Déclaration du ministre des Affaires étrangères à l’occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort

Déclaration

Le 10 octobre 2020 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

Le ministre des Affaires étrangères, l’honorable François-Philippe Champagne, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Aujourd’hui, en cette Journée mondiale contre la peine de mort, le Canada réaffirme son opposition ferme à l’application de la peine de mort. La peine capitale est une pratique cruelle, inhumaine et constitue un affront aux droits de la personne, en plus d’être un moyen de dissuasion inefficace contre le crime.

« L’augmentation du nombre de pays qui abandonnent la peine capitale est encourageante. Plus particulièrement, le Canada salue la récente avancée du Kazakhstan vers l’abolition de cette peine, et il poursuivra ses efforts en ce sens auprès des pays qui l’appliquent encore.

« Dans cette perspective, je suis heureux d’annoncer l’intention du Canada de se joindre au groupe de soutien de la Commission internationale contre la peine de mort, un groupe diversifié de 23 pays dirigé par l’Espagne. Aux côtés de ces pays et d’autres membres de la communauté internationale, nous nous opposons systématiquement à la peine de mort. »

Personnes-ressources

Syrine Khoury
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
Syrine.Khoury@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :