Le Canada et le Manitoba modifient le Programme d'aide en cas de sécheresse d'Agri‑relance pour offrir un soutien supplémentaire aux producteurs

Communiqué de presse

Des changements pour un meilleur soutien financier, sans devoir présenter une nouvelle demande : les ministres

Le 30 mars 2022 – Winnipeg (Manitoba) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Les gouvernements du Canada et du Manitoba apportent des changements au Programme d'aide aux victimes de la sécheresse d'Agri‑relance, afin de faciliter l'accès des producteurs au financement et d'accroître l'indemnisation financière, ont annoncé aujourd'hui la ministre fédérale de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Marie‑Claude Bibeau, et le ministre de l'Agriculture du Manitoba, Derek Johnson.

Parmi les changements apportés figurent les suivants :

  • l'élimination de la « part du producteur » pour les demandeurs, afin d'augmenter les paiements pour chaque demandeur. La « part du producteur » a été fixée à 50 dollars par tête pour les bovins, les bisons, les wapitis et les chevaux, et à 10 dollars par tête pour les moutons et les chèvres;
  • la réduction du taux d'indemnisation pour les recettes provenant des aliments pour animaux et les dépenses extraordinaires de 75 % à 70 %, ce qui, combiné à l'élimination de la « part du producteur », augmentera le financement pour tous les demandeurs;
  • l'augmentation du paiement maximal de 250 $/la tête pour les bovins, les bisons, les wapitis et les chevaux à 270 $/la tête, et du paiement maximal de 50 $/la tête pour les moutons et les chèvres, à 54 $/la tête, permettant ainsi aux producteurs ayant déjà reçu le montant maximal de recevoir un paiement supplémentaire;
  • l'ajustement automatique des demandes antérieures, de sorte que les clients n'aient pas à refaire une demande.

M. Johnson a également fait remarquer qu'une prolongation a été accordée au programme d'aide d'Agri‑relance visant à aider les producteurs à couvrir les aliments du bétail et le transport en cas de sécheresse. Le programme, qui couvre les aliments pour animaux, le transport des aliments pour animaux et les dépenses extraordinaires connexes, couvrira désormais les dépenses admissibles jusqu'au 15 avril 2022. La date limite pour faire une demande a été ajustée au 13 mai 2022.

La date limite a été repoussée en raison des conditions météorologiques extrêmes de janvier et février qui ont obligé les producteurs à augmenter la quantité d'aliments utilisés afin de maintenir la santé et le bien‑être de leurs animaux.

Dans le cadre du Programme d'aide aux victimes de la sécheresse, les dépenses admissibles entre le 1er juin 2021 et le 15 avril 2022 comprennent l'achat d'aliments pour animaux, la location d'acres de cultures ou de pâturages supplémentaires, l'installation de clôtures temporaires pour le pâturage supplémentaire, le transport de l'eau, la récolte d'acres supplémentaires et le transport d'aliments autoproduits provenant de lieux éloignés. Parmi les animaux admissibles au titre du programme figurent les animaux reproducteurs de bovins de boucherie et de bovins laitiers, les chevaux élevés pour l'urine de jument gravide, les moutons, les chèvres, les bisons et les wapitis. Les producteurs doivent élever un minimum de 10 animaux pour avoir droit à de l'aide.

Citations

« Les producteurs et productrices du Manitoba travaillent fort, et notre gouvernement s'est engagé à s'assurer qu'ils soient pleinement soutenus pendant cette période difficile. En faisant ces changements au programme Agri-relance dans la province, on leur facilite l'accès à du financement qui les aidera dans leur travail au moment où ils en ont le plus besoin. »

-   L'honorable Marie‑Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire 

« On sait que les producteurs avaient besoin d'une aide supplémentaire après la sécheresse de l'année dernière, et ces changements sont le meilleur moyen d'y parvenir tout en restant dans les paramètres du programme Agri‑relance, indique Derek Johnson. Cela permettra aux producteurs de recevoir des fonds supplémentaires en temps opportun, afin qu'ils puissent accéder au soutien dont ils ont besoin le plus rapidement possible. »

-   Derek Johnson, ministre de l'Agriculture et du Développement des ressources du Manitoba

« Les Manitoba Beef Producers ont eu des échanges continus avec les gouvernements provincial et fédéral au sujet des effets néfastes de la sécheresse et de la façon de modifier éventuellement les programmes pour qu'ils répondent mieux aux besoins des éleveurs de bovins. Ces derniers changements aideront à fournir un soutien financier accru aux producteurs qui ont dû faire face à des problèmes liés aux aliments et à l'eau, et nous remercions les gouvernements d'avoir écouté nos préoccupations et d'avoir apporté ces changements importants. »

-   Tyler Fulton, président, Manitoba Beef Producers

Faits en bref

  • Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Programme, les producteurs peuvent communiquer avec leur Centre de services du ministère de l'Agriculture et du Développement des ressources du Manitoba, par téléphone, en composant le numéro sans frais 1‑84‑GROW‑MB‑AG, ou en visitant la page Web ci‑dessous.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marianne Dandurand
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
marianne.dandurand@agr.gc.ca
343-541-9229

Les Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram, et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Ross Romaniuk
Attaché de presse
Ministre de l’Agriculture et du Développement des ressources
Gouvernement du Manitoba
Ross.Romaniuk@leg.gov.mb.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :