Un nouveau point de service satellite pour le traitement des blessures liées au stress opérationnel ouvre à Stratford (Île-du-Prince-Édouard)

Communiqué de presse

Le 13 juillet 2021 – Stratford (Île-du-Prince-Édouard) – Anciens Combattants Canada

La santé mentale est un aspect essentiel de la santé et du bien-être en général. Les gouvernements du Canada, de l’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.) et du Nouveau-Brunswick (N.-B.) veulent fournir les meilleures mesures de soutien possible aux vétérans et aux membres des Forces armées canadiennes (FAC) et de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), ainsi qu’à leur famille.

Aujourd’hui, l’honorable Lawrence MacAulay, ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, s’est joint à l’honorable Dennis King, premier ministre de l’Î.-P.-É., à l’honorable Ernie Hudson, ministre de la Santé et du Bien-être de l’Î.-P.-É., à Joanne Donahoe, chef de l’exploitation (toxicomanie et santé mentale), Santé Î.-P.-É., et à Jean Daigle, vice-président, Services communautaires (toxicomanie et santé mentale), Réseau de santé Horizon, afin d’annoncer l’ouverture d’un point de service satellite pour blessures liées au stress opérationnel (BSO) à Stratford (Î.-P.-É.).

Les cliniques et points de service satellites pour BSO offrent des services d’évaluation, de traitement et de soutien pour les BSO, qui sont spécialisés et fondés sur des données probantes. Les employés sont formés pour traiter divers troubles de santé mentale comme l’état de stress post-traumatique, l’anxiété, la dépression et l’insomnie. Des services, tels que des séances de thérapie individuelle et de groupe, sont fournis aux vétérans ainsi qu’aux membres des FAC et de la GRC, et leur famille y participe au besoin.

Jusqu’à maintenant, les vétérans de l’Île devaient recourir aux services virtuels ou se rendre à Fredericton pour recevoir des services en personne. Le nouveau point de service satellite pour BSO de l’Î.-P.-É. est ouvert cinq jours par semaine, est exploité par Santé Î.-P.-É. en partenariat avec le Réseau de santé Horizon (N.-B.) et est financé par Anciens Combattants Canada. Ce point de service répondra à l’augmentation de la demande en matière de services de santé mentale spécialisés à l’Î.-P.-É.

Citations

« Nous savons à quel point il est absolument vital pour les personnes qui ont servi notre pays d’avoir accès aux services dont ils ont besoin, et ce point de service satellite à Stratford va offrir du soutien et des traitements de calibre mondial à nos vétérans ici à l’Île‑du‑Prince‑Édouard. Cela va vraiment changer la vie des vétérans de l’Île, et je suis content que nous ayons pu travailler en partenariat avec le premier ministre King et son gouvernement afin que ce projet devienne réalité pour les gens ici qui se sont portés volontaires pour porter l’uniforme. »

L’honorable Lawrence MacAulay, ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale

« Nous nous réjouissons de pouvoir soutenir les habitants de l’Île de manière à ce que nos vétérans, les membres des FAC et de la GRC reçoivent l’aide dont ils ont besoin dans leur rétablissement et leur réadaptation – c’est ce qui est le plus important. Ces personnes consacrent leur vie à nous servir et à nous protéger, et c’est notre responsabilité de travailler ensemble pour nous assurer d’être là pour les soutenir avec compassion et bienveillance, lorsqu’ils en ont besoin, ici même, chez eux. »

L’honorable Dennis King, premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard

« Notre objectif est de veiller à ce que tous les vétérans, les membres des FAC et de la GRC ainsi que leur famille aient accès aux services et au soutien dont ils ont besoin, au moment et à l’endroit où ils en ont besoin, et de leur fournir les soins qu’ils méritent. La nouvelle clinique satellite rapprochera les programmes de traitement et de sensibilisation de chez eux. »

L’honorable Ernie Hudson, ministre de la Santé et du Bien-être de l’Île-du-Prince-Édouard

« Grâce à divers partenariats, Santé Î.-P.-É. est heureux d’offrir le point de service satellite pour BSO pour aider les patients à avoir accès à une équipe interdisciplinaire qui répondra à leurs besoins en matière de soins. Ces services permettront aux patients d’avoir accès à des évaluations spécialisées en personne de leur santé mentale, des traitements et des services de soutien pour les couples et les familles aux quatre coins de l’Île. »

Joanne Donahoe, chef de l’exploitation (toxicomanie et santé mentale), Santé Î.-P.-É.

« Le Réseau de santé Horizon est heureux et honoré de mettre son expertise au service des habitants de l’Île-du-Prince-Édouard dans le domaine de la gestion du stress opérationnel. Depuis l’ouverture de notre clinique pour BSO à Fredericton en 2008, nos cliniciens expérimentés fournissent des évaluations et des traitements en santé mentale aux clients et à leur famille qui souffrent de stress et de traumatismes liés au travail, et bon nombre de ces clients provenaient de l’Île. Grâce à l’ouverture du point de service satellite d’Horizon, les insulaires auront maintenant le soutien dont ils ont besoin plus près de chez eux, dans leur propre province. Ce nouveau point de service contribuera à leur rétablissement et à leur réadaptation – et c’est ce qui importe le plus. »

Jean Daigle, vice-président, Services communautaires, Réseau de santé Horizon

« Je suis un client de la clinique pour BSO d’Horizon à Fredericton depuis 2018, et le soutien offert là‑bas a été crucial dans mon processus de rétablissement. Le fait de devoir me déplacer pour mes traitements était un obstacle clair, mais le service fourni par le personnel de la clinique BSO en valait la peine. Je suis content pour les membres qui auront maintenant accès aux services BSO sur l’Île, près de chez eux et de leurs réseaux de soutien. »

Agent Pat O’Connor de la GRC et résident de Cornwall

Faits en bref

  • On entend par « blessure liée au stress opérationnel » (BSO) toute difficulté psychologique persistante résultant de tâches opérationnelles effectuées pendant le service dans les FAC ou la GRC.

  • Il existe 11 cliniques BSO et neuf points de service satellites pour BSO au Canada.

  • La clinique BSO de Fredericton supervise le nouveau point de service satellite. Cette clinique, entre son ouverture en mai 2008 et décembre 2020, a offert des services à 111 clients vivant à l’Î.-P.-É. Pendant la pandémie de COVID‑19, 27 clients de l’Î.-P.-É. recevaient activement un traitement virtuel de la clinique BSO de Fredericton. Il y a environ 3 900 vétérans à l’Î.-P.-É. (Faits et chiffres d’ACC, mars 2020)

  • Les cliniques et les points de service satellites pour BSO sont gérés par les provinces et financés par Anciens Combattants Canada. Les vétérans ainsi que les membres des FAC et de la GRC ont accès, par aiguillage, à une équipe interdisciplinaire de psychiatres, de psychologues, de travailleurs sociaux, d’infirmières en santé mentale et d’autres experts qui leur fournissent des services spécialisés d’évaluation et de traitement.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Anciens Combattants Canada
613-992-7468
media@veterans.gc.ca

Cameron McNeill
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Anciens Combattants
cameron.mcneill@veterans.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :