Déclaration à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté

Déclaration

Le 17 octobre 2020 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

La ministre du Développement international, l’honorable Karina Gould, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« En cette Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, nous reconnaissons qu’il est urgent d’accélérer les progrès en vue de mettre fin à la pauvreté afin que personne ne soit laissé pour compte. Grâce à sa politique d’aide internationale féministe, le Canada s’efforce d’aider les personnes les plus pauvres et en situation de vulnérabilité en plaçant l’égalité des genres et le renforcement du pouvoir de toutes les femmes et les filles au centre de ses efforts. Le thème de cette année, Agir ensemble pour gagner la justice sociale et environnementale pour tous, indique que nous ne pouvons pas lutter contre la pauvreté si nous ne nous attaquons pas aux inégalités qui en sont la cause.

« Cette année, nous constatons également comment la pandémie de COVID-19 a fait ressortir les faiblesses et les lacunes systémiques, en entraînant des crises économiques et sanitaires qui touchent de manière disproportionnée les personnes les plus pauvres et en situation de vulnérabilité. L’inégalité des genres a été exacerbée par la pandémie, menaçant des décennies de progrès réalisés auprès des femmes et des filles.

« La crise de la COVID-19 est une cause de défis importants dans tous les pays s’efforçant d’éradiquer la pauvreté et de maintenir leurs objectifs de développement. Cela est particulièrement vrai pour les pays se trouvant dans des situations particulières, notamment les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral, les petits États insulaires en développement ainsi que les États fragiles et touchés par des conflits.

« Le Canada est résolu à contribuer aux efforts mondiaux visant à aider les pays qui s’efforcent de mettre fin à la pauvreté et à construire des sociétés plus résilientes et plus inclusives. En septembre, il a annoncé un financement supplémentaire de 400 millions de dollars pour le développement international en 2020, en plus de s’engager à augmenter les investissements dans l’aide internationale.

« En collaboration avec les Nations Unies et la Jamaïque, le Canada joue également un rôle de premier plan dans le cadre de l’initiative Financement du développement à l’ère de la COVID-19 et au-delà. Ce processus trace la voie à suivre vers l’atténuation des effets socio-économiques et financiers de la pandémie, en permettant aux pays en développement d’accéder au financement dont ils ont besoin pour atteindre les Objectifs de développement durable.

« Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre les acquis des dernières décennies dans l’édification d’un monde plus pacifique, plus prospère, plus inclusif, plus résilient et plus durable. Maintenant, plus que jamais, nous avons besoin d’une réponse mondiale coordonnée pour éradiquer la pauvreté, et le Canada est présent. »

Personnes-ressources

Guillaume Dumas
Attaché de presse
Cabinet de la ministre du Développement international
Guillaume.Dumas@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @DevCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le développement international du Canada – Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :