Accusations de fraude en matière d’immigration portées contre un homme de Winnipeg

Communiqué de presse

Le 24 novembre 2017                        Winnipeg (Manitoba)                    Agence des services frontaliers du Canada

L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a annoncé aujourd’hui qu’elle avait porté trois chefs d’accusation contre M. Alfredo (Fred) Arrojado, un homme de 66 ans de Winnipeg, au titre de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés (LIPR). M. Arrojado aurait agi à titre de consultant en immigration non autorisé et aurait fait de fausses déclarations afin d’inciter l’immigration au Manitoba. Les infractions présumées ont eu lieu entre août 2007 et avril 2016.

L’ASFC allègue que M. Arrojado a agi à titre de consultant en immigration, ce qu’il n’était pas autorisé à faire. On allègue également que M. Arrojado a présenté de fausses déclarations à la Section d’appel de l’immigration de la Commission de l’immigration et du statut de réfugié.

La première comparution en cour de M. Arrojado est prévue pour le 27 novembre 2017 devant la cour provinciale de Winnipeg.

Citations

« Cette enquête démontre une fois de plus la ferme volonté de l’ASFC de faire enquête sur toute personne qui utilise abusivement notre système d’immigration et qui cherche à en profiter de façon illégitime aux dépens de personnes vulnérables et d’engager des poursuites à cet égard. »

-       Kim R. Scoville, directeur général régional, région des Prairies, Agence des services frontaliers du Canada

Faits en bref

  • En 2016, l’ASFC a accusé Hae Suk Yoon de cinq chefs aux termes de la LIPR et d’un chef aux termes du Code criminel. Sa prochaine comparution devant les tribunaux doit avoir lieu le 27 novembre 2017 devant la cour provinciale de Winnipeg.

  • En 2016, l’ASFC a déposé trois accusations contre Vladmir Bibilov au titre de la LIPR, ainsi qu’une accusation au titre du Code criminel. M. Bibilov comparaîtra à nouveau devant la cour provinciale de Winnipeg au printemps 2018.

  • L’ASFC a la responsabilité de faire respecter la LIPR et d’enquêter sur les cas de fraude concernant les consultants en immigration, le passage de clandestins, les mariages de convenance, la fraude liée aux documents d’immigration et l’emploi non autorisé de ressortissants étrangers.

  • Les membres du public peuvent jouer un rôle clé pour assurer la sécurité de la frontière. Si vous détenez des renseignements sur des activités transfrontalières suspectes ou sur des infractions liées à l’immigration, veuillez communiquer avec la Ligne sans frais de surveillance frontalière de l’ASFC, au 1‑888-502-9060. Toute l’information reçue est traitée de façon confidentielle.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias de l’ASFC
1-844-245-2272

prairiemedia@cbsa-asfc.gc.ca

Suivez la région des Prairies sur Twitter @FrontiereCanPRA.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :