La ministre Bibeau lance la seconde partie du Défi de réduction du gaspillage alimentaire de 20 millions de dollars

Communiqué de presse

Le 25 mai 2021 – Ottawa (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Aujourd'hui, la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, l'honorable Marie-Claude Bibeau, et le député de Burnaby North–Seymour, Terry Beech, ont organisé une activité virtuelle pour lancer les volets « novatrices technologies » du Défi de réduction du gaspillage alimentaire du Canada, une initiative menée dans le cadre de la Politique alimentaire pour le Canada.

Chaque année, plus de la moitié de l'approvisionnement alimentaire du Canada est gaspillée; une partie de ce gaspillage, soit près de 50 milliards de dollars d'aliments, pourrait être évitée.

Pour faire émerger de nouvelles idées et réunir diverses perspectives, le gouvernement du Canada a lancé le Défi de réduction du gaspillage alimentaire de 20 millions de dollars en novembre 2020 à l'intention des innovateurs, pour qu'ils sortent des sentiers battus et apportent des solutions novatrices à ce problème complexe et de longue date.

Il est dès maintenant possible de présenter un énoncé de projet pour les volets « novatrices technologies » (volets C et D), et ce, jusqu'au 31 août 2021. Jusqu'à 6,5 millions de dollars en prix sous forme de financement sont offerts. Les innovateurs doivent utiliser de novatrices technologies qui peuvent prolonger la durée de conservation des aliments ou transformer des aliments qui seraient autrement perdus ou gaspillés.

Pour en savoir plus et connaître la marche à suivre pour présenter une demande, rendez-vous sur le site Web du Défi de réduction du gaspillage alimentaire.

Le gouvernement du Canada s'est engagé à réduire le gaspillage alimentaire partout au pays, par l'entremise d'une foule d'initiatives et d'investissements.

Citations

« Le Défi de réduction du gaspillage alimentaire révèle une volonté et une ingéniosité extraordinaires partout au Canada pour attaquer le problème du gaspillage alimentaire de front. Nous demandons aux innovateurs de tous types et de toutes tailles de proposer des solutions technologiques nouvelles et novatrices qui peuvent prolonger la durée de conservation des aliments ou transformer les déchets alimentaires. Notre gouvernement s'est engagé à donner aux innovateurs les moyens dont ils ont besoin et à créer un système alimentaire vraiment durable au Canada. »

- L'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« Les avantages environnementaux, sociaux et économiques de la réduction du gaspillage alimentaire sont énormes. On peut ainsi réduire les émissions de gaz à effet de serre tout en augmentant l'offre d'aliments. Cela signifie des économies pour les consommateurs et de nouveaux débouchés pour les entreprises. Le gouvernement du Canada propose le Défi de réduction du gaspillage alimentaire pour soutenir les innovateurs à l'aide de novatrices technologies de lutte contre le gaspillage alimentaire. J'encourage tout le monde à relever le Défi et à faire partie de la solution! »

- Terry Beech, député de Burnaby Nord–Seymour

Faits en bref

  • Des spécialistes en gaspillage alimentaire se sont joints à Minister Bibeau et député Beech, dont : Bruce Hardy, fondateur du Myera Group; Tyler Hennick, responsable, Analytique globale chez McCain Foods; Dr Jean Charles Le Vallée, représentant du Canada auprès de l'Institut interaméricain de coopération pour l'agriculture au Costa Rica; Dre Tammara Soma, professeure adjointe à l'Université Simon-Fraser et directrice de recherche du Food Systems Lab.

  • En encourageant l'adoption d'un plus grand nombre de solutions au gaspillage alimentaire dans la société canadienne, nous pouvons accroître l'offre d'aliments, faire économiser les consommateurs et les entreprises ainsi que renforcer nos systèmes alimentaires, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

  • Les candidatures au Défi seront évaluées selon des critères établis, notamment l'efficacité de la technologie, le niveau d'innovation et d'évolutivité, l'incidence sur la salubrité et l'intégrité alimentaire de même que les avantages environnementaux et économiques.

  • Les candidats admissibles comprennent : les entreprises de toutes tailles, les organisations sans but lucratif et organismes caritatifs, les organisations et groupes autochtones, les établissements d'enseignement et les personnes ou groupes de personnes.

  • Les candidats de l'étranger associés à un partenaire canadien ou pouvant s'inscrire au Canada pour y faire des affaires sont encouragés à participer au Défi. Les solutions doivent être déployées au Canada.

  • Pour les volets C et D, Agriculture et Agroalimentaire Canada sélectionnera jusqu'à 18 demi-finalistes qui recevront 100 000 $ pour créer un prototype de leur technologie sur une période de huit mois. Ensuite, jusqu'à six finalistes recevront 450 000 $ de plus pour évaluer l'efficacité de leur solution en un an. À la dernière étape, un gagnant par volet se verra attribuer un grand prix pouvant s'élever à 1 million de dollars.

  • Les demandes pour les volets A et B du Défi ont été acceptées du 19 novembre 2020 au 18 janvier 2021. Ces volets étaient axés sur les modèles d'affaires qui préviennent le gaspillage alimentaire ou qui réacheminent les déchets alimentaires à n'importe quel point du parcours des aliments entre la ferme et l'assiette. Cette première ronde du Défi a attiré 343 demandes de la part d'innovateurs de partout au Canada et d'ailleurs dans le monde. Les 24 demi-finalistes ont été annoncés le 7 mai 2021.

  • La toute première Politique alimentaire pour le Canada est une feuille de route à l'appui d'un système alimentaire canadien plus sain et plus durable, qui s'appuie sur l'ambitieux programme du gouvernement visant à soutenir la croissance des producteurs et productrices agricoles et des entreprises alimentaires du Canada.

Liens connexes

Personnes-ressources

Jean‑Sébastien Comeau
Attaché de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
jean‑sebastien.comeau@canada.ca
343‑549‑2326

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter : @AAC_Canada
Aimez notre page Facebook : AgricultureCanadienne

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :