Déclaration de l'ACIA sur l'incident d'importation de chiens en provenance d'Ukraine

Déclaration

Le 23 juin 2020 – Ottawa (Ontario)

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) est chargée de réglementer l'importation d'animaux, y compris les chiens, au Canada afin de prévenir l'introduction et la propagation de maladies qui pourraient avoir un impact négatif sur la santé des animaux et des humains. L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) quant à elle, est responsable de l'administration et de l'application de cette législation dans la mesure où elle s'applique à la frontière.

En général, tous les chiens importés au Canada doivent être en bonne santé et aptes à voyager sans signes visibles de maladie lorsqu'ils quittent leur pays d'origine. Ils doivent avoir obtenu les vaccins nécessaires et être accompagnés des documents d'exportation requis, qui dépendent de leur âge et du but de l'importation. Les vétérinaires de l'ACIA sont disponibles pour fournir des services d'inspection à l'aéroport Pearson lorsque l'ASFC le demande.

Une fois que le personnel de l'ASFC et/ou de l'ACIA a confirmé que les exigences d'importation, conformément à la Loi sur la santé des animaux et au Règlement sur la santé des animaux, ont été respectées, l'ACIA doit remettre l'animal ou les animaux à l'importateur. L'ACIA n'a pas le mandat de pouvoir faire le suivi de l'état des animaux une fois qu'ils ont quitté l'aéroport.

La plupart des compagnies aériennes ont des exigences spécifiques pour le transport des animaux. Lorsqu'elles manipulent et transportent des animaux vivants, les compagnies aériennes commerciales doivent respecter le Règlement sur les animaux vivants (LAR) de l'Association du transport aérien international (IATA) (en anglais seulement).

En Ontario, le ministère du Solliciteur général est responsable de la protection et du traitement humain des animaux dans la province.

Dans le cas de la cargaison de chiots qui est arrivée à l'aéroport Pearson le 13 juin dernier, tous les chiots vivants ont été remis aux importateurs. Compte tenu de l'état de certains des chiots à leur arrivée, le personnel de l'ACIA a conseillé à chacun des importateurs qui récupéraient leur cargaison que ces chiots soient immédiatement amenés chez leur vétérinaire local pour recevoir les soins appropriés.

L'ACIA enquête présentement sur les circonstances entourant cet incident, mais ne peut pas fournir d'autres détails tant et aussi longtemps que l'enquête n'est pas terminée.

Si des violations des exigences en matière d'importation sont constatées, l'ACIA prendra les mesures nécessaires et appropriées pour remédier à la situation.

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Agence canadienne d'inspection des aliments
cfia.media.acia@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :