Le gouvernement du Canada investit plus de 1,6 million de dollars dans une nouvelle technologie pour des engrais à haut rendement

Communiqué de presse

Le 4 juillet – Ottawa (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Les engrais sont essentiels pour aider les productrices et les producteurs agricoles du Canada et de partout dans le monde à produire des aliments qui contribueront à relever le défi de nourrir une population en croissance. Aujourd'hui, la ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, l'honorable Marie-Claude Bibeau, a annoncé un investissement pouvant atteindre 1 685 858 $ pour l'entreprise Sulvaris, située à Calgary, en Alberta, afin de poursuivre le développement d'une nouvelle technologie de production d'engrais à haut rendement fabriqués à partir de carbone organique.

La technologie de contrôle de carbone de Sulvaris convertit diverses formes de déchets organiques en engrais à haut rendement, riches en éléments nutritifs et en carbone pour le sol. Ces engrais sont économiques et peuvent être utilisés dans l'agriculture à grande échelle tout comme sur les pelouses et les plantes à usage commercial et domestique. Ils améliorent les engrais chimiques classiques en libérant les nutriments plus lentement. Les plantes ont ainsi la possibilité d'absorber les nutriments au fur et à mesure qu'elles en ont besoin pour se développer et croître. Cela signifie qu'il reste moins de nutriments non absorbés dans le sol, ce qui réduit le risque d'émission de gaz à effet de serre nocifs ou de contamination des cours d'eau.

Cette année, le conflit en Ukraine, un important producteur agricole, a entraîné une augmentation de la demande de cultures et de produits agricoles canadiens, aussi bien en ce qui concerne les exportations que les contributions à la Banque alimentaire mondiale. À plus long terme, les changements climatiques et l'augmentation de la population continueront de mettre en péril l'approvisionnement alimentaire mondial, d'où l'importance de produire davantage de nourriture de façon durable. Les producteurs agricoles canadiens ont une longue expérience en ce qui concerne l'amélioration de la productivité en innovant, et il est essentiel de soutenir les nouvelles pratiques novantrices à la ferme, et ce, sur le plan climatique, pour améliorer la production agricole.

Depuis la publication du Plan climatique renforcé du Canada, le gouvernement du Canada s'efforce d'améliorer la durabilité environnementale des engrais. En décembre 2020, une cible nationale a été annoncée pour réduire, d'ici 2030, les émissions de gaz à effet de serre provenant des engrais de 30 % par rapport au niveau de 2020. Une nouvelle série de consultations auprès de groupes de productrices et de producteurs sur les moyens d'atteindre l'objectif s'achève ce mois-ci, les engrais à haut rendement étant désignés comme l'une des approches à retenir pour réduire nos émissions.

Ces consultations visent à tirer parti du travail accompli par le secteur jusqu'à présent et à accroître l'adoption d'approches régionales et propres aux exploitations agricoles qui renverseront la tendance d'augmentation des émissions dues à l'utilisation d'engrais, tout en maintenant la compétitivité du secteur et la réputation du Canada en tant que producteur et exportateur de cultures de qualité.

Le gouvernement du Canada continuera de travailler avec les agricultrices et les agriculteurs de partout au pays pour soutenir les stratégies et les pratiques d'adaptation aux changements climatiques et de production d'aliments de qualité pour une population en croissance. 

Citations

« Dans la foulée du conflit en Ukraine, nos productrices et nos producteurs agricoles sont appelés à jouer un rôle particulièrement important dans l'approvisionnement alimentaire mondial, et nous poursuivons nos efforts pour leur fournir les ressources dont ils ont besoin. Nous avons investi dans les engrais novateurs de l'entreprise Sulvaris parce que nous savons que la mise au point d'engrais abordables et écologiques est une priorité continue si nous voulons aider nos productrices et nos producteurs à améliorer l'approvisionnement alimentaire. »

- L'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« La recherche et la technologie demeurent notre meilleur espoir de répondre à la demande mondiale croissante de produits agroalimentaires canadiens tout en protégeant notre environnement. Cette nouvelle approche, qui consiste à produire des engrais d'une grande efficacité, a été élaborée ici même, à Calgary. Elle constitue une étape importante dans l'atteinte de notre objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre et fournit aux agriculteurs les intrants dont ils ont besoin pour augmenter durablement leur production. »

- George Chahal, député, Calgary Skyview

« Notre engagement à l'égard d'une économie plus circulaire en utilisant les sous-produits de l'industrie pétrolière et gazière et la biomasse résiduelle des industries agricole et forestière est prépondérant dans notre stratégie de fournir des solutions qui visent à atteindre les objectifs mondiaux de carboneutralité d'ici 2050 et à augmenter la production alimentaire durable grâce au perfectionnement de nos produits à base de carbone. En créant ces produits, nous pouvons réduire l'intensité des émissions de gaz à effet de serre et contribuer à la présence de carbone organique dans le sol pour créer des sols plus sains et plus productifs. »

- Rick Knoll, president-directeur general, Sulvaris

Faits en bref

  • Fondée en 2012, Sulvaris conçoit des technologies exclusives qui transforment les sous-produits industriels en engrais efficaces et durables sur le plan environnemental.

  • Le Canada produit 12 % de l'approvisionnement mondial en engrais et exporte vers plus de 75 pays chaque année.

  • On estime que le Canada compte 93,4 millions d'acres de terres cultivées qui ont besoin d'engrais pour reconstituer les nutriments puisés dans le sol par les végétaux au cours de leur croissance. 

  • L'industrie canadienne des engrais contribue annuellement au PIB du Canada à la hauteur de 23 milliards de dollars et emploie 76 000 travailleurs tout au long de sa chaîne d'approvisionnement.

  • Le programme Agri-science est une initiative fédérale financée au titre du Partenariat canadien pour l'agriculture qui vise à accélérer le rythme de l'innovation en finançant et en appuyant la recherche de pointe et les activités scientifiques à l'étape de la précommercialisation au profit du secteur agricole et agroalimentaire et de la population canadienne.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marianne Dandurand
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
marianne.dandurand@agr.gc.ca
343-541-9229

Les Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram, et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :