La ministre Bibeau souligne le soutien offert par le gouvernement et annonce de nouveaux outils financiers pour aider les producteurs de fruits et légumes

Communiqué de presse

Le 2 novembre 2020 – Ottawa (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

La ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, a prononcé un discours liminaire aujourd'hui à la toute première édition virtuelle de l'événement Moisson d'automne de l'industrie canadienne des fruits et légumes frais dans lequel elle a parlé de l'importance, de la force et de la résilience des producteurs et des transformateurs de fruits et légumes du Canada dans le contexte de la pandémie de COVID-19 en cours.

La ministre Bibeau a souligné les efforts du gouvernement du Canada pour soutenir les producteurs et les transformateurs de fruits et légumes qui sont confrontés à d'importants défis pendant la pandémie, dont le nouveau Fonds d'urgence pour les mesures de soutien à la ferme (35 millions de dollars), qui vise à soutenir la santé et la sécurité des travailleurs agricoles, et le Programme de récupération d'aliments excédentaires (50 millions de dollars), dont le but est d'acheminer les produits excédentaires aux populations vulnérables tout en offrant un juste retour aux producteurs. Le gouvernement a également pris de nombreuses mesures pour faciliter l'arrivée au Canada de travailleurs étrangers temporaires. Grâce à ces mesures, environ 85 % du nombre de travailleurs accueillis à la même période l'an dernier ont pu aller travailler dans les exploitations agricoles canadiennes. Le gouvernement a également prolongé jusqu'au 30 novembre 2020 le Programme d'aide pour l'isolement obligatoire des travailleurs étrangers temporaires (50 millions de dollars), qui aide les producteurs à assumer les frais rattachés à la période de quarantaine obligatoire des travailleurs.

Lors de l'événement, la ministre Bibeau a également annoncé trois nouveaux projets au profit du secteur totalisant 387 000 $ dans le cadre du programme des initiatives Agri-risques. Les projets viseront l'élaboration de meilleurs outils financiers et produits d'assurance pour offrir aux agriculteurs une stabilité et une durabilité accrues. En voici quelques-uns :

  • Une somme de 123 269 $ est octroyée au Conseil canadien de l'horticulture pour préparer et réaliser une évaluation des risques dans l'industrie ontarienne de l'horticulture en vue de faciliter la création d'un produit d'assurance complémentaire financé par les producteurs pour toute la ferme grâce à l'établissement d'un indice de la diversité.
  •  Une somme de 225 000 $ est octroyée aux Ontario Greenhouse Vegetable Growers pour créer un produit de gestion des risques financiers liés aux maladies et aux infestations d'insectes dans les serres au moyen de la modélisation des données, de l'établissement de la fréquence des cas et de la consultation auprès d'assureurs.
  • Une somme de 38 660 $ est octroyée à l'Association des producteurs maraîchers du Québec (APMQ) pour mettre au point un outil qui aidera les producteurs à évaluer leur vulnérabilité et à prendre les mesures nécessaires pour accroître leur résilience aux changements climatiques.

Citations

« Depuis le début de la pandémie, les producteurs et transformateurs horticoles du Canada sont demeurés forts et résilients, et ont continué de contribuer à notre économie et à notre sécurité alimentaire malgré d'importants défis. Notre gouvernement continuera de les soutenir et de leur donner les outils dont ils ont besoin pour gérer les risques et saisir les occasions prometteuses qui se dressent à l'horizon pour leur industrie. »
- L'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire  

« Au nom des producteurs de fruits et légumes du Canada, le Conseil canadien de l'horticulture tient à remercier sincèrement la ministre Bibeau pour sa participation à Moisson d'automne. Nous la remercions également, ainsi que le personnel d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, pour le soutien apporté à notre industrie par le financement de ce projet Agri-risques. D'un bout à l'autre du Canada, nos exploitations fruitières et maraîchères forment un groupe très diversifié, produisant plus de 120 cultures différentes. Cette reconnaissance par le gouvernement de notre diversité nous encourage et nous motive à poursuivre notre partenariat en vue d'élaborer des outils de gestion du risque qui tiennent compte de cette réalité. »
- Rebecca Lee, directrice générale, Conseil canadien de l'horticulture 

« En créant le Programme de récupération d'aliments excédentaires, Agriculture et Agroalimentaire Canada a lancé une bouée aux Canadiens qui vivent dans l'insécurité alimentaire et aux producteurs, aux grands éleveurs et aux pêcheurs qui, en raison de la pandémie, se sont soudainement retrouvés avec des aliments frais qu'ils ne peuvent pas mettre sur le marché. L'Association canadienne de la distribution de fruits et légumes applaudit le leadership et l'intervention rapide d'AAC, et est fière d'être un partenaire dans la prestation de ce programme afin que les Canadiens aient sur leur table des aliments canadiens frais et nutritifs et que l'industrie agroalimentaire puisse contribuer à la sécurité alimentaire au Canada en maintenant la viabilité continue de ses entreprises. »
-  Ron Lemaire, président, Association canadienne de la distribution de fruits et légumes 

« Les producteurs de légumes de serre de l'Ontario remercient la ministre Bibeau et son équipe de nous avoir fourni l'occasion d'établir un partenariat avec le gouvernement pour concevoir et mettre en œuvre un programme d'assurance pour la production de légumes de serre. Ce programme aidera nos agriculteurs à se remettre d'événements imprévisibles, comme les éclosions de ravageurs et de maladies, en gérant les risques liés aux cultures afin que nous puissions continuer de fournir des légumes frais aux Canadiens et partout dans le monde. »
-  Joe Sbrocchi, Ontario Greenhouse Vegetable Growers Association 

« L'Association des producteurs maraîchers du Québec (APMQ) est très heureuse d'avoir reçu en 2019 le soutien d'Agriculture et Agroalimentaire Canada pour son projet d'informatisation de l'outil de diagnostic pour accroître la gestion des risques climatiques. Le projet, maintenant complété, permet aux entreprises maraîchères d'évaluer leur vulnérabilité et de prendre les actions nécessaires pour augmenter leur résilience aux changements climatiques. Les températures et la sécheresse extrêmes de la saison de culture qui vient de se terminer ont démontré toute la pertinence de mettre en œuvre des moyens d'adaptation propres à la réalité de chaque entreprise. »
-  Jocelyn St-Denis, directeur général, Association des producteurs maraîchers du Québec 

Faits en bref

  • L'industrie des fruits et légumes frais continue d'être un pilier fort et dynamique de l'économie canadienne, même en dépit d'importants défis en matière de main-d'œuvre, de marché et de finances, générant des recettes monétaires agricoles supérieures à 5,9 milliards de dollars et 4,7 milliards de dollars en exportations en 2019. 

  • Le secteur des fruits et légumes a soutenu 64 800 employés en 2018. 

  • C'est la neuvième année que l'événement a lieu, et la toute première édition virtuelle de Moisson d'automne, organisé par l'Association canadienne de la distribution de fruits et légumes (ACDFL) et le Conseil canadien de l'horticulture (CCH). Il s'agit du principal événement mettant de l'avant les intérêts du secteur canadien des fruits et légumes et il se déroulera du 2 au 5 novembre 2020. 

  • Les initiatives Agri-risques (IAR) constituent un programme quinquennal du Partenariat canadien pour l'agriculture qui appuie l'élaboration de nouveaux outils de gestion des risques. Le programme est divisé en trois volets, dont le volet Recherche et développement (R et D), duquel relèvent les projets annoncés aujourd'hui. 

  • Établi à Ottawa, en Ontario, l'ACDFL est un organisme sans but lucratif qui représente un groupe éclectique de membres provenant de tous les segments de la chaîne d'approvisionnement des fruits et légumes qui, ensemble, sont responsables de plus de 90 % des ventes de fruits et de légumes frais réalisées au Canada.  

  • Le Conseil canadien de l'horticulture (CCH) est une association nationale volontaire et sans but lucratif établie à Ottawa qui représente des producteurs de fruits et légumes de partout au Canada travaillant à la production de plus de 120 différents types de cultures dans plus de 14 237 exploitations agricoles. 

  • Dans le cadre du Programme de récupération d'aliments excédentaires, l'ACDFL offre plus d'un million de kilogrammes de légumes aux Canadiens dans le besoin, tout en aidant les producteurs à réduire leurs excédents et à stabiliser les marchés. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Jean-Sébastien Comeau
Attaché de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
jean-sebastien.comeau@canada.ca

343-549-2326

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter :
@AAC_Canada
Aimez notre page Facebook :
AgricultureCanadienne

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :