Le Canada et le Royaume-Uni annoncent le récipiendaire du premier Prix pour la liberté de la presse

Communiqué de presse

Le 16 novembre 2020 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

Le ministre des Affaires étrangères, l’honorable François-Philippe Champagne, et le secrétaire d’État des Affaires étrangères, du Commonwealth et du Développement et premier secrétaire d’État du Royaume-Uni, Dominic Raab, ont annoncé aujourd’hui le lauréat du premier Prix Canada–Royaume-Uni pour la liberté de la presse afin de récompenser les journalistes, les personnes et les organisations qui défendent et protègent activement la liberté de la presse.

Le lauréat de cette année, l’Association bélarussienne des journalistes, s’est distingué par son engagement constant pour l’éthique et les principes journalistiques, ainsi que pour sa persévérance et son dévouement relativement à la multiplication des mesures de répression ciblées contre les médias au Bélarus.

L’annonce a été faite conjointement lors de la Conférence mondiale sur la liberté de la presse de cette année. La Conférence, coorganisée par le Canada et le Botswana, s’est tenue virtuellement le 16 novembre 2020. Elle s’est appuyée sur le succès de la conférence inaugurale tenue à Londres, au Royaume-Uni, en 2019.

Les participants ont discuté des effets de la COVID-19 sur la liberté de la presse, des méfaits croissants de la désinformation sur la confiance du public à l’égard du journalisme, et de la fréquence des menaces physiques contre les journalistes.

La création du Prix pour la liberté de la presse s’inscrit dans le cadre des efforts du Canada et du Royaume-Uni pour stimuler l’action internationale visant à accroître la sécurité des journalistes dans le monde entier.

Citations

« Il est essentiel que les journalistes, où qu’ils travaillent dans le monde, puissent faire la lumière sur ce qui se passe, sans crainte de représailles, de censure ou de punition. Je rends hommage à l’Association bélarussienne des journalistes pour son dévouement envers la défense des droits de la personne et la lutte contre la fraude électorale face à la violence, aux menaces et à l’intimidation. Le travail de ceux qui défendent la liberté de la presse n’a jamais été aussi important. »

- Dominic Raab, secrétaire d’État des Affaires étrangères, du Commonwealth et du Développement et premier secrétaire d’État du Royaume-Uni

« À l’heure où la liberté de la presse est de plus en plus menacée, nous félicitons l’Association bélarussienne des journalistes qui se bat pour protéger les droits et libertés, ainsi que la vie et les moyens de subsistance des représentants de la presse au Bélarus. Ses efforts constants pour contrer la répression et la désinformation garantissent que la voix des journalistes et des citoyens est entendue, et qu’elle compte, au moment où cela est le plus important. »

- François-Philippe Champagne, ministre des Affaires étrangères

« C’est un grand honneur pour l’Association bélarussienne des journalistes de recevoir ce prix. Nous le considérons comme une grande reconnaissance du travail de nos collègues, qui chaque jour couvrent honnêtement les événements au Bélarus, au risque de leur liberté et de leur santé. Aujourd’hui, les journalistes du Bélarus doivent travailler sous la menace des balles, littéralement, et ce, dans un pays pacifique. Ils sont victimes de violences policières et condamnés à des détentions de longue durée pour leur travail. Nous remercions toutes les voix du monde entier qui s’expriment aujourd’hui pour les journalistes bélarussiens! C’est très important pour nos collègues qui sont encore détenus. »

- Andrei Bastunets, président de l’Association bélarussienne des journalistes

Faits en bref

  • L’Association bélarussienne des journalistes est le seul syndicat de journalistes indépendants du pays.

  • Depuis 25 ans, l’Association appuie le journalisme indépendant au Bélarus. Elle compte 1 300 membres à Minsk.

  • En 2003, l’Association a reçu la Plume d’or de la liberté lors du Congrès mondial des journaux et du World Editors Forum, qui se sont tenus à Dublin, en Irlande.

  • En 2004, le Parlement européen lui a décerné le Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit.

  • L’Association a aussi reçu le Prix de la liberté du Conseil de l’Atlantique en 2011.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Syrine Khoury
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
Syrine.Khoury@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :