Le Canada renforce ses liens avec le Mexique grâce au premier Dialogue économique de haut niveau entre le Canada et le Mexique

Compte rendu

Le 15 août 2022 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

Le Canada et le Mexique entretiennent des relations dynamiques à volets multiples, qui se caractérisent par des liens interpersonnels étroits, de riches rapports culturels et des échanges commerciaux et des investissements à la hausse.

Aujourd’hui, la ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, de la Petite Entreprise et du Développement économique, l’honorable Mary Ng, et le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, l’honorable, François‑Philippe Champagne, se sont virtuellement joints à la secrétaire à l’Économie du Mexique, Tatiana Clouthier Carrillo, pour le premier Dialogue économique de haut niveau entre le Canada et le Mexique.

Les ministres Ng et Champagne ont salué la tenue de la réunion comme une occasion pour le Canada et le Mexique de discuter des moyens de renforcer le commerce, l’investissement, la croissance économique inclusive et la compétitivité en échangeant de manière constructive et collaborative sur divers domaines d’intérêt commun. Les ministres ont souligné que ces réunions sont particulièrement importantes compte tenu des défis actuels qui touchent les échanges commerciaux mondiaux et qui découlent directement de l’invasion illégale de l’Ukraine par la Russie.

Les ministres ont souligné les avantages concurrentiels que partagent le Canada et le Mexique dans des secteurs de l’économie de l’avenir, comme les énergies propres. Ils ont discuté de l’importance du développement de la main-d’œuvre et des efforts déployés pour favoriser un environnement commercial collaboratif qui améliore la compétitivité et l’intégration économique de l’Amérique du Nord. Le Canada et le Mexique ont convenu de demander au Conseil canadien des affaires et au Consejo Mexicano de Negocios (Conseil mexicain des affaires) de réaliser une étude conjointe sur les partenariats du secteur privé, assortie de recommandations concrètes, et de déterminer des secteurs prioritaires en vue de mettre sur pied un programme pilote.

Les ministres Ng et Champagne ont également souligné les retombées des investissements bilatéraux canadiens et mexicains, et ont saisi l’occasion pour réitérer les préoccupations constantes du Canada à l’égard du climat d’investissement, d’affaires et de réglementation au Mexique, notamment dans les secteurs des mines, de l’énergie et de la biotechnologie. Ils ont également évoqué la récente demande de consultations du Canada au titre de l’Accord Canada–États-Unis–Mexique concernant certaines mesures prises par le Mexique dans le secteur de l’électricité.

Les ministres ont souligné l’importance de bâtir des économies qui soutiennent le commerce fondé sur des règles et de favoriser une croissance économique inclusive qui crée des occasions d’affaires pour les groupes en quête d’équité, notamment les femmes et les peuples autochtones. La ministre Ng a demandé à l’ambassade du Canada au Mexique de compiler une liste des programmes mexicains en matière de diversité des fournisseurs, afin de cerner les possibilités pour les petites et moyennes entreprises canadiennes et mexicaines dirigées par des femmes, des peuples autochtones et d’autres groupes sous-représentés, de faire partie des chaînes d’approvisionnement régionales intégrées.

Les discussions se sont conclues par l’adoption d’une déclaration commune soulignant l’importance des relations économiques et commerciales entre le Canada et le Mexique ainsi que les efforts visant à promouvoir des initiatives stratégiques sur des priorités mutuelles.

Faits en bref

  • Le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et le Mexique s’est élevé à 41,7 milliards de dollars en 2021.
  • Le Mexique est le troisième partenaire commercial de marchandises du Canada (après les États-Unis et la Chine).
  • Le Canada était le sixième partenaire commercial de marchandises du Mexique en 2021.
  • L’investissement direct canadien au Mexique se chiffrait à 25 milliards de dollars en 2021, ce qui fait de ce pays la neuvième destination en importance pour l’investissement direct canadien.
  • Exportation et développement Canada (EDC) a ciblé le Mexique comme un marché prioritaire. EDC, qui exploite un bureau régional au Mexique depuis 2000, offre des services financiers complets liés aux exportations et aux investissements canadiens dans le pays.
  • Les entreprises canadiennes représentent les deux tiers de tous les investissements étrangers dans le secteur minier du Mexique. En 2020, les stocks d’investissement direct canadien au Mexique s’élevaient à plus de 28,8 milliards de dollars.

Liens connexes

Produits connexes

Personnes-ressources

Alice Hansen
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, de la Petite Entreprise et du Développement économique
613-612-0482
Alice.Hansen@international.gc.ca

Laurie Bouchard
Gestionnaire principale, Communications
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie
laurie.bouchard@ised-isde.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CommerceCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le commerce international du Canada – Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :