La ministre Bibeau annonce un autre financement de 100 millions de dollars pour aider les Canadiens et les Canadiennes dans le besoin à se procurer des aliments

Communiqué de presse

Le 4 août 2021 – Sherbrooke (Québec) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Aujourd'hui, l'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, et Élisabeth Brière, députée de Sherbrooke, ont annoncé un financement complémentaire de 100 millions de dollars pour le Fonds d'urgence pour la sécurité alimentaire. Cet investissement supplémentaire permettra d'accroître le soutien aux banques alimentaires et aux organisations alimentaires locales qui font face à une augmentation de la demande et à une réduction des ressources.

Le nouveau financement sera réparti entre Banques alimentaires Canada, Second Harvest, les Centres communautaires d'alimentation du Canada, le Club des petits déjeuners du Canada, l'Armée du Salut et la Tablée des Chefs, qui, à leur tour, le distribueront à des milliers de banques alimentaires locales partout au pays. Les organisations locales utiliseront les fonds pour acheter et distribuer des denrées alimentaires et d'autres produits de première nécessité afin de répondre aux besoins urgents des personnes les plus vulnérables. Elles pourraient également embaucher des employés temporaires pour faire face à la pénurie de bénévoles et adapter leurs activités en vue d'assurer la sécurité des travailleurs, des bénévoles et des bénéficiaires.

Afin de s'assurer que tous les Canadiens ont un accès équitable à des aliments salubres et sains, chaque organisation utilisera une partie de ses fonds pour financer des projets qui aident directement les groupes sous‑représentés. À ce jour, le Fonds d'urgence pour la sécurité alimentaire a permis de soutenir plus de 4 700 initiatives alimentaires locales à l'échelle du Canada, dont plus de 1 050 initiatives qui visent à aider directement des organisations et des collectivités autochtones. Le Fonds a permis de servir des repas salubres, sains et diversifiés sur le plan culturel à des millions de Canadiens.

Un Canadien sur sept vit dans un ménage qui avait connu de l'insécurité alimentaire au cours d'un mois durant la pandémie de COVID‑19. Cette situation a amené un plus grand nombre de Canadiens à se tourner vers les banques alimentaires pour nourrir leur famille, et les plus vulnérables ont été touchés de manière disproportionnée. Le gouvernement du Canada est résolu à s'attaquer aux répercussions de la pandémie en améliorant l'accès à des aliments sûrs et nutritifs.

Citations

« La pandémie de COVID-19 crée encore plus d'incertitudes pour les Canadiens et Canadiennes qui ne savent pas d'où proviendra leur prochain repas. Même si notre gouvernement a mis en place d'importantes prestations pour soutenir les personnes qui ont perdu leurs revenus, nos banques alimentaires et organisations alimentaires locales ont vu la demande monter en flèche. Alors que nous achevons la lutte contre la COVID-19, le gouvernement du Canada fournit à ces organismes une aide d'urgence supplémentaire de 100 millions de dollars, en plus des 200 millions de dollars déjà affectés au cours de la dernière année, pour qu'ils puissent continuer d'aider les Canadiens et Canadiennes vulnérables. »

-        L'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« Alors que la pandémie a accentué les besoins en matière de sécurité alimentaire pour de nombreux Sherbrookois, nos banques alimentaires et nos organismes locaux font face à une demande accrue et à des ressources limitées. C'est pourquoi notre gouvernement accorde un soutien continu de 100 millions de dollars aux organismes comme Moisson Estrie afin qu'ils puissent aider davantage de familles dans le besoin. Je tiens également à remercier nos bénévoles et nos travailleurs extraordinaires qui ont donné d'innombrables heures de leur temps pour être là pour les Sherbrookois qui en ont le plus besoin. »

-        Élisabeth Brière, députée de Sherbrooke et secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles

« Le financement nous a permis d'accompagner un plus grand nombre de gens dans notre région au cours de la dernière année. Nous avons constaté une hausse de la demande depuis le début de la pandémie, et malgré les défis, nous avons pu aider les gens dans le besoin. »

-        Geneviève Côté, directrice générale de Moisson Estrie

Faits en bref

  • D'abord annoncé en avril 2020, le Fonds d'urgence pour la sécurité alimentaire (FUSA) fournit du financement à des organisations nationales et régionales, qui, elles, aident des banques alimentaires et des organismes alimentaires locaux à travers le Canada, afin d'aider à améliorer l'accès aux aliments pour les personnes en situation d'insécurité alimentaire en raison de la pandémie de COVID‑19. Le 9 octobre 2020, le gouvernement du Canada a annoncé l'octroi de 100 millions de dollars supplémentaires au FUSA pour soutenir davantage la sécurité alimentaire, ce qui comprend une somme de 30 millions de dollars en vue d'améliorer l'accès aux aliments et d'augmenter l'approvisionnement alimentaire dans les communautés autochtones.

  • Le financement complémentaire de 100 millions de dollars annoncé aujourd'hui sera réparti parmi les organisations ci-dessous, qui ont fait leurs preuves et qui ont des réseaux de distribution établis pour fournir rapidement des denrées alimentaires aux personnes dans le besoin :

    • 25,84 millions de dollars à Banques alimentaires Canada;
    • 25 millions de dollars au Club des petits déjeuners du Canada;
    • 25 millions de dollars à Second Harvest;
    • 15 millions de dollars aux Centres communautaires d'alimentation du Canada;
    • 8,16 millions de dollars à l'Armée du Salut;
    • 1 million de dollars à la Tablée des Chefs.
  • Le niveau de financement définitif et les projets sont assujettis à la négociation d'un accord de contribution.

  • Le financement complémentaire pour le FUSA fait partie des fonds supplémentaires de 140 millions de dollars prévus dans le budget de 2021 pour aider les organisations de lutte contre la faim à prévenir la faim, à renforcer la sécurité alimentaire dans nos collectivités et à fournir des aliments nutritifs à un plus grand nombre de Canadiens. Dans le budget de 2021, on a également prévu un financement complémentaire de 10 millions de dollars pour le Fonds des infrastructures alimentaires locales, qui permet d'accorder des subventions d'intervention rapide pour aider à prévenir la faim en investissant dans les besoins en infrastructures.

  • Dans le cadre de son intervention relativement à la pandémie de COVID-19, le gouvernement du Canada a également investi :

    • 50 millions de dollars dans le Programme de récupération d'aliments excédentaires, qui vise à acheminer les produits alimentaires excédentaires dans le système alimentaire aussi efficacement que possible pour aider les Canadiens vulnérables.
    • 25 millions de dollars dans Nutrition Nord Canada afin d'augmenter les subventions permettant aux familles du Nord et de l'Arctique de se procurer les aliments nutritifs et les produits d'hygiène personnelle dont elles ont tant besoin. Dans le budget de 2021, on s'est engagé à verser 163,4 millions de dollars pour élargir la portée du programme Nutrition Nord Canada et permettre au ministre des Affaires du Nord de travailler directement avec des partenaires autochtones, notamment dans l'Inuit Nunangat, pour lutter contre l'insécurité alimentaire. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Oliver Anderson
Directeur des communications
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
oliver.anderson@agr.gc.ca
613‑462‑4327

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613‑773‑7972
1‑866‑345‑7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez‑nous sur Twitter : @AAC_Canada
Aimez notre page Facebook : AgricultureCanadienne

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :