Déclaration de la ministre des Affaires étrangères au sujet de la Conférence ministérielle de la Francophonie

Déclaration

Le 17 mars 2022 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

La ministre des Affaires étrangères, l’honorable Mélanie Joly, a fait aujourd’hui la déclaration suivante lors de la conclusion de la 40e session extraordinaire de la Conférence ministérielle de la Francophonie, qui s’est déroulée à Paris le 16 mars 2022 :

« Le Canada, représenté par Isabelle Hudon, représentante personnelle du premier ministre du Canada pour la Francophonie, a participé activement à la Conférence pour promouvoir la vision canadienne d’une Francophonie diverse et inclusive, axée sur la protection et la promotion de la langue française ainsi que la défense de la paix, de la démocratie et des droits de la personne.

« Cette session extraordinaire revêtait une importance particulière alors que le monde traverse une crise. L’invasion de l’Ukraine, membre observateur de la Francophonie, par les forces armées du président Poutine, va à l’encontre des valeurs de paix et de solidarité qui constituent le fondement de la Francophonie. Ces valeurs, auxquelles adhèrent ses membres, sont enchâssées dans la Charte de Francophonie et se retrouvent au cœur de ses actions.

« Le Canada félicite les membres de l’Organisation internationale de la Francophonie de s’être prononcés contre l’agression militaire ordonnée par le président Poutine envers l’Ukraine. La résolution adoptée hier par consensus « réprouve avec vigueur et dans les termes les plus énergiques » cette invasion, qui constitue une atteinte au droit international ainsi qu’à l’intégrité territoriale et à la souveraineté de l’Ukraine et qui touche aussi d’autres pays membres de la Francophonie. 

« Cette résolution rappelle que l’agression lancée par le président Poutine envers l’Ukraine est aussi une violation directe de la Charte des Nations Unies selon laquelle tous ses membres doivent s’abstenir « de recourir à la menace ou à l’emploi de la force, soit contre l’intégrité territoriale ou l’indépendance politique de tout État ». Les membres de la Francophonie demandent un cessez-le-feu immédiat et sans condition, ainsi que le retrait par la Russie de ses forces militaires et appellent à un règlement pacifique et rapide du conflit en cours.

« Dans les dernières semaines, le Canada a plaidé en faveur d’une résolution condamnant sans équivoque l’invasion de l’Ukraine ordonnée par le président Poutine et ses conséquences dévastatrices sur les populations civiles, dont les femmes et les enfants.

« En tant que deuxième organisation internationale en importance, la Francophonie a une voix forte dans le monde et peut contribuer aux efforts diplomatiques en cours visant à trouver une solution à la crise actuelle.

« De concert avec ses alliés et partenaires, le Canada continuera à agir de manière décisive pour soutenir la souveraineté, l’intégrité territoriale et l’indépendance de l’Ukraine et, par extension, les principes de promotion de la paix, de la démocratie et des droits de la personne qui sont chers à la Francophonie. »

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Adrien Blanchard
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires étrangères

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :