Le gouvernement du Canada annonce la création de nouveaux groupes de travail pour l’industrie laitière

Communiqué de presse

Le 29 octobre 2018 – Ottawa (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Les agriculteurs et les entreprises alimentaires du Canada sont essentiels pour assurer la prospérité du pays, créer de bons emplois, favoriser la croissance de la classe moyenne, soutenir les collectivités rurales et fournir des produits de qualité supérieure aux consommateurs canadiens.

Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, a annoncé aujourd’hui la création de nouveaux groupes de travail composés de producteurs et de transformateurs de l’industrie laitière.

Bien que des consultations officieuses aient déjà été menées auprès de l’industrie laitière, les groupes de travail réuniront de hauts fonctionnaires d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), des représentants d’organismes et d’associations de l’industrie laitière canadienne ainsi que des représentants régionaux.

La structure des groupes de travail a été déterminée à la suite de consultations avec les Producteurs laitiers du Canada et l’Association des transformateurs laitiers du Canada. Elle comprendra deux volets :

  • Un groupe de travail qui collaborera à l’établissement de stratégies d’atténuation visant à soutenir pleinement et équitablement les producteurs et les transformateurs pour les aider à s’adapter à l’Accord États-Unis−Mexique−Canada (AEUMC). Il discutera aussi du soutien à offrir pour les répercussions de l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP); et,
  • Un groupe de travail distinct tracera la voie à suivre pour aider l’industrie laitière à innover et à demeurer une importante source d’emplois et de croissance économique pour les prochaines générations. Les experts qui appuieront au besoin le groupe de travail pourraient inclure des leaders du milieu universitaire, ainsi que des spécialistes de l’industrie et des spécialistes des finances, au besoin.

Le gouvernement fédéral communiquera également avec les gouvernements provinciaux et territoriaux tout au long du processus.

Citations

« Le gouvernement comprend qu’il faut déployer beaucoup d’efforts pour bâtir et développer une entreprise laitière et il sait à quel point les agriculteurs et les exploitations agricoles sont importants pour la prospérité économique de notre pays. C’est pourquoi nous nous assurerons de tenir compte des opinions des représentants des groupes de travail dans l’élaboration d’une vision à long terme pour l’industrie laitière. Nous veillerons collectivement à ce que l’industrie laitière canadienne demeure forte, stable et compétitive. »

- Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

Faits en bref

  • L’AEUMC préserve l’accès en franchise de droits à un marché nord-américain des produits agricoles évalué à 119 milliards de dollars, ainsi que les centaines de milliers d’emplois qui dépendent de cet accès.

  • Au cours des négociations de l’AEUMC, le gouvernement du Canada a déployé beaucoup d’efforts pour promouvoir les intérêts de nos agriculteurs et de nos entreprises alimentaires, notamment en défendant nos industries sous gestion de l’offre contre les fortes pressions exercées à leur endroit par les États-Unis.

  • L’accès au marché des produits laitiers du Canada dans le cadre de l’AEUMC est estimé à environ 3,59 % de la production canadienne.

  • L’accès au marché consenti à l’ensemble des concurrents étrangers pour les produits laitiers selon les engagements commerciaux, y compris ceux de l’AEUMC, est estimé à environ 10 % de la production du Canada. Les agriculteurs canadiens continueront d’approvisionner la majeure partie du marché canadien. Puisque l’accès au marché est accordé selon des volumes définis, la production de lait de nos producteurs canadiens augmentera également pour répondre à cette croissance du marché à mesure que la demande de produits laitiers augmentera au Canada.

  • Le Canada a négocié un accès réciproque au marché américain des produits laitiers, y compris un accès d’une tonne pour une tonne applicable à la plupart des produits laitiers.

  • Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire Lawrence MacAulay a également annoncé la création d’un nouveau groupe de travail composé de producteurs et de transformateurs de volaille et d’œufs.

  • Les points saillants de l’accès au marché pour l’industrie laitière canadienne dans le cadre de l’AEUMC.

  • Les points saillants de l’accès au marché pour l’industrie laitière canadienne dans le cadre du CPTPP.

  • D’autres précisions sur la composition des groupes de travail seront affichées sur le site Web d’AAC.

Liens connexes

Personnes-ressources

Katie Hawkins
Directrice des communications
Cabinet de l’honorable Lawrence MacAulay
613-773-1059
katie.hawkins@canada.ca

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter : @AAC_Canada
Aimez-nous sur Facebook : AgricultureCanadienne


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :