Élargissement des zones réglementées à l'égard de l'agrile du frêne

Communiqué de presse

Le 24 janvier 2018 – Ottawa (Ontario) – Agence canadienne d'inspection des aliments

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) a mis à jour sa liste des zones réglementées à l'égard de l'agrile du frêne pour y ajouter une nouvelle zone au Manitoba et élargir les zones au Québec. Ce changement, qui fait suite à la détection de nouveaux cas d'infestation par l'agrile du frêne à Winnipeg et dans le sud du Québec en 2017, devrait ralentir la propagation de l'insecte. Voici les nouvelles zones réglementées :

Au Manitoba :

  • La ville de Winnipeg

Au Québec, les municipalités régionales de comté (MRC) suivantes ont été ajoutées à la zone réglementée déjà établie :

  • Lanaudière, dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Matawinie;
  • Centre du Québec, dans les municipalités régionales de comté (MRC) d'Arthabaska, Bécancour, Drummond, L'Érable, Nicolet-Yamaska;
  • Estrie, dans les municipalités régionales de comté (MRC) de Coaticook, Le Granit, Le Haut-St-François, Le Val- Saint-François, Les Sources, Memphrémagog, Sherbrooke;
  • Chaudière-Appalaches, dans les municipalités régionales de comté (MRC) de Beauce-Sartigan, Bellechasse, La Nouvelle-Beauce, Les Appalaches, Les Etchemins, Lévis, Lotbinière, Robert-Cliche;
  • Capitale-Nationale, dans les municipalités régionales de comté (MRC) de La Côte de Beaupré, La Jacques-Cartier, L'île d'Orléans, Portneuf, Agglomération de Québec;
  • Mauricie, dans les municipalités régionales de comté (MRC) de Les Chenaux, Maskinongé, Mékinac, Shawinigan, Trois-Rivières.

Toutes les autres zones réglementées en Ontario et au Québec demeurent les mêmes.

En vigueur immédiatement, il est interdit de déplacer tout produit du frêne, comme les billes, les branches et les copeaux de bois, ainsi que toutes les essences de bois de chauffage provenant des lieux touchés. Si vous devez déplacer à l'extérieur des zones réglementées à l'égard de l'agrile du frêne des articles réglementés comme des billes ou branches de frêne ou du bois de chauffage de n'importe quelle essence, veuillez communiquer avec le bureau de l'ACIA de votre région pour demander une autorisation écrite.

Bien que l'agrile du frêne ne pose aucun risque pour la santé humaine, il s'agit d'un insecte ravageur très destructeur pour les frênes. Il en a déjà tué des millions en Ontario, au Québec et aux États-Unis, et il présente une menace économique et environnementale importante pour les régions urbaines et boisées de l'Amérique du Nord. L'ACIA continue de collaborer avec les gouvernements fédéraux et provinciaux ainsi que les administrations municipales afin de ralentir la propagation de ce parasite.


Faits en bref

  • Le déplacement de bois de chauffage non traité est un mode de propagation commun pour les insectes envahissants et les maladies.

  • L'agrile du frêne est originaire de la Chine et de l'Asie orientale. Sa présence au Canada a été confirmée pour la première fois en 2002.

  • Avant la détection de ces cas, la présence de l'agrile du frêne avait été détectée seulement dans certaines régions de l'Ontario et du Québec. L'ACIA réglemente ce parasite pour protéger les forêts, les arbres municipaux et les pépinières du Canada.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias de l'ACIA
613-773-6600
Suivez l'ACIA sur les médias sociaux
Twitter : @ACIA_Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Please select all that apply:

Thank you for your help!

You will not receive a reply. For enquiries, contact us.

Date de modification :