Annonce du Canada d'une nouvelle stratégie d'observation de la Terre par satellite

Communiqué de presse

Financement accordé à 21 organisations canadiennes pour tirer parti de façon novatrice des données d'observation de la Terre

Longueuil (Québec), le 20 janvier 2022

Les satellites permettent d'avoir une perspective unique sur notre planète, de réaliser des travaux scientifiques de pointe et d'offrir des applications et services dans plusieurs domaines essentiels à la santé et au bien-être des Canadiens. Depuis 60 ans, des experts canadiens se servent de satellites pour surveiller notre environnement depuis l'espace.

Aujourd'hui, l'honorable François-Philippe Champagne, ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, et Julie Dabrusin, secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles et du ministre de l'Environnement et du Changement climatique, ont annoncé la publication d'Ingénieux, résilient, prêt : Stratégie canadienne de l'observation de la Terre par satellite, qui présente comment le Canada profitera du point d'observation unique qu'offre l'espace pour lutter contre le changement climatique et résoudre d'autres problèmes importants de notre époque. 

Ils ont aussi annoncé l'investissement de huit millions de dollars dans 21 organisations canadiennes pour le développement d'applications novatrices visant en particulier les défis d'observation de la Terre et les priorités de développement durable. Le financement sera accordé au titre de l'initiative utiliTerre de l'Agence spatiale canadienne, qui incite les organisations canadiennes à trouver des solutions avec des données satellitaires et à contribuer à la résolution de problèmes tangibles sur Terre.

Les effets du changement climatique au Canada se manifestent dans notre quotidien, comme en fait foi le nombre croissant d'inondations, de sécheresses et de feux de forêt ainsi que la fonte des glaces polaires et la hausse du niveau de la mer. Les données dont nous avons besoin pour étudier le climat, comme sur les émissions de méthane et de dioxyde de carbone, et l'évolution des glaces de mer peuvent être collectées plus efficacement que jamais par des satellites. Les données satellitaires sont désormais essentielles pour lutter contre le changement climatique et s'y adapter.

Citations

« Les satellites fournissent des données précieuses qui peuvent améliorer notre vie sur Terre. Cette stratégie vise à ce que le gouvernement dispose de renseignements utiles et précis sur notre planète afin de prendre des décisions éclairées. Elle vise aussi à ce que les entreprises canadiennes – petites et grandes – puissent innover et relever les défis réels et tangibles auxquels nous devons faire face dans notre quotidien, comme le changement climatique, les feux de forêt et les inondations. »

- L'honorable François-Philippe Champagne, ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie

« Les données que nous recueillons depuis l'espace au sujet des émissions de gaz à effet de serre, des régimes climatiques et de la couverture de glace dans le Nord sont essentielles afin de lutter adéquatement contre les changements climatiques. Pour faire preuve d'efficacité dans cette lutte, nous devons exploiter le potentiel des technologies spatiales et ainsi cerner et mesurer correctement les sources d'émissions. »

- L'honorable Steven Guilbeault, ministre de l'Environnement et du Changement climatique

« Le Canada continue de prendre les mesures nécessaires pour agir contre les effets du changement climatique. La Stratégie canadienne de l'observation de la Terre par satellite contribuera en ce sens : elle permettra d'obtenir de précieuses données satellitaires qui aideront non seulement à réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi à contrer d'autres effets du changement climatique subis par le Canada et le monde entier. »

- L'honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Ressources naturelles du Canada

« Les données satellitaires peuvent contribuer à faire avancer la science de pointe, à guider les interventions d'urgence et à soutenir les industries afin de mieux comprendre et protéger notre planète, notamment pour évaluer l'impact du changement climatique, ce qui nous aide à nous adapter et à renforcer la résilience partout au pays. L'accès à des données d'observation de la Terre par satellite de haute qualité est essentiel pour les décisions fondées sur la science que le gouvernement du Canada prend tous les jours pour protéger notre environnement et nos collectivités. »

- Julie Dabrusin, secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles et secrétaire parlementaire du ministre de l'Environnement et du Changement climatique

Faits en bref

  • L'Agence spatiale canadienne, Environnement et Changement climatique Canada et Ressources naturelles Canada ont dirigé une consultation pangouvernementale auprès du secteur privé et du milieu universitaire pour élaborer cette stratégie à long terme d'observation de la Terre par satellite.

  • Le marché mondial de l'observation de la Terre par satellite est estimé à 3,3 G$ US et sa valeur devrait grimper à 7,2 G$ US au cours des dix prochaines années. La nouvelle stratégie vise à permettre aux entreprises du secteur spatial canadien de s'assurer une part accrue de ce marché.

  • L'initiative de financement utiliTerre de l'Agence spatiale canadienne encourage le développement de solutions novatrices avec des données satellitaires pour aider à répondre à divers besoins sur Terre, tout en stimulant l'essor de l'expertise et la croissance dans le secteur spatial canadien.

  • Le gouvernement du Canada a prévu 90 millions de dollars dans le budget de 2021 pour tirer profit de l'observation de la Terre par satellite. Il vient aussi d'accorder 20 millions de dollars à l'entreprise canadienne GHGSat pour la mesure encore plus précise des émissions de méthane. Ces investissements visent à ce que nous disposions maintenant et dans l'avenir des données nécessaires dans la lutte contre le changement climatique et le maintien des services essentiels.

  • Les données uniques fournies par des satellites comme ceux de la mission de la Constellation RADARSAT servent à la recherche scientifique, à la santé publique, à la sécurité, aux interventions en cas d'urgence et dans plusieurs autres domaines, comme l'agriculture et la gestion des ressources naturelles. Les données acquises par les satellites et instruments canadiens, comme SCISAT, MOPITT (sur Terra), OSIRIS (sur Odin), RADARSAT-2 et la mission de la Constellation RADARSAT, fournissent des renseignements essentiels qui nous aident à mieux comprendre le système climatique.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Agence spatiale canadienne
Bureau des relations avec les médias
Téléphone : 450-926-4370
Site Web : asc-csa.gc.ca
Courriel : ASC.Medias-Media.CSA@asc-csa-gc.ca
Suivez-nous dans les médias sociaux!

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :