Déclaration commune du Groupe international de coordination et d’intervention pour les victimes du vol PS752

Déclaration

Le Groupe international de coordination et d’intervention pour les victimes du vol PS752 a publié aujourd’hui la déclaration commune suivante :

« Nous, ministres représentant le Canada, le Royaume-Uni, la Suède et l’Ukraine, exprimons notre profonde déception du fait que la République islamique d’Iran n’ait pas accepté nos multiples demandes concernant la tenue d’une rencontre le 22 novembre 2021 pour négocier la question des réparations relativement à la destruction du vol PS752.

« Nous rappelons à la République islamique d’Iran qu’elle doit s’acquitter de la responsabilité juridique internationale qui lui incombe de faire des réparations intégrales au groupe des pays concernés, et réitérons donc notre appel à négocier de bonne foi et à le faire avant la fin de cette année.

« Nous continuerons à être solidaires des familles et des proches des victimes du vol PS752 dans leurs lourdes pertes et leurs profondes souffrances. Ils peuvent avoir la certitude que le Groupe de coordination restera uni dans son objectif de tenir la République islamique d’Iran responsable de cette tragédie.

« Si l’Iran continue d’éviter de négocier avec le Groupe de coordination, ce dernier n’aura d’autre choix que d’envisager sérieusement d’autres action et mesures pour résoudre cette question dans le cadre du droit international. »

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :