Accusations de fraude en matière d’immigration portées contre des hommes d’Edmonton

Communiqué de presse

Le 3 septembre 2019     Edmonton (Alberta)                     Agence des services frontaliers du Canada

L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a annoncé aujourd’hui qu’elle avait porté huit accusations contre Carlito (Carl) Benito et Charles Jefferson Benito en vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés (LIPR) et du Code criminel du Canada (CCC).

À la suite d’une enquête criminelle, l’ASFC a conclu que M. Carlito Benito et M. Charles Benito avaient, de novembre 2015 à octobre 2016, engagé des ressortissants étrangers non autorisés pour travailler chez Triple Maple Leaf Canada Corporation, Helping Migrants Canadian Immigration Corporation et World Immigration Group Corporation. En tant que consultants en immigration agrées, M. Carlito Benito et M. Charles Benito ont recommandé à des travailleurs étrangers temporaires (TET) au Canada de demander des permis d’études même s’ils n’avaient aucunement l’intention d’étudier, et ce, afin de proroger leur statut et leur permettre (ainsi que leurs conjoints) de travailler au Canada. Les Benito et leurs associés ont accordé des prêts à court terme, dont le montant pouvait s’élever jusqu’à 17 000 $, afin que ces travailleurs satisfassent aux exigences financières relatives à la demande de permis d’études. Les infractions présumées se sont produites entre novembre 2015 et juin 2018.


Carlito (Carl) Benito, 65 ans, d’Edmonton fait l’objet des accusations suivantes : 

1.     Alinéa 124(1)c) de la LIPR (emploi non autorisé de ressortissants étrangers) – 9 chefs;

2.     Alinéa 131 de la LIPR (inciter, aider ou encourager à faire des présentations erronées) – 2 chefs;

3.     Article 126 de la LIPR (inciter, aider ou encourager à faire des présentations erronées dans le cadre d’un stratagème de prêt en vue d’obtenir un permis d’études) – 1 chef (90 cas);

4.     Alinéa 127a) de la LIPR (fausses présentations) – 1 chef;

5.     Paragraphe 430(1) du CCC (méfaits) - 1 chef.


Charles Jefferson Benito, 25 ans, d’Edmonton, fait l’objet des accusations suivantes :

1.     Alinéa 124(1)c) de la LIPR (emploi non autorisé de ressortissants étrangers) – 8 chefs;

2.     Paragraphe 430(1) du CCC (méfaits) - 1 chef.


La première comparution en cour des Benito est prévue pour le 5 septembre 2019 devant la cour provinciale d’Edmonton.   

Citations

« L’ASFC prend cette affaire très au sérieux et travaille de près avec ses partenaires, dont Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, pour repérer ceux qui commettent des fraudes en matière d’immigration afin de tirer profit de personnes vulnérables, mener des enquêtes à leur sujet et poursuivre les responsables. »

-       Andrew Klatt, directeur adjoint, Enquêtes criminelles, Agence des services frontaliers du Canada

Faits en bref

  • L’ASFC a la responsabilité de faire respecter la LIPR et d’enquêter sur les cas de fraude concernant les consultants en immigration, la traite de personnes, les mariages de convenance, la fraude liée aux documents d’immigration et l’emploi non autorisé de ressortissants étrangers, etc.

  • Les membres du public peuvent jouer un rôle clé pour assurer la sécurité de la frontière. Si vous avez des renseignements sur des activités transfrontalières suspectes ou sur des infractions liées à l’immigration, veuillez communiquer avec la ligne sans frais de surveillance frontalière de l’ASFC, au 1-888-502-9060. Tous les appels sont confidentiels.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias

Agence des services frontaliers du Canada

CBSA.Media-West.Media-ouest.ASFC@cbsa-asfc.gc.ca

Suivez la page des Prairies sur Twitter @FrontiereCanPRA


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :