Un groupe de travail gouvernement-industrie sur la pomme de terre se réunit pour aider les agriculteurs touchés de l’Île-du-Prince-Édouard

Communiqué de presse

Le 26 novembre 2021 – Ottawa (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Le gouvernement du Canada travaille avec la province de l’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.) et l’industrie pour soutenir les producteurs agricoles de l’Î.-P.-É. suivant la récente suspension de la certification des pommes de terre fraîches de l’Î.-P.-É. vers les États-Unis. Le nouveau Groupe de travail gouvernement-industrie sur la pomme de terre s’est réuni le mercredi 24 novembre pour lancer les discussions.

Le Groupe de travail rassemble l’ensemble de la chaîne de valeur du secteur de la pomme de terre de l’Î.-P.-É. dans le but d’échanger des renseignements, d’élaborer des stratégies visant à déterminer les répercussions de la gale verruqueuse sur le secteur et à les atténuer, et de trouver des solutions potentielles à court et à long terme pour pallier les perturbations commerciales actuelles. Le Groupe de travail comprend l’Agriculture et Agroalimentaire Canada, l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, et Affaires mondiales Canada, ainsi que le gouvernement de l’Î.-P.-É., le PEI Potato Board, les producteurs de pommes de terre de semence et de pommes de terre fraîches de l’Î.-P.-É..

Au cours de la rencontre, l’ACIA a décrit les mesures qu’elle prend afin de recueillir les preuves scientifiques nécessaires pour garantir à son homologue américain, le Service d’inspection de la santé animale et végétale (SISAV), que le commerce des pommes de terre de table et de transformation est sécuritaire. L’ACIA a l’intention de mener une autre série de discussions techniques avec le SISAV la semaine prochaine.

Le groupe de travail continuera de se réunir pour évaluer les répercussions sur les producteurs de pommes de terre de l’Î.-P.-É. et sur les acteurs de la chaîne de valeur. On s’attend à ce que le groupe examine toutes les options afin de trouver des destinations finales pour la vente et la transformation ultérieure du stock existant de pommes de terre à l’Î.-P.-É., ainsi que d’autres mesures pour soutenir les agriculteurs touchés. L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, assistera à la prochaine rencontre le lundi 29 novembre.

Citations

« Nous devons adopter une approche concertée de type Équipe Canada pour rétablir l’accès des pommes de terre fraîches de l’Île-du-Prince-Édouard vers le marché américain. D’ici à ce que nous puissions rassurer les États-Unis sur la sécurité de nos pommes de terre, il est impératif que nous collaborions pour trouver toutes les solutions possibles pour résoudre la situation et limiter les impacts pour nos agricultrices et agriculteurs. Les États-Unis affirmé très clairement que si nous recommençons maintenant à délivrer des certificats d’exportation, ils signeraient immédiatement un décret fédéral qui aurait des conséquences extrêmement dommageables pour nos agricultrices et agriculteurs. Je suis convaincue qu’avec le Groupe de travail sur la pomme de terre, nous trouverons le moyen de surmonter ces difficultés et d’apporter à nos productrices et producteurs l’aide dont ils ont besoin. »
-   L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

Personnes-ressources

Oliver Anderson
Directeur des communications
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
oliver.anderson@agr.gc.ca
613‑462‑4327

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613‑773‑7972
1‑866-345‑7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca

Suivez-nous sur TwitterFacebook et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :