En ce Jour de la Terre, le gouvernement du Canada annonce le financement de six projets de recherche novateurs du programme Agri-science 

Document d'information

Aujourd’hui, Jour de la Terre, la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Marie-Claude Bibeau et le secrétaire parlementaire, Francis Drouin, ont annoncé, dans le cadre du programme Agri-science, un investissement de plus de 6,4 millions de dollars dans six projets qui contribueront à la lutte contre les changements climatiques et à la durabilité du secteur agricole du Canada.

Le programme Agri-Science, une initiative lancée dans le cadre du Partenariat canadien pour l’agriculture, vise à accélérer le rythme des innovations, en finançant et en appuyant des activités scientifiques préalables à la commercialisation et de la recherche de pointe qui servent les intérêts du secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire et des Canadiens.

Voici une brève description des projets :

  • AFA Systems Inc.(en anglais seulement), située à Brampton, en Ontario, recevra jusqu’à 1 053 706 $ pour développer un prototype de système de boîtes de conserve entièrement compostables pour des applications agroalimentaires. Le projet proposera une solution novatrice qui incorpore des biocomposites, réduit l’empreinte carbone et offre une solution de rechange fonctionnelle et durable aux boîtes composites destinées à l’enfouissement.
  • Cascadia Seaweed Corporation (en anglais seulement) (CSC), située à Sidney, située à Sidney, en Colombie-Britannique, recevra jusqu’à 533 475 $ pour déterminer le potentiel de trois types d’algues marines comme produit de base pour le bétail. Le projet permettra à CSC d’évaluer les effets sur la réduction du méthane et le rendement des animaux dans le but de réduire les émissions de la production bovine tout en utilisant une source d’alimentation durable et à faibles ressources.
  • Enns Brothers Ltd (en anglais seulement), située à Oak Bluff, au Manitoba, recevra jusqu’à 2 719 745 $ pour mettre au point un dispositif novateur axé sur l’intelligence artificielle pour la surveillance autonome et non destructive des cultures. Le dispositif intègre des capteurs lidars et multispectraux pour générer des données de nuages de points 3 D. Des approches de vision par ordinateur et d’apprentissage automatique seront utilisées pour fournir de nouvelles données quantitatives pour des applications de santé des cultures, d’aide à la décision et d’assurance.
  • McCain Foods Limited (en anglais seulement), située à Florenceville-Bristol, au Nouveau-Brunswick, recevra jusqu’à 477 550 $ pour mettre à l’essai des technologies propres et des pratiques agricoles régénératrices dans une exploitation commerciale de pommes de terre. Ces pratiques seront évaluées en fonction de leur potentiel à réduire l’empreinte environnementale de l’agriculture et à favoriser la santé des sols, la biodiversité, le rendement des cultures et le revenu agricole. Le projet contribuera à la compréhension des pratiques qui peuvent aider les producteurs à atténuer les répercussions des changements climatiques.
  • Le Conseil tribal Naut’Sa Mawtl (en anglais seulement), situé à Delta, en Colombie-Britannique, recevra jusqu’à 283 206 $ pour étudier les effets de l’intégration du pâturage rationné des porcs dans un système de rotation des cultures de couverture d’un légume de marché sur la qualité du sol, le cycle de vie des nutriments du sol aux plantes et les aspects économiques d’une telle intégration. Le projet compare un système de culture de couverture géré par des porcs à un système géré par le travail du sol par tracteur, dans le but de fournir un système qui s’harmonise avec l’intendance autochtone des terres et l’agriculture régénérative.
  • Nexus Robotics (en anglais seulement), dont le siège social est à Halifax, en Nouvelle-Écosse, et qui a des activités à Brossard, au Québec, recevra jusqu’à 1 364 399 $ pour développer un logiciel qui ajoutera la détection des insectes nuisibles et des maladies au robot de désherbage de pointe mis au point par l’entreprise. Le projet présente un excellent potentiel de réduction des incidences environnementales de la lutte antiparasitaire en fournissant aux producteurs des données et de l’information qui leur permettront de prendre des mesures ciblées et immédiates contre les organismes nuisibles découverts.

Produits connexes

Communiqué Le gouvernement du Canada prend des mesures concrètes de lutte contre les changements climatiques dans le secteur agricole

Personnes-ressources

Marianne Dandurand
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
marianne.dandurand@agr.gc.ca
343-541-9229

Les Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram, et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :