Déclaration suite à la décision de la Cour suprême de la Colombie-Britannique relative au chef de double incrimination dans le dossier d’extradition de Meng Wanzhou

Déclaration

Le 27 mai 2020 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

Le ministre des Affaires étrangères, l’honorable François-Philippe Champagne, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Le système judiciaire canadien fonctionne de manière indépendante, et la décision prise aujourd’hui relative au chef de double incrimination dans la procédure d’extradition de Meng Wanzhou est une décision indépendante de la Cour suprême de la Colombie-Britannique.

« Cette décision n’est qu’un aspect d’un processus juridique comportant plusieurs étapes. Le gouvernement du Canada continuera à faire preuve de transparence en ce qui concerne le processus d’extradition de Mme Meng.

« Nous maintenons notre engagement avec la Chine sur la base de nos principes afin de régler nos différends bilatéraux et de coopérer dans des domaines d’intérêts mutuels.

« La priorité absolue du gouvernement du Canada demeure d’obtenir la libération de Michael Kovrig et de Michael Spavor, qui sont détenus arbitrairement depuis plus de 500 jours. Nous continuerons à plaider pour leur libération immédiate et d’obtenir la clémence pour les Canadiens qui risquent la peine de mort en Chine, dont Robert Schellenberg. »

Personnes-ressources

Syrine Khoury
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
Syrine.Khoury@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :