Le gouvernement du Canada prend des mesures pour aider le secteur du canola au Canada

Communiqué de presse

Le 1er mai 2019 – Ottawa (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada et Affaires mondiales Canada

Les producteurs de canola canadiens, qui ont exporté 11 milliards de dollars de canola vers plus de 50 pays en 2018, sont des moteurs essentiels de création d’emplois, de prospérité économique et de croissance pour la classe moyenne. Le gouvernement du Canada s’est engagé à maintenir un accès intégral au marché pour les exportations de semences de canola vers la Chine, tout en veillant à ce que les producteurs canadiens et leur famille reçoivent le soutien dont ils ont besoin pour relever les défis à venir et faire croître leur entreprise.

Aujourd’hui, la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, et le ministre de la Diversification du commerce international, Jim Carr, ont annoncé une série de mesures visant à aider les familles agricoles canadiennes.

La ministre Bibeau a annoncé que le gouvernement comptait modifier le Règlement sur les programmes de commercialisation agricole de manière à augmenter temporairement les limites de prêt en vertu du Programme de paiements anticipés (PPA). Ces changements contribueront à réduire les problèmes de flux de trésorerie des agriculteurs et les aideront à gérer les conséquences des perturbations des marchés dans des pays d’exportation de première importance.

La modification réglementaire changerait comme suit les limites de prêt du PPA pour l’année 2019 :

  • Des avances pouvant atteindre 1 million de dollars seront disponibles sur tous les produits de base, soit plus du double de la limite précédente de 400 000 $.
  • La première tranche de 100 000 $ demeurera sans intérêt sur tous les produits de base, sauf le canola. Les avances sur le canola seront admissibles jusqu’à concurrence d’un total de 500 000 $ sans intérêt.

Dans le cadre de la stratégie de diversification du commerce du gouvernement du Canada, la ministre Bibeau a également annoncé qu’elle se rendra au Japon en mai pour participer à la réunion des ministres de l’Agriculture du G20. Au Japon, elle rencontrera des chefs de file de l’industrie du Japon et des représentants de plusieurs pays afin de promouvoir les intérêts du Canada en matière de commerce agricole.

Par ailleurs, le ministre Carr a annoncé qu’il dirigera une mission commerciale sur le canola au Japon et en Corée au début de juin. Les activités de sensibilisation du ministre Carr s’appuieront sur ses efforts visant à mobiliser d’autres pays à fort potentiel, notamment les Émirats arabes unis, la Thaïlande, la Malaisie, le Pakistan, le Bangladesh, le Mexique, l’Allemagne et la France. Les missions commerciales ouvrent des portes et offrent un soutien sur le terrain pour que les entreprises puissent être concurrentielles et réussir sur la scène internationale.

Grâce à l’Accord économique et commercial global Canada-Union européenne et à l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste, les agriculteurs et les producteurs canadiens ont maintenant un accès préférentiel à un marché d’environ 1,5 milliard de consommateurs dans plus de 50 pays.

Le gouvernement du Canada est aux côtés des producteurs canadiens et veut s’assurer qu’ils ont l’appui dont ils ont besoin. Le gouvernement est prêt à intervenir pour appuyer les producteurs d’autres produits de base si d’autres mesures commerciales sont prises.

Des marchés solides et stables pour notre canola canadien de qualité supérieure signifient plus d’argent dans les poches de nos agriculteurs et soutiennent de bons emplois de la classe moyenne pour les familles agricoles canadiennes. Le gouvernement du Canada va poursuivre ses efforts tant que cette question ne sera pas réglée pour les producteurs, les travailleurs et les collectivités.

Citations

« Les agriculteurs méritent notre soutien alors que nous nous efforçons de maintenir un accès intégral au marché chinois et de créer de nouvelles possibilités de croissance pour leur entreprise. Nous veillons à ce que les agriculteurs aient la sécurité financière dont ils ont besoin d’ici la période de récolte de cette année pour les aider à gérer leur flux de trésorerie et leur donner la souplesse nécessaire pour vendre leur canola au meilleur moment et au meilleur prix. Notre gouvernement défendra toujours les intérêts du Canada et appuiera les agriculteurs qui travaillent fort, alors que nous collaborons étroitement avec le secteur céréalier, les exportateurs et les provinces pour assurer un accès sans restriction au marché pour le canola canadien de haute qualité. »
- Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Au cours des trois dernières années, notre gouvernement s’est concentré sur la diversification de nos partenaires commerciaux et l’ouverture de nouveaux marchés à des produits canadiens de haute qualité, dont le canola. Grâce à nos nouveaux accords commerciaux, les entreprises canadiennes, y compris les exportateurs et les producteurs agroalimentaires, bénéficient maintenant d’un accès préférentiel à un marché d’environ 1,5 milliard de clients partout dans le monde. Cette mission commerciale nous donnera une autre occasion d’ouvrir de nouvelles portes à nos producteurs de canola au Japon et en Corée du Sud. »
- Jim Carr, ministre de la Diversification du commerce international

« Au nom des acteurs de toute la chaîne de valeur du canola, le Conseil canadien du canola poursuit, auprès des gouvernements fédéral et provinciaux, ses efforts en vue de régler ce problème le plus rapidement possible. Nous sommes heureux que le gouvernement fédéral ait écouté nos recommandations et annoncé un soutien supplémentaire pour aider les producteurs durant cette période d’incertitude, et nous continuerons de défendre les intérêts de notre secteur. »
- Jim Everson, président du Conseil canadien du canola

Faits en bref

  • Le 1er avril 2019, Agriculture et Agroalimentaire Canada a annoncé la création du Groupe de travail du gouvernement du Canada sur le canola, composé de représentants de l’industrie et des gouvernements fédéral et provinciaux.

  • Le Groupe de travail a été créé après la suspension par la Chine des permis d’exportation de semences de canola de deux entreprises canadiennes pour non-respect des exigences phytosanitaires chinoises. Durant la même période, la Chine a renforcé ses mesures d’inspection pour toutes les expéditions de semences de canola canadiennes.

  • L’industrie canadienne du canola injecte près de 27 milliards de dollars par année à l’économie du pays.

  • Le gouvernement fédéral travaillera de concert avec 36 administrateurs du PPA pour mettre en œuvre ces modifications.

Liens connexes

Personnes-ressources

Justine Lesage
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
justine.lesage@canada.ca
613-404-1168 (cellulaire)

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca

Suivez-nous sur Twitter :
@AAC_Canada
Aimez-nous sur Facebook :
AgricultureCanadienne

Isabella Brisson-Urdaneta
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Diversification du commerce international
343-203-7332
Isabella.Brisson-Urdaneta@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter :
@CommerceCanada
Aimez-nous sur Facebook : 
Le commerce international du Canada – Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :