion des investissements du Canada, Investir au Canada. À l’étranger, elle a été déléguée commerciale principale à Dallas de 2002 à 2005, consule générale à Miami de 2005 à 2009, consule générale adjointe et déléguée commerciale principale à Los Angeles de 2009 à 2012, et consule générale à Denver de 2012 à 2016. Plus récemment, Mme Grossman a été consule générale à Dubaï.

Mme Karolina Guay(B.A. avec spécialisation [sciences politiques], Université McGill, 2003; M.A. [développement international], Institut d’études politiques de Paris, 2005) est entrée à l’Agence canadienne de développement international en 2007. À l’administration centrale, elle a été agente de projet pour le financement humanitaire au sein du Groupe de travail sur l’Afghanistan, gestionnaire de programme pour le Fonds pour la paix et la sécurité mondiales en Colombie et en Haïti de 2011 à 2013, et conseillère auprès du sous-ministre adjoint pour les Amériques de 2013 à 2014. À l’étranger, elle a été affectée au Rwanda de 2009 à 2011 à titre de deuxième secrétaire (développement) et de vice-consule. De 2016 jusqu’à récemment, elle a occupé le poste de conseillère politique au Guatemala.

Mme Catherine Ivkoff(B.A. avec spécialisation [français et sciences politiques], Université Western Ontario, 1988; LL.B., Université Western Ontario, 1994) est entrée au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 2003. À l’administration centrale, elle a été chargée de dossier pour la Russie à la Direction de l’Europe de l’Est de 2004 à 2006, et conseillère juridique à la Section du droit onusien, des droits de la personne et du droit humanitaire de 2010 à 2012. À l’étranger, elle a été deuxième secrétaire (politique) en Russie de 2006 à 2010, et conseillère politique au Kazakhstan de 2012 à 2015. Plus récemment, elle a travaillé comme directrice adjointe de la Section du droit économique.

M. François Lafrenière (B.A. [économie], Université Laval, 1986) s’est joint à l’Agence canadienne de développement international (ACDI) en 2005. À l’administration centrale, il a été directeur du programme de développement de l’Afghanistan et du Sri Lanka de 2015 à 2016 et du programme de développement du Myanmar et des Philippines de 2016 à 2019. Il a été conseiller (développement) pour l’ACDI à l’ambassade du Canada à Beijing de 2010 à 2012. Avant de se joindre à l’ACDI en 2005, il était directeur régional pour l’Asie d’une ONG canadienne de développement international établie à Katmandou et à Hanoï.

Mme Alison LeClaire(B.A. avec spécialisation [sciences politiques], Université York, 1987) est entrée au ministère des Affaires extérieures en 1987. À l’administration centrale, elle a travaillé dans les directions responsables de la gestion des ressources humaines, des droits de la personne, de l’environnement et de l’énergie. Elle a été directrice adjointe, Planification stratégique, de 2002 à 2005, directrice des relations avec la Chine, la Mongolie et Taïwan de 2005 à 2009, secrétaire des affaires ministérielles de 2014 à 2016, ainsi que haute représentante de l’Arctique et directrice générale des Affaires arctiques, eurasiennes et européennes de 2016 à 2019. À l’étranger, elle a occupé les postes de deuxième secrétaire, Affaires politiques et publiques, à Brasilia de 1989 à 1991, de conseillère politique à Stockholm de 1998 à 2002, ainsi que de ministre-conseillère et de représentante permanente adjointe à Genève de 2009 à 2014.

M. Jean-Philippe Linteau (B.Sc. [agriculture], Université McGill, 1994; M.Sc. [géographie], Université de Toronto, 1996) s’est joint au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 1997. À l’administration centrale, il a été directeur de la Direction des technologies propres, de l’infrastructure et des sciences de la vie de 2016 à 2019. À l’étranger, il a été délégué commercial à Séoul de 1998 à 2001 et à Kuala Lumpur de 2001 à 2004, et agent politique à Colombo de 2005 à 2007. Il a été gestionnaire du programme de promotion du commerce international à Washington de 2007 à 2011, et conseiller en investissement, puis délégué commercial principal, à New York de 2011 à 2016.

M. Cameron MacKay (B.A. [économie et relations industrielles], Université McGill, 1990; M.E.E., Université York, 1996) s’est joint au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 1995. À l’administration centrale, il a été directeur de la Direction de la politique commerciale régionale de 2008 à 2010, directeur général de la Direction générale de la politique commerciale pour la Chine de 2012 à 2013, directeur général de la Direction générale des négociations commerciales de 2013 à 2015 et directeur général de la Direction générale des secteurs commerciaux de 2015 à 2017. Il a également été négociateur en chef pour les négociations d’accords de libre-échange avec le Panama, avec El Salvador, le Guatemala, le Honduras et le Nicaragua, et avec l’Ukraine. À l’étranger, il a travaillé à la mission permanente du Canada à Genève de 2001 à 2006 et a été ambassadeur du Canada au Costa Rica, au Honduras et au Nicaragua de 2010 à 2012. Plus récemment, il a été directeur des opérations au Secrétariat de la politique étrangère et de la défense du Bureau du Conseil privé.

M. David Murphy (B.Sc. [génie agricole], Université McGill, 1990) s’est joint au ministère des Affaires extérieures et du Commerce extérieur en 1991. À l’administration centrale, il a travaillé dans le domaine des relations avec les médias, à titre de directeur adjoint de la Direction de la Chine et de la Mongolie et en tant que directeur de la Direction du Programme de coopération pour l’investissement. De 2005 à 2009, il a été détaché à Montréal International à titre de vice-président (organisations internationales). À l’étranger, il a travaillé à Beijing, de 1995 à 1999, au Bureau commercial du Canada à Taipei à titre de délégué commercial principal de 2001 à 2005, et à Buenos Aires en tant que conseiller (commercial et économique) de 2012 à 2015. Plus récemment, il a été ministre (commercial) à l’ambassade du Canada à Beijing.

M. Douglas Scott Proudfoot (B.A. avec spécialisation [philosophie], Université de Toronto, 1981; M.A. [histoire], Université McGill, 1996) s’est joint au ministère des Affaires extérieures en 1987. À l’administration centrale, il a été directeur du Groupe de travail sur l’Afghanistan de 2006 à 2007 et du Groupe de travail sur le Soudan de 2007 à 2011. À l’étranger, il a été affecté à Nairobi de 1988 à 1991, à New Delhi de 1995 à 1998, à Vienne de 2002 à 2006, et à Londres de 2011 à 2016, où il a été ministre-conseiller chargé des affaires politiques et publiques. Plus récemment, il a été chef de mission à Ramallah et représentant du Canada auprès de l’Autorité palestinienne de 2016 à 2019.


M. Philippe Rheault (B.A. avec spécialisation [philosophie et sciences politiques], Université McGill, 1990; LL.B., Université McGill, 1994) s’est joint au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 1998. À l’administration centrale, il a travaillé dans les domaines de la politique commerciale et des affaires de l’Asie du Nord et de l’Est. À l’étranger, il a été affecté à La Havane, à Beijing, à Chongqing et en Mongolie, où il a contribué à ouvrir la nouvelle ambassade du Canada en 2008. Il a également assumé les fonctions de directeur, commerce et investissement, au bureau commercial du Canada à Taïpei. En 2012, il est devenu le premier consul général du Canada à Chongqing, où il était responsable de la région du sud-ouest de la Chine, poste qu’il a occupé jusqu’en 2017. Plus récemment, il a été conseiller principal pour l’Asie auprès du ministre de la Diversification du commerce international.

M. Ulric Shannon (B.A. avec spécialisation [histoire et sciences politiques], Université McGill, 1997; M.A. [relations internationales et études sur la sécurité], Université York, 1998) s’est joint au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 1999. À l’administration centrale, il a été chargé de dossiers à la Direction de la sécurité régionale et du maintien de la paix et à la Direction de l’Afrique australe et de l’Est, adjoint de direction auprès du sous-ministre adjoint, Politique mondiale et sécurité, et directeur du Service des relations avec les médias de 2010 à 2012. À l’étranger, il a été agent des affaires politiques et publiques au Caire de 2004 à 2006, agent politique principal à Ramallah de 2006 à 2008, et premier secrétaire à Islamabad de 2008 à 2010. Il a reçu la bourse de perfectionnement en langues étrangères du Ministère pour poursuivre des études supérieures en arabe de 2012 à 2013 et, pendant deux mois en 2012, il a été le premier représentant du Canada auprès de l’opposition syrienne. De 2014 à 2016, il a travaillé à Istanbul comme directeur national pour ARK, une firme d’experts-conseils en matière de stabilisation. Plus récemment, il a occupé le poste de consul général à Istanbul.

Mme Nell Stewart(B.A. avec spécialisation [sciences politiques], Université McGill, 1996; M.Sc. [relations entre les genres], London School of Economics and Political Science, 1997) s’est jointe au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 2002. À l’administration centrale, elle a travaillé au sein de la Direction des droits de la personne, des affaires humanitaires et de la promotion internationale de la femme, du Groupe de travail sur l’Afghanistan et du Groupe de travail sur Haïti. Elle a été directrice du Programme d’aide au renforcement des capacités antiterroristes et du Programme d’aide au renforcement des capacités de lutte contre la criminalité de 2013 à 2016, et directrice exécutive de la Direction d’Haïti de 2016 à 2018. Elle est devenue directrice exécutive du Secrétariat du Conseil consultatif sur l’égalité des sexes pour la présidence canadienne du G7 en 2018. À l’étranger, elle a été affectée à Hong Kong de 2000 à 2002 à titre de vice-consule à l’immigration, à New York au sein de la mission permanente du Canada auprès des Nations Unies de 2005 à 2009 en tant que première secrétaire aux droits de la personne et aux affaires sociales, et à Port-au-Prince de 2011 à 2013 à titre de conseillère politique.

M. Christopher Wilkie (B.A. avec spécialisation [sciences politiques], Université Queen’s, 1979; M.Sc. [économie], London School of Economics, 1981; D.Phil. [relations internationales], Université d’Oxford, 1995) s’est joint au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international en 2004. À l’administration centrale, il a occupé le poste de directeur général des Affaires transfrontalières avec les États-Unis, où il a dirigé la représentation du gouvernement du Canada devant la Commission mixte internationale. Plus récemment, il a été directeur général de la Direction générale des secteurs commerciaux. À l’étranger, il a été ambassadeur du Canada au Maroc (avec accréditation simultanée auprès de la Mauritanie). Il a représenté le Canada dans des fonctions de haut niveau, entre autres auprès de l’OMC et à la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, où il s’est occupé de questions relatives à l’investissement international et à des sujets connexes. Il a également été négociateur principal des accords sur la promotion et la protection des investissements étrangers avec la Chine, les nouveaux États membres de l’Union européenne et d’autres pays. En outre, il a travaillé au Bureau du Conseil privé et à Industrie Canada, pour l’OCDE à Paris, et pour des entreprises de services de consultation stratégique au Canada et en Europe.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :