Appui au mouvement de solidarité de l’agriculture canadienne en cette année marquée par des événements climatiques extrêmes

Communiqué de presse

Le 15 décembre 2021 – Ottawa (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Cette année, les conditions météorologiques extrêmes, notamment la sécheresse dans l’Ouest canadien et dans le nord de l’Ontario, ainsi que les inondations et les glissements de terrain qui ont touché la Colombie‑Britannique, ont durement frappé les agriculteurs canadiens. Malgré ces difficultés, beaucoup d’entre eux se sont mobilisés dans un esprit de solidarité pour aider les agriculteurs et les éleveurs touchés de tout le pays.

Lors d’un événement aujourd’hui en compagnie de la présidente de la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA), Mary Robinson, la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Marie‑Claude Bibeau, a annoncé un investissement pouvant atteindre 4 millions de dollars dans l’initiative Hay West (Du foin pour l’Ouest) 2021 de la FCA.

Grâce à l’initiative Hay West 2021, la FCA met en relation des agriculteurs de l’Est avec les agriculteurs de l’Ouest canadien et du nord de l’Ontario ayant besoin d’aliments pour les animaux d’élevage. Le gouvernement du Canada et des sociétés commanditaires s’efforcent de compenser les coûts de transport du foin entre ces agriculteurs. En septembre, le gouvernement a approuvé un million de dollars, somme qui a permis d’expédier environ 150 chargements de foin (5,6 millions de livres) pour nourrir 16 750 bovins. Dans les prochains mois, un financement supplémentaire de 3 millions de dollars sera versé pour soutenir le transport du foin d’un bout à l’autre du pays.

Hay West est un symbole de solidarité dans une année marquée par des événements météorologiques extrêmes qui bouleversent la vie des agriculteurs canadiens, qui sont les premiers à subir les effets des changements climatiques. En réponse à la sécheresse historique de cette année, la pire en plus de 60 ans, le gouvernement du Canada et les gouvernements de la Colombie‑Britannique, de l’Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba et de l’Ontario ont uni leurs efforts pour octroyer jusqu’à 825 millions de dollars du programme d’aide en cas de catastrophe à frais partagés Agri‑relance. Ce financement a déjà aidé des milliers d’éleveurs, en particulier des éleveurs de bovins, à assumer les coûts extraordinaires auxquels ils ont dû faire face cette année, notamment pour obtenir des aliments pour le bétail, du transport et de l’eau. Les gouvernements fédéral et provinciaux ont aussi apporté des changements visant à adapter les mesures d’aide au revenu agricole du programme Agri‑stabilité, et dans les provinces des Prairies, à ajuster le programme Agri‑protection afin que les cultures endommagées par la sécheresse puissent être utilisées pour l’alimentation des animaux.

Cet esprit de solidarité de l’agriculture canadienne se manifeste aussi en Colombie‑Britannique, où 30 exploitations agricoles font toujours l’objet d’un ordre d’évacuation et où des milliers d’autres ont subi les effets dévastateurs des inondations et des glissements de terrain, qui ont submergé leurs cultures et nui au bien‑être du bétail. Les agriculteurs et leurs communautés, avec l’aide des forces d’urgence, ont réussi à sauver des milliers d’animaux et à répondre aux besoins urgents de nombreux agriculteurs. Les gouvernements fédéral et provincial procèdent actuellement à une évaluation conjointe accélérée dans le cadre du programme Agri‑relance afin de fournir du soutien aux producteurs grâce à un ensemble de mesures d’aide en cas de catastrophe.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à assurer la durabilité à long terme du secteur agricole et à renforcer sa résilience face aux phénomènes météorologiques extrêmes. Au cours de la dernière année, le gouvernement a annoncé de nouveaux programmes totalisant plus de 550 millions de dollars, dont le programme Solutions agricoles pour le climat (SAC) et le Programme des technologies propres en agriculture, qui aideront les agriculteurs et les agroentreprises à mettre en œuvre des pratiques et des technologies durables pour atténuer les changements climatiques.

Citations

« Le bilan de la dernière année pour nos productrices et producteurs est marqué par de nombreux défis liés aux changements climatiques. Ils ont démontré une grande force de caractère, une volonté de reconstruire, une résilience hors du commun et aussi une solidarité exceptionnelle. Ils ont pu compter les uns sur les autres et aussi sur notre gouvernement, peu importe où ils habitent au pays, pour que tous puissent se relever plus facilement. Par son investissement dans Hay West, notre gouvernement donne encore plus de force à l’élan de solidarité qui unit nos productrices et producteurs agricoles. »

‑ L’honorable Marie‑Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« La FCA remercie AAC pour sa contribution de jusqu’à 4 millions de dollars au programme Hay West 2021. Ce financement compensera une partie des coûts de transport du foin des exploitations agricoles de l’Est canadien vers les exploitations de l’Ouest canadien, ce qui aidera des agriculteurs et des éleveurs de l’Ouest ayant vécu une sécheresse catastrophique. Sans foin, une part vitale de la diète des vaches, ces éleveurs et ces agriculteurs seraient forcés de prendre la triste décision d’abattre des troupeaux prématurément. La sécheresse de 2021 a eu des conséquences dévastatrices, et d’ici à ce que des pâturages soient disponibles, au milieu de l’année 2022, les besoins en foin resteront présents, et il sera essentiel de continuer à financer ce programme. Au cours des prochains mois, la FCA continuera de solliciter des fonds additionnels auprès du gouvernement et de sociétés donatrices, afin de transporter le plus de foin possible et de sauver tous les animaux qu’il sera possible de sauver. »

- Mary Robinson, présidente, Fédération canadienne de l’agriculture 

Faits en bref

  • Le financement annoncé aujourd’hui provient du Programme canadien des priorités stratégiques de l’agriculture (PCPSA), un investissement de 50,3 millions de dollars sur cinq ans pour aider le secteur agricole à s’adapter et à demeurer concurrentiel.

  • Hay West 2021 relance des initiatives similaires entreprises en 2002 (Hay West) et en 2012 (Hay East).

  • L’initiative Hay West (Du foin pour l’Ouest) 2021 utilise un service d’échange virtuel électronique pour faciliter les transactions d’achat et de vente et minimiser ces activités qui demandent beaucoup de temps aux producteurs. Le programme fonctionne selon le principe du seuil de rentabilité, le foin étant acheté à des agriculteurs de l’Est canadien et revendu au prix coûtant à des bénéficiaires de l’Ouest canadien. 

  • La FCA a créé le programme comme mesure de secours pour les producteurs de l’Ouest canadien. Il contribuera également à protéger le futur cheptel de l’Ouest canadien en fournissant autant de foin que possible aux animaux reproducteurs touchés par la sécheresse persistante dans la région. Cet investissement permet de donner un répit aux éleveurs dans les provinces touchées.

  • Le gouvernement du Canada et les gouvernements de l’Ontario, du Manitoba, de la Saskatchewan, de l’Alberta et de la Colombie‑Britannique ont convenu de faire passer le pourcentage des paiements provisoires d’Agri‑stabilité pour 2021 de 50 à 75 %, afin que les producteurs puissent accéder rapidement à une plus grande partie de leurs paiements pour répondre à leurs besoins urgents.

  • Les producteurs ont accès à une série de programmes de gestion des risques de l’entreprise (GRE) pour gérer les risques importants qui menacent la viabilité de leur exploitation et qui dépassent leur capacité de gestion.

  • Agriculture et Agroalimentaire Canada investit dans des initiatives qui contribuent à un secteur agricole durable et résilient sur le plan environnemental, notamment :

    • Le Programme des technologies propres en agriculture, qui appuie le développement et l’adoption à la ferme de technologies propres qui sont écoénergétiques et qui réduisent les émissions de gaz à effet de serre;
    • Le programme des Laboratoires vivants de Solutions agricoles pour le climat (SAC), qui crée un réseau pancanadien de collaborations régionales (Laboratoires vivants) composé d’agriculteurs, de scientifiques et d’autres intervenants du secteur qui participent conjointement à l’élaboration, à l’évaluation et à l’adoption de pratiques de gestion bénéfiques pour mieux stocker le carbone et réduire les émissions de gaz à effet de serre;
    • Le volet du Fonds d’action à la ferme pour le climat de SAC, qui encouragera plus d’agriculteurs à adopter et à mettre en œuvre des pratiques de gestion bénéfiques qui réduiront les émissions de gaz à effet de serre et augmenteront la séquestration du carbone dans les domaines de la gestion de l’azote, des cultures de couverture et du pâturage en rotation. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Marianne Dandurand
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
marianne.dandurand@agr.gc.ca
343 541-9229

Les Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur TwitterFacebook, Instagram, et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :