Soutenir la croissance du secteur canadien des produits biologiques

Communiqué de presse

Le 26 janvier 2018 – Guelph (Ontario) - Agriculture et Agroalimentaire Canada

L’industrie canadienne des produits biologiques est parmi les secteurs agricoles qui connaissent la croissance la plus rapide au Canada, et ce, grâce au travail acharné des producteurs et transformateurs alimentaires biologiques canadiens, qui ont gagné le respect des consommateurs aux quatre coins du monde pour leurs produits biologiques nutritifs, durables et de grande qualité. La croissance du secteur canadien des produits biologiques, dont les ventes au détail se chiffraient à 5,4 milliards de dollars en 2017, contribuera à l’atteinte de l’objectif ambitieux de notre gouvernement, qui est d’exporter pour 75 milliards de dollars de produits agroalimentaires par année d’ici 2025.

Aujourd’hui, à l’occasion du Guelph Organic Conference and Trade Show, le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, a annoncé que le gouvernement du Canada offrait un soutien essentiel afin de mettre à jour les Normes canadiennes sur l’agriculture biologique.

En effet, le gouvernement du Canada fournira à l’Office des normes générales du Canada (ONGC) les fonds nécessaires pour couvrir les coûts liés à l’examen des Normes canadiennes sur l’agriculture biologique de 2020. Cet examen est effectué tous les cinq ans pour veiller à ce que les méthodes de production reflètent les pratiques actuelles et les progrès technologiques en place dans l’industrie des produits biologiques. Des normes reconnues en matière de produits sont essentielles pour faciliter le commerce international. Les responsables d’Agriculture et Agroalimentaire Canada continueront de travailler avec le secteur pour favoriser davantage sa viabilité et sa croissance.

Le ministre MacAulay a aussi annoncé un financement de 72 500 $ à Cultivons biologique Canada pour l’élaboration d’un guide convivial sur les Normes canadiennes sur l’agriculture biologique. Ce guide aidera les producteurs, les transformateurs, les manutentionnaires et les fabricants du secteur biologique canadien, ainsi que les personnes qui souhaitent en faire partie, à comprendre clairement les exigences auxquelles satisfaire pour devenir un producteur certifié biologique au Canada.

De plus, l’Association pour le commerce des produits biologiques au Canada (ACPB) a obtenu des fonds additionnels de 95 114 $ au titre du programme Agri-marketing pour sa stratégie de développement des marchés internationaux. Ces fonds permettront à l’Association pour le commerce des produits biologiques au Canada d’assister à des expositions et à des congrès internationaux et de mener des missions à l’étranger pour faire connaître les produits biologiques canadiens dans les marchés clés de l’Europe, des États‑Unis, de l’Asie et de l’Amérique latine.


Citations

« Les produits biologiques offerts par les agriculteurs et les transformateurs canadiens sont de grande qualité et sont recherchés par les consommateurs au Canada et à l’étranger. Notre gouvernement est heureux de collaborer étroitement avec ce secteur important, pour contribuer à l’atteinte de l’objectif de notre gouvernement – qui est d’exporter pour 75 milliards de dollars de produits agroalimentaires d’ici 2025 – et pour soutenir l’accès à des emplois bien rémunérés chez la classe moyenne. C’est pourquoi il est si important de trouver une solution concernant la mise à jour des Normes canadiennes sur l’agriculture biologique, car celles-ci garantissent la reconnaissance de la qualité de nos produits biologiques à l’échelle internationale. »

- L’honorable Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Toute notre industrie des produits biologiques repose sur les Normes canadiennes sur l’agriculture biologique. En effet, celles-ci définissent les pratiques agricoles écologiques visant le rendement, la rentabilité, la protection de notre environnement et le traitement sans cruauté des animaux d’élevage. Cultivons biologique Canada se réjouit de constater que le gouvernement du Canada offre un financement destiné aux Normes canadiennes sur l’agriculture biologique. Cela nous permettra de conserver la confiance des consommateurs et assurera le succès à long terme de l’industrie canadienne des produits biologiques. »

- Ashley St Hilaire, directrice des programmes et des relations gouvernementales, Cultivons biologique Canada

« À titre de première responsable de l’examen des Normes canadiennes sur l’agriculture biologique, la Fédération biologique du Canada apprécie certainement le soutien d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, qui permettra au secteur de poursuivre l’expansion de la production biologique au Canada conformément aux normes à jour. Notre pays offre des conditions optimales pour la production biologique, et les normes à jour auront pour effet de stimuler la consommation locale et les exportations de produits biologiques canadiens. »

- Nicole Boudreau, coordonnatrice, Fédération biologique du Canada

« L’Association pour le commerce des produits biologiques au Canada se réjouit de constater que le gouvernement du Canada offre un financement destiné aux Normes canadiennes sur l’agriculture biologique. Le Canada occupe actuellement une position de chef de file mondial dans cette industrie, et les possibilités d’exportation auraient été compromises en l’absence de ce financement. Nous sommes heureux de travailler en partenariat avec le gouvernement du Canada afin de continuer à élargir les possibilités qui s’offrent à l’industrie canadienne des produits biologiques sur les marchés intérieurs et étrangers et de répondre à la demande croissante des consommateurs pour ce type de produits. »

- Tia Loftsgard, directrice exécutive, Association pour le commerce des produits biologiques au Canada

Faits en bref

  • Avant d’en arriver à cette annonce, Agriculture et Agroalimentaire Canada a dirigé des discussions avec l’Office des normes générales du Canada (ONGC) afin de simplifier le processus de mise à jour des normes et a ainsi réduit les coûts à 250 000 $.

  • Au cours des trois prochaines années, le gouvernement du Canada fournira jusqu’à 250 000 $ à l’Office des normes générales du Canada pour couvrir les coûts liés à l’examen des Normes canadiennes sur l’agriculture biologique de 2020.

  • Les ventes au détail de produits biologiques certifiés au Canada se chiffrent à environ 5,4 milliards de dollars par année.

  • Le financement de 72 500 $ remis à Cultivons biologique Canada pour l’élaboration d’un guide convivial sur les Normes canadiennes sur l’agriculture biologique provient du programme Agri-marketing de Cultivons l’avenir 2.

  • On compte au Canada environ 4 289 producteurs certifiés de produits biologiques ou en attente de certification, lesquels occupent des terres d’une superficie totale de plus de 930 000 hectares. (Source : Recensement de l’agriculture 2016).

  • Depuis octobre 2015, notre gouvernement a investi près de 20 millions de dollars pour soutenir le secteur des produits biologiques, plus particulièrement pour :

    - faciliter l’adoption des technologies biologiques novatrices;
    - aider les agriculteurs et les transformateurs biologiques à tirer avantage des possibilités du marché;
    - financer des emplois pour les jeunes dans le secteur des produits biologiques;
    - mener des activités de recherche dans le secteur des produits biologiques.

  • L’Office des normes générales du Canada, de Services publics et Approvisionnement Canada, est un organisme du gouvernement fédéral qui offre des services d'élaboration de normes et d'évaluation de la conformité complets axés sur les clients en appui aux intérêts du gouvernement, de l’industrie et des consommateurs en matière d'économie, de réglementation, d'approvisionnement, de santé, de sécurité et d'environnement.

  • En juillet 2017, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l’agriculture ont conclu un accord de principe sur les éléments clés du Partenariat canadien pour l’agriculture, un investissement de 3 milliards de dollars sur cinq ans qui établira une assise solide sur laquelle reposera l’avenir des agriculteurs et des transformateurs canadiens et continuera à aider ces derniers à croître, à innover et à prospérer. Le lancement du Partenariat est prévu le 1er avril 2018.

Liens connexes

Personnes-ressources

Guy Gallant
Directeur des communications
Cabinet de l’honorable Lawrence MacAulay
613-773-1059
 
Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972
Suivez-nous sur Twitter : @AAC_Canada
Aimez-nous sur Facebook : AgricultureCanadienne


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Please select all that apply:

Thank you for your help!

You will not receive a reply. For enquiries, contact us.

Date de modification :