Déclaration à l’occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort

Déclaration

Le 10 octobre 2021 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

Le ministre des Affaires étrangères, l’honorable Marc Garneau, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« La peine de mort est cruelle et inhumaine. Elle constitue un affront aux droits de la personne et un moyen de dissuasion inefficace contre la criminalité. Le Canada s’oppose fermement à son utilisation, quel que soit le crime et quel que soit le lieu.

« Cette année, le Canada s’est joint au groupe de soutien de la Commission internationale contre la peine de mort (CICPM), un groupe diversifié de 23 pays mené par l’Espagne. Les objectifs de la CICPM sont de mettre fin aux exécutions prévues, d’établir un moratoire universel sur le recours à la peine de mort et, finalement, d’abolir cette forme barbare de punition dans toutes les régions du monde.

« La Journée mondiale contre la peine de mort est l’occasion pour tous de prendre position. Aujourd’hui, le Canada renouvelle son engagement à continuer son travail vers l’abolition de la peine capitale dans le monde. »

Personnes-ressources

Syrine Khoury
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
Syrine.Khoury@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :