Le gouvernement du Canada soutient le système de semences canadien afin de stimuler l’agriculture biologique et les pratiques agricoles résistantes aux changements climatiques

Communiqué de presse

Le 31 mars 2022 – Ottawa (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Partout dans le monde, le Canada est reconnu comme étant un chef de file dans la production, la transformation et l’exportation de semences de grande qualité pour une grande variété de cultures; cette industrie offre plus de 60 000 emplois.

Aujourd’hui, la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Marie-Claude Bibeau, a annoncé un investissement de jusqu’à 750 000 $ pour Sème l’avenir, pour la mise en place d’un système de semences canadien amélioré, équipé pour soutenir le développement et la compétitivité à long terme de variétés de céréales et de légumes sélectionnées par les producteurs agricoles pour favoriser des pratiques agricoles biologiques et résistantes aux changements climatiques.

Le projet vise à créer des sites de démonstration dans tout le pays, où on va évaluer et présenter des variétés choisies par les producteurs ou cultivées au Canada qui poussent bien dans des conditions d’agriculture biologique et qui sont adaptées aux changements climatiques. Grâce à ce projet, les producteurs, les entreprises de semences et les chercheurs pourront compter, dans leur région, sur un éventail d’outils de transfert des connaissances et d’occasions d’apprentissage. Le projet devrait faire en sorte d’augmenter l’adoption et l’utilisation commerciales des semences canadiennes, la pratique de méthodes de sélection des végétaux dirigées par les producteurs agricoles et les possibilités de marché et de commerce dans la chaîne de valeur.

Ce financement au titre du Programme des priorités stratégiques de l’agriculture canadienne va aider l’industrie canadienne des semences à diversifier les variétés offertes aux consommateurs, en plus de fournir de nouvelles possibilités aux producteurs. C’est en allant chercher de nouveaux marchés et de nouveaux consommateurs que l’économie agricole continuera de croître et, du même coup, le secteur sera en bonne posture pour maintenir sa compétitivité à long terme. Le commerce international des semences comprend : l’échange de matériel génétique, les programmes mondiaux de recherche et de développement, la production sous contrat pour l’exportation, et la commercialisation de nouvelles variétés importées au Canada.

Le gouvernement du Canada va continuer de soutenir les projets innovateurs grâce auxquels on développe et met en œuvre les meilleures pratiques pour les agriculteurs, puisque ces initiatives aident la croissance économique et soutiennent un secteur agricole fort et compétitif. 

Citations

Notre gouvernement contribue au développement de nouvelles semences biologiques et adaptées aux changements climatiques. Pour bâtir un secteur toujours plus durable, nous voulons qu’un grand nombre de producteurs et de productrices agricoles aient accès à ces variétés de semences plus résilientes et qu’ils adoptent de bonnes pratiques.

-   L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

« Je suis heureux que le gouvernement du Canada appuie Sème l’avenir dans son important travail pour assurer la solidité et la compétitivité de notre système de semences. L’annonce d’aujourd’hui va amener Sème l’avenir et les producteurs agricoles à avoir d’importantes discussions sur l’avenir de la diversité des semences canadiennes, les variétés de céréales cultivées au Canada et la résilience face aux changements climatiques. Grâce aux discussions et à la collaboration, nous garderons le secteur solide, et les Canadiens qui vivent dans des circonscriptions urbaines comme la mienne auront accès à des aliments de grande qualité. »

-   Yasir Naqvi, député d’Ottawa-Centre

"La diversité des semences est un outil crucial pour l'adaptation aux changements climatiques, c'est pourquoi Sème l’avenir travaille avec les agriculteurs biologiques et les producteurs de semences canadiens pour préserver la diversité des semences et sélectionner de nouvelles variétés à partir de leurs fermes. Ce nouveau financement d'Agriculture et Agroalimentaire Canada permettra d'accroître l'adoption de variétés de semences de céréales et de légumes cultivées au Canada chez les agriculteurs biologiques et d'augmenter la résilience climatique du secteur agricole canadien.”

-   Leticia Ama Deawuo, directrice exécutive de Sème l’avenir

Faits en bref

  • Le Programme canadien des priorités stratégiques de l’agriculture (PCPSA) est un investissement de 50,3 millions de dollars sur cinq ans visant à améliorer la capacité du secteur à s’adapter et à demeurer compétitif.

  • Le programme canadien de Sème l’avenir, l’Initiative de la famille Bauta sur la sécurité des semences au Canada, travaille auprès des producteurs agricoles et les producteurs de semences pour rehausser la qualité et augmenter la quantité et la diversité des semences produites au Canada qui soient adaptées aux pratiques agricoles biologiques et résistantes au climat.

  • En 2020‑2021, les exportations de semences canadiennes étaient destinées à plus de 113 pays différents et étaient estimées à environ 850 millions $ CAN. Les cinq premières nations importatrices au cours de cette période étaient les États-Unis (379 millions de dollars), la Chine (96,6 millions de dollars), le Japon (39,7 millions de dollars), l’Inde (29,9 millions de dollars) et la Turquie (26,5 millions de dollars).

  • Les semenciers et les phytogénéticiens canadiens participent à de nombreux aspects du commerce international de semences, comme l’échange de germoplasmes, les programmes mondiaux de recherche et de développement, la production sous contrat pour l’exportation et la commercialisation de nouvelles variétés importées au Canada.

  • Les retombées économiques totales (directes et indirectes) de l’industrie canadienne des semences sont estimées à plus de 6 milliards de dollars par année.

  • L’industrie des semences représente 63 622 emplois et 2,26 milliards de dollars en traitements et salaires.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marianne Dandurand
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
marianne.dandurand@agr.gc.ca
343-541-9229

Les Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram, et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :