Le Canada est l’hôte du forum international sur la peste porcine africaine

Communiqué de presse

Le 30 avril 2019 – Ottawa (Ontario) – Agence canadienne d'inspection des aliments

La ministre canadienne de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, l'honorable Marie Claude Bibeau, accueille plus de 150 délégués de 15 pays au forum international sur la peste porcine africaine (PPA).

La PPA constitue une menace mondiale qui ne peut être abordée de façon isolée, et le gouvernement du Canada s'engage à collaborer avec des représentants internationaux, de l'industrie et des provinces pour prévenir la propagation de cette maladie et atténuer les risques connexes.

La ministre Bibeau présente le mot d'ouverture du forum et est accompagnée de M. Greg Ibach, sous-secrétaire de l'Agriculture, United States Department of Agriculture, au nom de M. Sonny Perdue, secrétaire de l'Agriculture, United States Department of Agriculture.

Les leaders et décideurs clés des gouvernements canadien et internationaux, ainsi que des intervenants de l'industrie domestiques et internationaux, travailleront ensemble pour développer un cadre axé sur quatre piliers, ancrés sur une fondation scientifique :

  • la planification de la préparation;
  • l'amélioration de la biosécurité;
  • l'assurance de la continuité des activités commerciales;
  • la coordination de la communication des risques.

Le vétérinaire en chef du Canada, le Dr Jaspinder Komal et le VC pour les États-Unis, le Dr Jack Shere, dirigent le forum de deux jours qui vise à aborder le risque de PPA qui touche actuellement les troupeaux de porcs en Europe et en Asie.

Le forum représente une autre mesure de l'approche proactive et collaborative du Canada visant à protéger son quatrième secteur agricole le plus important, qui contribue environ 24 milliards de dollars par année à l'économie canadienne.

La propagation rapide de la PPA dans des parties de l'Asie et de l'Europe a incité la prise de nombreuses mesures concrètes par le gouvernement du Canada afin de protéger ses porcs et son économie. Ces mesures comprennent, notamment :
  • un nouveau financement de jusqu'à 31 millions de dollars pour augmenter le nombre de chiens détecteurs dans les aéroports canadiens;
  • la mise en œuvre de mesures visant à prévenir l'entrée au Canada d'ingrédients d'aliments du bétail à base de plantes provenant de pays touchés par la PPA;
  • la participation de partenaires internationaux dans les approches de zonage, afin de réduire au minimum les perturbations commerciales si la PPA réussissait à entrer au Canada.

Citations

« Je m’engage à poursuivre les efforts du Canada visant à prévenir l’introduction au pays de la peste porcine africaine. En travaillant de manière collaborative, les producteurs, la population canadienne et la communauté internationale peuvent contribuer à ces efforts pour freiner la propagation de cette maladie mortelle touchant les porcs. Nous tenons ce forum pour faire face à une menace commune. »

- L'honorable Marie‑Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« Le Forum constitue une occasion d’apprendre des expériences des autres afin de mieux prévenir l’introduction de la PPA dans les Amériques et pour garder un état de préparation à un niveau optimal pour contrôler et éliminer la maladie en cas d’introduction dans la région. Les discussions informées en ce qui a trait à la biosécurité, aux impacts sur les échanges commerciaux et aux communications renforceront les actions du Canada et l’efficacité de nos collaborations. »

- Dr Jaspinder Komal, vétérinaire en chef du Canada

Faits en bref

  • Le vétérinaire en chef du Canada, le Dr Jaspinder Komal et le VC pour les États-Unis, le Dr Jack Shere, dirigent le forum de deux jours qui vise à aborder le risque de PPA qui touche actuellement les troupeaux de porcs en Europe et en Asie. Ils sont accompagnés du Dr Matthew Stone, directeur général adjoint de l'Organisation mondiale de la santé animale, du Dr Étienne Bourbon, conseiller vétérinaire principal du Centre de Gestion des Urgences de Santé Animale de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, et des chefs d'industries M. Neil Dierks, président-directeur général du National Pork Producers Council, et M. Rick Bergman, président du conseil pour le Conseil canadien du porc pour inaugurer le début de l'événement.

  • La PPA est une maladie virale grave qui peut causer de la fièvre, des saignements internes et des taux de mortalité élevés chez le porc. Elle est très contagieuse et peut se propager rapidement par contacts directs et indirects avec des ports ou des produits de porc infectés. La PPA ne touche que les membres de la famille des porcs (c'est-à-dire que les humains ne peuvent contracter la maladie).

  • Il n'existe aucun traitement ou vaccin contre la PPA.

  • Rien ne prouve que le virus de la PPA peut infecter les humains, et il n'est pas considéré comme un risque pour la salubrité alimentaire.

  • L'industrie porcine du Canada compte plus de 100 000 emplois directs et indirects, surtout au Manitoba, au Québec et en Ontario, et génère environ 24 milliards de dollars pour l'économie canadienne. En 2017, le Canada a exporté 1,2 million de tonnes de porc dans plus de 100 pays pour une valeur totale de 4 milliards de dollars.


Liens connexes

Personnes-ressources

Katie Hawkins
Directrice des communications
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
613‑773‑1059
katie.hawkins@canada.ca

Relations avec les médias
Téléphone : 613‑773‑6600
Courriel : cfia.media.acia @canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :